Stationnement en ville

10 avril 2019 14:07; Act: 11.04.2019 13:19 Print

Differdange content de sa politique de parking

DIFFERDANGE – La commune du sud tire un premier bilan positif de sa réforme du stationnement, mise en place lors de la dernière rentrée de septembre.

storybild

La commune se réjouit que les voitures tournent plus rapidement qu'avant sur les places de stationnement. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Un peu moins de six mois après la mise en place d’une nouvelle politique de stationnement, Differdange en tire des enseignements positifs. Beaucoup d'usagers, notamment ceux qui viennent travailler dans la commune, se sont plaints de la difficulté croissante pour se garer et de la complexité du système de paiement. «S’il est trop tôt pour dresser un bilan définitif, les retours que nous avons sont plutôt bons», explique Georges Liesch (Déi Gréng), échevin en charge notamment de la circulation et du développement urbain.

Selon lui, les commerçants sont satisfaits, car «il y a désormais un peu plus de places de stationnement devant leurs boutiques», prétend l’élu. Le but de la nouvelle politique était en effet de faire tourner davantage les voitures au centre-ville, afin de ne pas bloquer des places pour la journée entière. Les horodateurs exigent ainsi l’inscription de la plaque d’immatriculation, afin de contrôler que la demi-heure gratuite ne soit pas renouvelée indéfiniment. Les prix du stationnement ont aussi été revus.

Changements de comportement

Des problèmes subsistent dans certains quartiers résidentiels, notamment le Fousbann, reconnaît Georges Liesch. «Les habitants se plaignent que des non-résidents stationnent toute la journée, en tournant le disque toutes les 90 minutes», développe l’échevin, qui rappelle que cette pratique est «illégale». La commune a promis aux habitants «un renforcement des contrôles», effectif depuis quelques semaines, au grand dam des travailleurs.

L'échevin a noté des changements de comportements de la part des usagers: «Nous voyons de plus en plus de travailleurs qui font du covoiturage, ou qui utilisent des vélos et trottinettes pour venir depuis les parkings, ce qui est positif».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Albert le 11.04.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Les sociétés vont toutes partir, au final, les commerçant n'auront plus de clients.

  • Wait le 11.04.2019 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il a aussi de plus en plus d'entreprises qui quittent differdange pour aller dans une zone artisanale/industrielle afin de pouvoir permettre à leurs employés de mieux se garer. Mais il ne faut pas oublier qu'ils consomment aussi (notamment pour le repas de midi) et que cela sera un manque à gagner pour les commercant du centre de differdange !

  • 1535 mécontent le 11.04.2019 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ecoutez un peu les plaintes des travailleurs qui n'ont pas d'autres choix que de venir travailler en voiture. Differdange est mal desservit en train, les résidents n'auraient pas à se plaindre si on nous permettait de se garer près de son travail comme avant, faire 1km juste pour me garer, perte de tps qd g rdv à l'extérieur pr se rendre à sa voiture. Ns coller 90min de parking en augmentant le prix du parking des alliés par exemple tout pour faire fuir les entreprises et tuer ses commerçants, on est pas la que pr payer. C bien aussi de trouver une solution pr tous srtt qd elle est simple

Les derniers commentaires

  • coco54 le 13.04.2019 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne risque pas d’y mettre les pieds....

  • Mireille le 13.04.2019 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme c'est l'enfer aussi à Niederkorn Oberkorn Fussbann. Le PV est aussi au pare-brise.

  • blablabla le 12.04.2019 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mort de rire,c’est pas les employés qui sont patrons et tiennent des boutiques,c’est Flibco,et Vous direz quoi si chaque jours des frontaliers bloquent votre rue??????Roger,faut se réveiller

  • Sarcastman le 12.04.2019 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    C'est l'enfer pour se garer, merci beaucoup déi gréng, ça se voit qu'ils ont leurs petites places réservées en bas de leur boulot eux. Je bosse au 1535 où il n'y a pas de commerces, maintenant je marche 15min le matin + 15min le soir + les temps de trajets + les bouchons + récupérer les gosses à l'école, quelle idée exceptionnelle, ils peuvent être fiers d'eux, merci, merci beaucoup ! Mais bon après... si les 3 4 commerçants du centre ville sont contents, c'est le principal hein!

  • le psy le 12.04.2019 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahh Differdange contrôlée par un vert... un anti voiture.... on va le surveiller celui-là pendant ses vacances pour savoir quels moyens de locomotion il utilise....on va rire à la fin ...