Coronavirus

21 février 2020 16:36; Act: 24.02.2020 10:39 Print

Deux Luxembourgeois rapatriés depuis la Chine

LUXEMBOURG - Deux citoyens luxembourgeois ont été rapatriés via Paris depuis Wuhan, épicentre du coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé, vendredi.

storybild

Les Luxembourgeois ont été rapatriés par la France.

Sur ce sujet
Une faute?

Après le rapatriement d'un premier Luxembourgeois qui vivait dans la région de Wuhan il y a une dizaine de jours, le ministère de la Santé a annoncé le retour au Luxembourg de deux autres ressortissants en provenance de la ville chinoise. «Elles étaient à environ 400 km de Wuhan», a précisé le ministère de la Santé à L'essentiel. Les deux personnes sont arrivées vendredi après-midi au Luxembourg.

Le vol de rapatriement a été organisé par les autorités françaises. Une fois arrivés à l'aéroport de Paris, les deux Luxembourgeois ont immédiatement été pris en charge par le Corps grand-ducal d’incendie et de secours, chargé de les ramener au Grand-Duché.

«Le premier rapatrié est en bonne santé»

À leur arrivée au Luxembourg, les deux personnes ont été placées à l'isolement «par principe de précaution», explique le ministère. «Un premier bilan médical confirme l’absence de tout signe ou symptôme d’infection», précise-t-il. Ce bilan sera complété par des analyses effectuées au Service national des maladies infectieuses du CHL. Quatorze jours de quarantaine les attendent désormais, soit la période maximale d'incubation par le coronavirus.

La première personne rapatriée avait également été placée en quarantaine à son arrivée. «Il est en bonne santé», a confirmé le ministère de la Santé.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 22.02.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Rapatrier des gens ayant risqué le contact avec le virus est probablement un bon moyen de disséminer ce même virus à travers tout le globe.

  • Ursi le 21.02.2020 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que le luxembourg est en mesure de faire face. Ou est ce qu on essai juste de faire comme les grands qui savent peut être mieux ? Si il y a un soucis qui sera tenu pour responsable ?

  • JMMcom le 21.02.2020 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A vos masques! Prêt!?... Partez !

Les derniers commentaires

  • sandy le 24.02.2020 00:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention au retour des millions personnes parties en vacances de février ... le MOIS de MARS risque de faire la une au Luxembourg et en France avec ce coronavirus !!!! Pour une fois j’espère me tromper ???

  • Frenchlover le 23.02.2020 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les sites de mise en quarantaine au Luxembourg ? Pourquoi la population n’est pas informée ?

  • Pirate le 23.02.2020 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On rapatri des personnes OK mais on ramène en même temps le virus qui va se propager aussi chez nous pourquoi ne pas les soigner en Chine

  • Colombe le 23.02.2020 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aller encore quelques uns vas il y aura bien une faille quelque part lors des analyses ce qui déclenchera officiellement l’alerte chez nous aussi comme en Italie maintenant .... ça devient du n’importe quoi!!!

  • Dark Fates le 23.02.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg il y a l'argent, mais beaucoup d'incompétence, donc en cas de soucis, il vaut mieux fuir!