Premiers cas

08 août 2017 15:48; Act: 10.08.2017 12:03 Print

Des œufs contaminés au Luxembourg

LUXEMBOURG – Des œufs contaminés au fipronil ont été retrouvés au Luxembourg, mais les enseignes ont pris les devants. Les risques sanitaires sont minimes, selon les spécialistes.

storybild

Des œufs contaminés provenant des Pays-Bas ont été retrouvés en Allemagne, en France, en Belgique et au Royaume-Uni. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L’affaire des œufs contaminés au fipronil, partie des Pays-Bas, incite les acteurs de la filière au Luxembourg à prendre des mesures. «Les enseignes ont pris des mesures de manière préventive, pour éviter tout risque», indique Jean Brasseur, vétérinaire inspecteur à la Division santé publique. Les produits qui pouvaient «être concernés de près ou de loin par la contamination ont été retirés des rayons». L'affaire a pris un nouveau tournant lorsque la chaîne Aldi a annoncé mardi après-midi le retrait de ses rayons de lots concernés par la contamination (voir encadré).

Auchan avait décidé «d’appliquer le principe de précaution, en retirant un produit qui pouvait potentiellement être contaminé», comme l’explique une porte-parole contactée par L’essentiel. Il s’agit de blancs d’œufs liquides, vendus au rayon frais et qui servent pour réaliser des pâtisseries. Delhaize a également retiré des œufs de sa propre marque des rayons. L'entreprise belge précise cependant qu'il n'y a «pas de risque sanitaire» et que l'affaire n'a eu aucun effet sur les volumes de vente. Enfin, Lidl a aussi «retiré une référence la semaine dernière, concernant un volume très limité».

Test positif chez Cactus

De son côté, Cactus avait indiqué mardi ne pas être concernée par le problème. «Nous ne nous fournissons pas aux Pays-Bas», a expliqué un porte-parole de l’enseigne. Mercredi, le ministère de la Santé a toutefois indiqué que des œufs prélevés le 11 juillet pour être testés contenaient de faibles quantités de fipronil (0,008 mg/kg). «Cactus n'a pas de fournisseurs d’œufs en provenance des Pays-Bas. Dans ce cas précis, il s’avère que son fournisseur habituel a dû s’approvisionner en Hollande de manière ponctuelle et livrer Cactus. Ce fournisseur n'a plus fait d’approvisionnement via les Pays-Bas depuis début juillet», explique le communiqué.

Du côté de Match, la chaîne de magasins explique «n'avoir eu à retirer aucun produit des magasins». Là-encore, «aucun œuf vendu dans les magasins ne provient des Pays-Bas», selon un responsable de l'enseigne. Tout comme chez Cora, qui a «contrôlé tous les lots vendus» et a indiqué à ses clients qu'aucun n'était susceptible d'être touché par le problème.

Risques sanitaires limités

Des œufs contaminés ont été retrouvés en France, en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni, en plus des Pays-Bas, d’où provenaient tous les lots. En début d'après-midi, ce mardi, la présence des produits incriminés n’était pas encore avérée au Luxembourg, a rappelé Jean Brasseur. Mais de forts soupçons existaient sur «l’un ou l’autre lot». Ce qui a été confirmé quelques heures plus tard.

L’affaire a débuté lorsque du fipronil, une molécule utilisée pour éradiquer le pou rouge sur les poules, a été retrouvé aux Pays-Bas. Ce produit est interdit et des mesures sont prises lorsque le taux dépasse 0,005 g/kg dans un produit alimentaire. Mais l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) «estime qu’il n’y a pas de danger jusqu’à 0,72 g/kg», détaille Jean Brasseur. Au-delà, des maux de tête et des nausées sont à redouter.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mum le 08.08.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est contaminer sauf qu' on ne nous dit pas tout. On meurs a petit feu ça s appelle la guerre invisible .

  • omelette sans casser des oeufs ! le 08.08.2017 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    La porte parole de Cactus dit qu'ils ne se fournissent pas aux Pays-Bas.... c'est bien, .Mais il serait plus transparent de dire où ils se procurent les oeufs??? Car autour du Luxembourg ,les autres pays sont contaminés. ( France,Allemagne,Pays-Bas,Belgique )

  • heng le 08.08.2017 21:05 Report dénoncer ce commentaire

    il n'existe plus aucun aliment qui n'est pas contaminé..

Les derniers commentaires

  • réaliste le 09.08.2017 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    on vient de découvrir que les oeufs achetés chez Colruyt à Gasperich étaient repris sur la liste des oeufs contaminés publiée par l Afsca. On va les contacter pour savoir pourquoi aucune information n'a été donnée ici à Luxembourg via la presse.

  • Solution Simple le 09.08.2017 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    Achetez deux ou trois poules pour ceux qui ont la place et vous serez un peu tranquille avec ce problème, puis cela limitera vos déchets organiques dans vos poubelles ;-)

    • cékoissa le 09.08.2017 15:41 Report dénoncer ce commentaire

      je suis d'accord avec vous sauf qu'il faut un peu de place dans le jardin si on en a un!

  • Starwars le 09.08.2017 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai cru qu'à notre frontière tout fait demi tour ? Bizzarre ... la politique nous dit toujours qu'au Luxembourg tout est sur et qu'au Luxembourg il n'y a rien .... alors y a-t-il aussi maintenant des IS au Luxembourg ou ont-ils fait demi tour à la frontière ???

    • Veritas le 09.08.2017 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      Cher monsieur, même la radioactivité de Tschernobyl a eu le respect des frontières luxembourgeoises et a fait demi-tour à la frontière. Donc, si on vous dit que c'est sur, c'est que c'est sûr. Faut arrêter la paranoia.

    • Cynik le 09.08.2017 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      Exact, mais Tschernobyl c'est du passé, de nos jours tout est devenu merveilleusement transparent. On ne nous cache plus rien. Tiens, allez par exemple jeter un oeil sur le portail d'alerte alimentaire européen, c'est transparent, non? Bon je suis d'accord, ça fout vraiment la trouille... Mais quand, même c'est transparent, non? Alors ne soyez pas paranos! Ils maîtrisent...

  • nico le 09.08.2017 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moien, Des non fumeurs meurent du cancer , stress, prédisposition génétique ou nourriture industrielle de ces 40 dernières années????!!!!. On ne sait plus quoi croire ni quoi penser et ca fait froid dans le dos. Bonne journée à tous.

  • Peace & Love le 08.08.2017 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un triste exemple de ce que l'Europe nous apporte.

    • Muriel le 09.08.2017 10:55 Report dénoncer ce commentaire

      Rien a voir avec l'europe, cela reste de la responsabilite de chacun de n'acheter des oeufs qui n'ont pas fait plus de 10 ou 20km! Quand on voit les conditions d'elevage, il n'y a rien d'etonnant dans ces scandales.