Conflit au Luxembourg

20 mars 2015 16:26; Act: 20.03.2015 17:50 Print

Dialogue social «au point mort» chez Luxguard

DUDELANGE - L'OGBL dénonce le manque de transparence qui entoure notamment les primes versées aux salariés de «Guardian Luxguard II». Les «instances compétentes» ont été saisies.

storybild

L'OGBL affirmait jeudi qu'un conflit social couve à «Guardian Luxguard II», à Dudelange. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L'OGBL affirmait jeudi qu'un conflit social couve à «Guardian Luxguard II», à Dudelange. La section Chimie du syndicat reproche en effet, à la direction de l'entreprise productrice de verre, des primes pour les employés cinq fois plus élevées que celles auxquelles ont droit les salariés ouvriers. Il déplore également un manque de transparence dans l'attribution de ces primes et un système qui «repose sur le principe de la carotte et du bâton». Joint par L'essentiel, un ancien employé du site confirme les écarts de primes mais aussi de salaires: «Deux fois moins élevés chez les ouvriers, qui n'ont aucun avantage et des conditions de travail peu convenables». D'après lui toujours, «certains ouvriers qui sont là depuis longtemps gagnent 2 500 euros bruts pour un travail posté et des cadences soutenues».

Selon l'OGBL, la direction aurait même versé «en cachette» des primes à certains employés, pour contourner les protestations des représentants du personnel. Le syndicat affirme que la direction «ne respecte pas la compétence de décision du comité mixte prévue par la loi» et va saisir les autorités pour «garantir le respect des droits de l'ensemble des salariés». L'inspection du Travail et des Mines a été saisie, le syndicat n'excluant pas une action en justice par la suite. Contactée par L'essentiel jeudi, la direction de l'entreprise, qui emploie 250 salariés dans la Zone industrielle Wolser, à Dudelange, n'était pas en mesure de réagir.

(Nico Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Matuvu le 21.03.2015 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis un ancien ouvrier et ex employé. Guardian luxguard et une société de m---e. Battez-vous les gars pour obtenir un peu.

  • ouvrier le 22.03.2015 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ancien ouvrier de chez Guardian, j'ai du en démissionner. Je ne pouvais plus bosser dans cette ambiance malsaine et dans cette injustice que l'on pouvait subir au quotidien. Harcèlement morale, rabaissement, pression, propos rascite envers les maghrébins et étranger, aucun esprit équipe, chef sans aucune valeur morale, humaine et éthique et la suite et longue si vous savez etc. Parlons maintenant de la prime qui devrait être "normalement" égale au ouvrier comme au employé : Qui fait 56 heures par semaine? Qui a une vie de famille difficile? Qui respire des produits chimiques ? Qui connaît parfois mieux les machines et réglages que les process? Qui va mettre sa tête dans les fours? Qui court comme une bonne brebis sur les lignes pendant que certain "gros cochon" reste au bureau entrain de se foutre de la gueule de leurs opérateurs? Grand respect au opérateur, bon courage et ne lâchait rien les mecs!

  • Thierry le 21.03.2015 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon ! Ils font du social chez eux ? Ce serait une première ça ....

Les derniers commentaires

  • Pour un monde meilleur. le 24.03.2015 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    beaucoup de commentaires stupide et ignorant, si on ne sait pas on se renseigne et on ne juge surtout pas sans savoir. La seul chose qui est demandé c'est un traitement équitable sur la prime car pour ce qui est du risque de fermeture du site le plus gros effort a été fait par les ex-ouvriers et ce sont maintenant les employées qui ne sont pas ex-ouvriers qui sont récompensés .Pour les personnes comme gladiator qui estiment que nous ne devrions pas nous plaindre libre à eux de s'installer dans un pays où les gens gagnent 1 euro par jour. Sachons vivre en semble.

  • gladiator le 22.03.2015 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur sache que j'ai travaillée a luxguard a la ligne de De 89 a 86 et tous été en manuelle tous la l'huile de coude . Et on avait comme super intendant Gérard Fichon et je me suis jamais plein ,et j'ai quitte l'usine car la ligne été trop dur , on faisait 7 jours d'affilée horaire américain, et la il y avait de quoi ce plaindre. Donc la moralité j'ai quitté sans faire chier les autres , a faire grève, sache que ci l'usine ferme beaucoup auront l'air malin de ce fais ces sur il auront plus du tous de prime . Alors bossé au lieux de râler , et ci par hasard le boulot convient pas libre de le quitté .Car bizarement les gars on signez un contrat avec un essai , il connaissait le JOB ? Question pour quoi il sont resté ? Pour quoi pas quitté juste a près l'essai ? Les Alloc ? Et tous les avantage qu'on a au lux?

  • ouvrier le 22.03.2015 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ancien ouvrier de chez Guardian, j'ai du en démissionner. Je ne pouvais plus bosser dans cette ambiance malsaine et dans cette injustice que l'on pouvait subir au quotidien. Harcèlement morale, rabaissement, pression, propos rascite envers les maghrébins et étranger, aucun esprit équipe, chef sans aucune valeur morale, humaine et éthique et la suite et longue si vous savez etc. Parlons maintenant de la prime qui devrait être "normalement" égale au ouvrier comme au employé : Qui fait 56 heures par semaine? Qui a une vie de famille difficile? Qui respire des produits chimiques ? Qui connaît parfois mieux les machines et réglages que les process? Qui va mettre sa tête dans les fours? Qui court comme une bonne brebis sur les lignes pendant que certain "gros cochon" reste au bureau entrain de se foutre de la gueule de leurs opérateurs? Grand respect au opérateur, bon courage et ne lâchait rien les mecs!

  • lol le 22.03.2015 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jerome: il n'est pas nécessaire d'être côté en bourse pour avoir des actionnaires et distribuer des dividendes. Être côté en bourse signifie seulement que l'action est accessible au plus grand nombre!!!

  • Nicolas le 22.03.2015 01:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'essentiel est fréquenté pour la plupart par des gens raciste que se soit français ou lux qui n'ont rien d'autre a foutre !Ça devient vraiment du n'importe quoi!