Détournement de fonds

18 octobre 2019 17:17; Act: 18.10.2019 18:07 Print

Deux employés d'Hesperange sont en détention

HESPERANGE - La commune d'Hesperange a publié ce vendredi un historique de l'affaire de détournement de fonds qui a frappé la ville. Deux fonctionnaires sont incarcérés.

storybild

Deux fonctionnaires d'Hesperange sont en détention préventive. (photo: Christophe Olinger)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux fonctionnaires d'Hesperange ont été placés en détention préventive, le 10 octobre, dans le cadre de l'affaire de détournement de fonds dans la commune. Celle-ci a publié ce vendredi un historique de l'affaire, qui précise aussi que les deux fonctionnaires ont été inculpés. Une semaine avant leur incarcération, ils avaient voulu rencontrer le bourgmestre et les échevins de la ville et leur ont proposé de rembourser les montants détournés, quelque 3 millions d'euros.

La commune d'Hesperange avait annoncé le 21 juin dernier le dépôt d'une plainte pour détournement de fonds publics et faux en écriture. Le service financier d'Hesperange avait constaté qu'un débiteur de la commune n'avait pas réglé ses factures sur le bon compte bancaire. Les faits avaient été constatés quelques jours plus tôt, le 7 juin. Une société d'assurance avait versé des indemnisations, après un sinistre, mais l'argent n'est jamais arrivé à la commune.

Mesures préventives

L'enquête suit son cours pendant l'été et le commissaire du gouvernement chargé de l'instruction disciplinaire décide, le 29 juillet, la suspension de deux fonctionnaires. Décision confirmée par le collège échevinal le 5 août suivant. Ce sont ces deux fonctionnaires qui ont été placés en détention le 10 octobre. Le code pénal luxembourgeois prévoit des peines de 5 à 10 ans de prison pour les agents du service public coupables d'avoir détourné le denier public. Le délit de faux en écritures est passible de la même peine.

Dans l'intervalle, la commune a aussi décidé des mesures préventives pour éviter à nouveau de telles situations. Désormais, seul le service financier de la commune peut créer un nouveau fournisseur et seuls des fonctionnaires de la recette communale peuvent ajouter des comptes bancaires de nouveaux fournisseurs. En outre, les commandes de plus de 10 000 euros doivent être contresignées par un membre du collège des bourgmestre et échevins. Par ailleurs, un audit sera réalisé par une société externe pour détecter d'éventuelles failles.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 18.10.2019 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons, on rembourse, on oublie tout, merci et au revoir. Rien de plus normal que de les inculper.

  • Ho Mam le 18.10.2019 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vachement culottés ces deux là, on rembourse et hop ! clémence !

  • Peace & Love le 18.10.2019 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de prison, c'est mérité. Rien à ajouter.

Les derniers commentaires

  • Veritas le 20.10.2019 20:28 Report dénoncer ce commentaire

    Hesperange devrait engager des gens valables

  • MarcC le 19.10.2019 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi est valable pour tous le monde et pas d’exception ni pour les fonctionnaires et les plus riches

  • zetty le 19.10.2019 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rhoo quand je lis que les fonctionnaires devraient être augmentés pour éviter ce genre de chose, j ai les yeux qui piquent !!! Bien sûr peine de prison. Ces gens ont déjà un salaire plus que confortable. Plus t en as plus t en veux

    • jarome le 19.10.2019 22:28 Report dénoncer ce commentaire

      Salaire confortable, pas trop de risque de surmenage au boulot, garantie d'obtenir un prêt immobilier vu la stabilité de l'emploi et il faudrait encore les augmenter pour dissuader ce genre de délit ? Et puis quoi, encore ? Qu'on envoie les insatisfaits faire un stage de trois mois comme homme/femme de charge dans la restauration collective ou le nettoyage pour comparer.

  • Rigoberta le 19.10.2019 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    il faut penser à serieusement augmenter le salaires des fonctionnaires pour éviter qu'ils soient tentés de prendre un prêt.

  • Helmutheimat le 19.10.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Plus on sévira avec ce genre de comportement et plus cela fera réfléchir ceux qui à l'avenir seraient tentés de vouloir en faire autant.Infliger de vraies peines dissuasives à hauteur des méfaits et quelque soit la personne ou son poste. Finis les passe droits, les copinages, soutiens politiques ou autres. Une réelle transparence au niveau de la gestion des deniers publics et mise en place d'un organisme libre à tout moment de vérifier des comptes dès qu'on détecte qu'un ver tente de rentrer dans la pomme.