Au Luxembourg

09 juillet 2018 10:19; Act: 09.07.2018 12:18 Print

Dix jours de paternité pour les indépendants?

LUXEMBOURG - Le ministre du Travail, Nicolas Schmit, veut permettre aux travailleurs indépendants de prendre dix jours de congés paternité, comme les salariés et, bientôt, les fonctionnaires.

storybild

Fonctionnaires et salariés du privé ont déjà droit à dix jours, pourquoi pas les indépendants?

Sur ce sujet
Une faute?

La durée du congé accordé aux pères à la naissance de leur enfant a été portée, récemment, de deux à dix jours pour les salariés du privé. Les fonctionnaires, qui avaient déjà droit à quatre jours, vont aussi bientôt pouvoir s'arrêter de travailler dix jours. Mais, jusqu'à présent, le sort des papas travailleurs indépendants n'avait pas été évoqué.

Interpellé sur le sujet par les députés DP Max Hahn et Claude Lamberty, le ministre LSAP du Travail, Nicolas Schmit, a affirmé qu'il était «en faveur de l'introduction d'un congé de paternité pour tous les pères travaillant au Luxembourg, y compris les indépendants». Toutefois, ces derniers ne relèvent pas de son ministère, car il ne sont pas salariés. Toutefois, Nicolas Schmit est «disposé à saisir le Conseil de gouvernement» pour «étendre le bénéfice du congé de paternité aux indépendants».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gabriela le 09.07.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    @taz red parfaitement, bien vu !

  • torolkozo le 09.07.2018 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Congé de paternité aux indépendants mais qui va le payer?

  • Un papa.... le 09.07.2018 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Cher L'essentiel, Pendant les dix jours, on ne "s'arrête pas" de travailler. On jongle entre les administrations, la maison, la famille et l'hôpital. Ca cours dans tous les sens pendant quelques jours. Surtout si on est un papa novice comme je l'étais. On oubli vite un truc, faut repartir à la maison. Et si la mère a subie une césarienne, on ne cours pas seulement pendant quelques jours mais pendant quelques semaines. Mais ça vaut le coup. C'est du boulot mais pas une corvée. :-)

Les derniers commentaires

  • Lecteur le 09.07.2018 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi “les femmes” auraient-elles plus de droits que le reste de la population?

    • PArce que le 09.07.2018 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      Elles accouchent Souffrent terriblement portent l enfant( s) 9 mois allaitent se font opérer césarienne Et les déchirures plus bas , Suite aux grossesses vergetures déchaussement des dents , problèmes de rétention d eau, des fois diabète etc etc la liste est longue et l homme rien voilà simplement

  • mistral le 09.07.2018 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien pour les indépendants et c’est bien le sujet de cet article ! Car il payent leurs caisses et ont les mêmes droits .

  • torolkozo le 09.07.2018 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Congé de paternité aux indépendants mais qui va le payer?

    • idpd le 10.07.2018 10:29 Report dénoncer ce commentaire

      Les indépendants cotisent tout comme les salariés à hauteur de 26% environ... (soit 13% pour la part de cotisations salariales et 13% pour la part patronale) alors oui il est normal qu'ils aient les mêmes droits que les salariés

  • Un papa.... le 09.07.2018 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Cher L'essentiel, Pendant les dix jours, on ne "s'arrête pas" de travailler. On jongle entre les administrations, la maison, la famille et l'hôpital. Ca cours dans tous les sens pendant quelques jours. Surtout si on est un papa novice comme je l'étais. On oubli vite un truc, faut repartir à la maison. Et si la mère a subie une césarienne, on ne cours pas seulement pendant quelques jours mais pendant quelques semaines. Mais ça vaut le coup. C'est du boulot mais pas une corvée. :-)

  • Gabriela le 09.07.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    @taz red parfaitement, bien vu !