Décharges à la frontière

22 janvier 2020 07:00; Act: 21.01.2020 16:51 Print

Des trafiquants de déchets au Luxembourg?

LUXEMBOURG/TIERCELET - Les déchets sauvages seraient notamment jetés à la frontière française par des trafiquants qui feraient le sale boulot pour des commerces du Luxembourg.

storybild

Les décharges se retrouvent souvent dans des forêts, comme ici à Hussigny-Godbrange.

Sur ce sujet
Une faute?

La frontière française est-elle devenue la poubelle du Luxembourg? Oui, pour plusieurs associations et élus issus des villes frontalières qui dénoncent avec vigueur la multiplication des décharges sauvages. Pas un mois ne se passe sans qu'une poubelle à ciel ouvert ne soit découverte ou garnie à foison.

Pour Philippe Strappa, ancien président de l'Adet 54, une association de défense de l’environnement qui opère en Meurthe-et-Moselle, une partie des coupables sont à rechercher de l'autre côté de la frontière. Bien informé sur le sujet, l'homme évoque même «un trafic venu du Luxembourg», avec des personnes qui font «le tour des commerces et des épiceries» en récoltant les déchets pour les jeter à la frontière, «moyennant une transaction financière».

Pour appuyer ses propos, le militant évoque la grande diversité des déchets retrouvés entre Tiercelet, Thill, Villerupt ou encore Rédange. «Cela va des résidus d'industrie à la nourriture périmée en passant par les produits pharmaceutiques. Nous avons retrouvé des numéros de sécurité sociale au milieu de ces décharges».

«Les animaux deviennent malades en ingérant des produits remplis de bactéries et de microbes»

Lors d'une action de nettoyage, Philippe Strappa et son association ont pu récolter plus de huit tonnes de déchets en une demi-journée. «Trois jours plus tard, de nouveaux dépôts ont été constatés sur ces mêmes zones...», déplore-t-il. De la «petite décharge» aux longues étendues de 200 mètres, les zones «souillées» se développent au fil des années. Avec tous les risques que cela comporte pour l'environnement...

«Les animaux deviennent malades en ingérant des produits remplis de bactéries et de microbes. Ils peuvent aussi être en contact avec de la laine de verre, voire de l'amiante. Les nappes phréatiques sont également contaminées. C'est tout un écosystème qui est menacé», détaille Nathalie Lia, comportementaliste engagée dans la cause animale qui a pris part à l'opération de nettoyage. «Sans parler de la pollution visuelle et olfactive. Il suffit de faire une promenade pour s'en rendre compte», poursuit Philippe Strappa.

Selon lui, une seule solution pourrait régler une grande partie du problème: «Il faut surveiller ces zones et punir les coupables. Mais ce n'est pas aux associations de le faire, c'est le rôle de l'État français». Quid de la responsabilité du Luxembourg? «Le recyclage des déchets est trop cher au Grand-Duché», note Nathalie Lia. Interrogé sur le sujet, le ministère de l'Environnement n'a pas souhaité apporter de réponses pour le moment.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 22.01.2020 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Installez des caméras discrètes et inaccessibles ensuite fortes amendes .

  • Sophie le 22.01.2020 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    oui punissez les coupables, c'est une honte

  • Idée le 22.01.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas oublier qu'un animal est peu concerné par les frontières donc si le GDL ne fait rien pour aider les communes frontalières à lutter contre cela alors les animaux malades viendront aussi au GDL et vont contaminer les animaux qui s'y trouvent !! Il faut mener une action commune entre le GDL et les communes frontalières afin de lutter contre cela (par exemple double sanction -> en France pour le dépôt de déchets et au GDL pour le "traitement non conforme" des déchets comme ça les montants seront peut-être plus conséquents puisqu'en France la peine risquée n'est pas assez dissuasive)

Les derniers commentaires

  • far le 26.01.2020 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant qu’ont c’est que c’est bien des luxembourgeois qui fond sa ils faux mètre Le maximum pour les choper est surtout faire payer c’est sociétés

  • RICO le 23.01.2020 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop chere les encombrant au LUXEMBOURG !! Je ne fais pas cela , que je trouve honteux mais les Communes Luxembourgeoise devraient agir en trouvant une solution moins onéreuse pour ces encombrants !!!

  • Luxo le 23.01.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à l'envoyeur. Il est bien plus facile trouver l'origine des déchets que les personnes qui les ont déposés. Si la France ne retrouve pas ceux qui les ont transporté, elle devrait les ramasser et les retourner au Lux. Ensuite le GDL se débrouille pour les éliminer et retrouver les auteurs du délit. Les déchets entrés illégalement dans un pays devraient subir le même sort que les migrants illégaux. De cette façon toutes les décharges du Luxembourg seraient gratuites, ouvertes à tous, particuliers et professionnels , tous les jours, accessibles 24h /24 , sans distinction de résidence .

  • far le 23.01.2020 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le seul moyen d’éradiquer ce fléau c’est que Les gens attrapent et les balancent à la police , pensez à vos enfants

    • Soooo far le 23.01.2020 09:22 Report dénoncer ce commentaire

      Non ce n est certainement pas le seul moyen. Un bon moyen serait de valoriser les déchets et que ça soit une matière premiere et vous verrez les décharges se vider. Mais on préfère s abrutir sur des problèmes qui rapporteront vite vite des sous sous. On va mettre des caméra comme ça onet encore plus de plastique et d emballage dans la nature et au final on déplacera le soucis à un autre endroit. Mais au moins ce ne sera plus chez moi... Savez vous ce qu est le surcyclage ?

  • far le 23.01.2020 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a ras le bol de voir des déchets jeter dans la nature .