Environnement au Luxembourg

23 juillet 2021 11:47; Act: 23.07.2021 13:23 Print

Dieschbourg en visite dans une serre urbaine

BETTEMBOURG - La ministre de l'Environnement s'est rendue dans les locaux de l'Institut de formation sectoriel du bâtiment pour promouvoir une construction «plus durable».

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

La ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) a visité jeudi la plus grande serre urbaine du Luxembourg, dans les locaux de l'Institut de formation sectoriel du bâtiment (IFSB) à Bettembourg. Baptisé Fresh (Free Emissions for Sustainable Healthy Greenhouse) et anciennement connu sous le nom SOTA (State of The Art), le bâtiment illustre une vision de la construction «plus durable, plus verte et plus smart», selon le communiqué du gouvernement.

Avec ses 7,5 mètres de hauteur et 380 m² de surface au sol, Fresh est la plus grande serre urbaine du Grand-Duché. En plus de sa vocation productive (plus de vingt variétés de plants devraient y être cultivées), sa production sera distribuée en circuits courts, auprès des particuliers mais aussi de grands restaurateurs. Une partie pourrait même être consommée par le restaurant d'entreprise situé juste sous la serre.

Construite sur le toit du restaurant de l'IFSB, la serre est un des 4 pilotes du projet Groof, porté par le groupe CDEC. Ce projet, soutenu par le programme européen Interreg NWE et financé à 50% par le Fonds climat et énergie du ministère de l'Environnement, ambitionne de réduire les émissions de CO2 du secteur de la construction et du secteur agricole. Il vise à combiner le partage de l'énergie et la production locale d'aliments. Quelque 45 tonnes d'équivalent de CO2 pourraient ainsi être économisées par an.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 23.07.2021 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont devenus fous! Ils veulent nous faire croire que pour manger des légumes, il faut des cathédrales de verre, acier de de béton. Soit une émissions de CO2 considérable pour produire ces matériaux, sans oublier le transport de ces matériaux et l’utilisation des machines monstres pour assembler ces structures. Puis l’éclairage et l’énergie électrique pour arriver aux étages. Pour finalement cultiver des légumes hors sol sans saveur et sans qualité nutritionnelle.

  • strambo le 23.07.2021 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle ferait mieux d’aller voir les stations d’épuration

  • luxo le 23.07.2021 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apparemment les décideurs luxembourgeois ignorent qu’avec un investissement de 100000 € il est possible de créer sur 10 000 m2, en pleine terre dans un sol vivant et respectueux de l’environnement dix emplois de Maraicher indépendants qui sont capables de nourrir en légumes toute l’année, chacun 100 à 300 familles soit 3000 à 10000 personnes . Et bien sûr en travaillant avec les mains, sans aucun produit chimique ni tracteur.

Les derniers commentaires

  • Plastic Bertrand le 24.07.2021 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme dans le film de Louis de Funès: L'aile ou la cuisse..... tout en plastique pour un grain de vert. Je crains que la ministre ne comprend pas tout ce qu'elle voit.

  • André le 24.07.2021 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Carole est sublime, même presque comme Meghan.

  • ohh le 24.07.2021 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À croire que les inondations récentes n’amènent pas à la réflexion : trop de terres utilisées pour les constructions, et écoulement des eaux par des chemins non naturels pour finir par inonder de pauvres gens…

  • germination le 24.07.2021 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    pourvu qu elle ne prenne pas racine

    • ecolo vendu le 24.07.2021 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      mdr , vraiment des vrais con se écolo , bloquer les trafiques des camions ,avions et vous verrais l'aire est un peux plus pure , et arreter le beton par tout

    • Pierre le 24.07.2021 17:04 Report dénoncer ce commentaire

      L'aire devient plus pure ? Hein ? L'aire de Berchem ?

  • Incapable: démission le 24.07.2021 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    La débilité des écolo bobo à son paroxysme: on plante des légumes sur le toit des batiments et on bétonne le sol. Le monde à l'envers