Au Luxembourg

17 août 2017 15:39; Act: 17.08.2017 16:00 Print

Des tests rassurants sur les produits à base d’œufs

LUXEMBOURG - Les premiers tests menés par les autorités sanitaires luxembourgeoises depuis le scandale des œufs contaminés au fipronil n'ont pas révélé de non-conformité.

storybild

Les produits vendus dans le commerce ne présenteraient pas de danger sanitaire. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités luxembourgeoises se veulent rassurantes par rapport au scandale sanitaire des œufs contaminés au fipronil. Après que des enseignes ont annoncé avoir retiré de leurs rayons des produits susceptibles d'être contaminés, les autorités sanitaires ont décidé de mener des tests au niveau de la transformation et de la distribution, sur des œufs ou des produits à base d’œufs mis en vente. Or, pour le moment, rien d'illicite n'a été détecté.

Pour le moment, 18 échantillons ont été analysés, a indiqué jeudi le ministère de la Santé. Parmi eux, 13 sont exempts de traces de fipronil. Pour les cinq autres, les résultats se font attendre mais le gouvernement est certain de l'absence de dangerosité pour la consommation. L'étude au niveau de la traçabilité des produits écarteraient tout risque sanitaire. «Sur base de l’ensemble des données actuellement disponibles, il n’y a pas d’œufs contaminés en vente sur le marché luxembourgeois», rassure le ministère.

Le scandale des œufs contaminés au fipronil a débuté aux Pays-Bas. Ce produit interdit d'utilisation s'est retrouvé dans des produits vendus dans le commerce. Le fipronil sert notamment à lutter contre les poux rouges, qui peuvent provoquer de gros dégâts sur les volailles.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Moicequejendis le 17.08.2017 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    on avait aussi il fût un temps analysé les eaux du barrage de la haute-sûre puis relevé les normes maximales admissibles dans la foulée pour que les doses de Métazachlore deviennent "sans risque" pour la santé.

  • j-pierre le 18.08.2017 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Les œufs sont contaminés, et les poules qui les pondent que deviennent elles ? Leur viande est elle également touchée par ce pesticide ? Je suppose que ce produit est pulvérisé, donc absorbé par les pores de la peau et inhalé par les poumons, donc présent dans l'organisme des bêtes. Que trouve t-on dans nos assiettes ?

  • alf le 18.08.2017 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans risque Tu te fous de nous

Les derniers commentaires

  • j-pierre le 18.08.2017 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Les œufs sont contaminés, et les poules qui les pondent que deviennent elles ? Leur viande est elle également touchée par ce pesticide ? Je suppose que ce produit est pulvérisé, donc absorbé par les pores de la peau et inhalé par les poumons, donc présent dans l'organisme des bêtes. Que trouve t-on dans nos assiettes ?

  • alf le 18.08.2017 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans risque Tu te fous de nous

  • Moicequejendis le 17.08.2017 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    on avait aussi il fût un temps analysé les eaux du barrage de la haute-sûre puis relevé les normes maximales admissibles dans la foulée pour que les doses de Métazachlore deviennent "sans risque" pour la santé.