Au Luxembourg

10 octobre 2019 06:54; Act: 10.10.2019 17:28 Print

Differdange promet plus de transparence

DIFFERDANGE - Après l'élection de la bourgmestre de la Cité du fer, Christiane Brassel-Rausch, la majorité a adopté une motion pour la création d'un code de déontologie.

storybild

Christiane Brassel-Rausch est la première femme à occuper le poste. (photo: Editpress/Julien Garroy / Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Il faut me laisser le temps d'apprendre, j'ai été jetée à l'eau», a réagi mercredi Christiane Brassel-Rausch, la première femme à occuper le siège de bourgmestre de la Cité du fer. Après les turbulences de l'affaire Traversini, elle veut instaurer la transparence et répondre à toutes les questions soulevées ces derniers mois par l'opposition pour que la ville retrouve le calme.

Lors du conseil communal de mercredi, la majorité a adopté une motion portée par le DP, le LSAP et déi Lénk, qui demande la création d'un code de déontologie. Differdange sera la première commune à se doter d'un tel outil dont le but est de regagner la confiance des citoyens. «La transparence est importante pour nous politiques, mais aussi pour les citoyens».

La bourgmestre ne veut pas se mettre de pression, mais préfère miser sur la qualité. «Les bonnes choses ont besoin de temps pour mûrir. Je souhaite également que le projet d'un code de déontologie remporte un large consensus au sein de tous les partis représentés à Differdange». Bien qu'il soit trop tôt pour évoquer le contenu, l'opposition ne manque pas d'idées. L'une d'elles serait la publication du patrimoine immobilier des conseillers.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lynn le 10.10.2019 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi dévoiler le patrimoine des élus? C’est leur vie privée. Monsieur traversini a fait des erreurs ,soit. Il va être jugé pour cela. C’est la fraude et la construction en zone interdite dont il est question, pas de son patrimoine. Je me fiche de savoir si nos élus possèdent 2 maisons, 1 appart en floride.....si tout est fait dans les règles aucun problème. Ne mélangeons pas tout.

  • Ludovic A le 10.10.2019 07:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage Madame.

  • cerise le 10.10.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfait

Les derniers commentaires

  • ouioui le 11.10.2019 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus de transparence surtout dans les communes les plus riches

  • lynn le 10.10.2019 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi dévoiler le patrimoine des élus? C’est leur vie privée. Monsieur traversini a fait des erreurs ,soit. Il va être jugé pour cela. C’est la fraude et la construction en zone interdite dont il est question, pas de son patrimoine. Je me fiche de savoir si nos élus possèdent 2 maisons, 1 appart en floride.....si tout est fait dans les règles aucun problème. Ne mélangeons pas tout.

  • Sylvia S le 10.10.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Madame Brassel-Rausch a-t-elle déjà fait part de ses intentions dans le domaine de la solidarité?

  • cerise le 10.10.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfait

  • Ludovic A le 10.10.2019 07:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage Madame.