Au Luxembourg

19 novembre 2015 14:13; Act: 20.11.2015 12:34 Print

Deux bâtiments évacués suite à des fausses alertes

LUXEMBOURG - L'hôtel de ville d'Esch-sur-Alzette et le bâtiment Jean-Monnet, au Kirchberg, ont été temporairement évacués jeudi après-midi suite à des «menaces».

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Une faute?

Des «menaces», qui se sont finalement révélées infondées, ont entraîné deux évacuations jeudi au Luxembourg. En début d'après-midi, c'est l'hôtel de ville d'Esch-sur-Alzette qui était visé par une alerte. «Deux personnes au comportement suspect ont été aperçues entrant dans l'hôtel de ville vers 13h30. Nous avons alors alerté la police qui a décidé de faire évacuer le bâtiment», a expliqué un porte-parole de la commune, joint par L'essentiel.

Les fonctionnaires ont procédé à des investigations tandis qu'un cordon de sécurité a été temporairement installé autour du bâtiment. Vers 14h45, l'alerte a été levée, aucun colis suspect n'ayant été trouvé. Le personnel a pu regagner les locaux. «Nous ne savons pas où sont passées les deux personnes suspectes», a précisé le porte-parole de la commune.

Peu après, une autre alerte a été donnée, au niveau du bâtiment Jean-Monnet, situé rue Alcide de Gasperi, au Kirchberg et qui abrite des instances de la Commission européenne. Les employés ont aussi été temporairement priés de quitter les lieux, avant de pouvoir rapidement regagner leurs locaux. «Le bâtiment a dû être évacué en raison d'une menace», a expliqué un porte-parole de la police, contacté par L'essentiel. L'alerte s'est également avérée fausse.

(L'essentiel)