À Luxembourg-Ville

20 octobre 2021 15:07; Act: 20.10.2021 16:02 Print

«Dire adieu à ce fidèle témoin de notre histoire»

LUXEMBOURG - Solide comme un roc durant des centaines d'années, un majestueux hêtre pourpre va devoir être abattu dans la cour intérieure du Lëtzebuerg City Museum.

storybild

Un immense hêtre pourpre va devoir disparaître, lors des prochains mois, à Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis des centaines d'années, il trône entre la rue Large et la rue du Saint-Esprit, au beau milieu de la cour intérieure du Lëtzebuerg City Museum. Cet arbre remarquable, un hêtre pourpre dont le diamètre du tronc est estimé à 1,70 m, va malheureusement devoir disparaître, lors des prochains mois. «Il est là depuis 260 à 300 ans», estime Serge Wilmes, premier échevin de la ville de Luxembourg. «Il faut s'imaginer que, tout jeune, cet arbre a vu les troupes révolutionnaires françaises débarquer dans la forteresse. Il est même classé parmi les monuments nationaux. Il est atteint par un champignon qui ronge le bois. Il risque désormais de s'écrouler et on doit tristement se résoudre à l'abattre».

Malgré l'expertise de plusieurs spécialistes, force est de constater que l'histoire de ce hêtre va devoir s'arrêter. «21 000 arbres, environ, sont répertoriés dans notre cadastre des arbres», indique Serge Wilmes, «et on effectue régulièrement des contrôles périodiques pour mesurer leur stabilité et leur état de santé. Trois expertises ont eu lieu pour ce hêtre pourpre en 2013, en 2016 et en 2021, et malheureusement nous sommes arrivés à la conclusion qu'il fallait l'abattre pour éviter tout danger. On va demander l'autorisation au ministère de l'Environnement, et dès les prochains mois, il faudra dire adieu à ce fidèle témoin de l'histoire de notre ville».

Visible depuis le Fetschenhaff, dans le quartier de Cents, c'est vraiment un «arbre majestueux», insiste le premier échevin. «C'est le moment ou jamais pour faire des photos, car il aura bientôt dit son dernier mot. On ne peut malheureusement rien faire contre la plupart de ces champignons qui attaquent nos arbres. Aucun traitement n'existe et les derniers étés, très secs, ont contribué à l'affaiblir. C'est désormais trop tard et on l'abat vraiment à contrecœur. La sécurité de nos concitoyens est la priorité. Des branches sont déjà tombées et le tronc également pourrait se casser. C'est urgent».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Turfu le 20.10.2021 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Dans la mesure où c'est à cause d'un champignon, il n'y a pas d'autre option même si c'est triste d'enlever un tel témoin de l'histoire. Par contre j'aimerais bien que l'on replante un autre arbre à cet endroit afin que son successeur puisse rester là pendant les 260-300 prochaines années.

  • oh non!! le 20.10.2021 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien triste. J'espère que la commune va planter des arbres en échange de celui-là et que nos enfants pourront en profiter

  • ELSA le 20.10.2021 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis vraiment triste, un arbre c'est une vie pour moi et j'ai une grande émotion en apprenant cela. Il faut replanter un autre c'est ce qu'on lui doit.

Les derniers commentaires

  • zako le 22.10.2021 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un arbre de ville qui disparaît. Les champignons sont les amis des bâtisseurs...

  • Bernard le 21.10.2021 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on s en fou franchement .

  • Tursch le 21.10.2021 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    ...et d'un coup: "POUFFF!", un champignon! Bahh-h, c'est trop tard...si seulement on l'avait vu venir, mais c'est arrivé d'un coup, comme ça du jour au lendemain...aucune chance!

  • La grand mère à moustache le 21.10.2021 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme dans la chanson de Francis Cabrel, l'arbre va tomber !

  • Topert le 21.10.2021 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles émotions pour un arbre, même vieux de 300 ans. Avec tout le respect que j'ai pour la nature, il est fou de lire combien de gens sont tristes pour un arbre et si peu de gens expriment, dans ces rubriques, leur émotion au sujet du malheur de personnes atteintes de maladies incurables ou d'enfants abusés...

    • opolopo le 21.10.2021 11:41 Report dénoncer ce commentaire

      Commentaire débile du jour...