Première au Luxembourg

13 octobre 2020 08:00; Act: 16.10.2020 16:00 Print

Une douche contre le Covid à l'entrée d'un bar

LUXEMBOURG - Une brasserie de la capitale, à Bonnevoie, a la chance de pouvoir accueillir «une douche catalytique» pour rassurer sa clientèle face au coronavirus.

storybild

Le «Sterilizer» est produit à Séoul en Corée du Sud, mais il est possible de le découvrir dans une brasserie de Bonnevoie à Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est une première européenne», selon la société TaEd Consulting, distributeur exclusif chargé de commercialiser le «Sterilizer». Le «Sterilizer» est présenté comme un «portique sanitaire» et depuis la première semaine d'octobre 2020, un premier modèle d'exposition est fonctionnel à Luxembourg-Ville, dans le quartier de Bonnevoie, à la brasserie Beaulieu, située rue Félix de Blochausen.

Elle est arrivée juste un peu avant le portique d'entrée. Dorothée Clesse, 25 ans, serveuse à la brasserie depuis une quinzaine de jours nous a livré son témoignage sur place. «L'idée, c'est de garantir la sécurité des clients et des employés face au Covid-19», précise-t-elle. «Les clients se mettent à l'intérieur du portique et l'activent en poussant sur un bouton. Cela sert à tuer les bactéries qui se trouvent sur vos vêtements ou vos cheveux. Une fois que la photocatalyse est réalisée, on avance vers un écran et votre température est prise. Si vous ne portez pas de masque, un rappel, dans ce sens, est également indiqué. C'est moins dangereux que le gel désinfectant, tout se passe dans l'air qui est pris et renvoyé. Il y a deux types de clientèle: celle qui trouve cela intéressant et celle qui en rigole. C'est une grosse machine, alors cela peut être un peu dérisoire. Une minorité d'autres clients trouvent que c'est un peu "too much"».

Réactions différentes des clients

Cliente habituelle de la brasserie, Patricia est relativement convaincue. «Je suis passée à l'intérieur du portique et cela fait bizarre au début», reconnaît-elle. «On n'est pas habitué à ce genre de machines, mais c'est sympa, car quand on rentre on a une bouffée d'air frais. On se sent bien. Sincèrement, je trouve que ça ne vaut pas la peine d'installer une machine pareille... Est-ce que ça désinfecte vraiment par rapport au Covid-19? J'espère que ça marche, mais c'est compliqué de le savoir. Dans un aéroport, par exemple, je trouve que cela ferait peut-être plus de sens. Ici, dans un café, pourquoi pas, mais est-ce adapté? Je n'ai pas eu peur, mais ça m'a fait bizarre la première fois. Au début, je croyais que c'était une blague. Ce n'est pas obligatoire, donc je ne le fais pas forcément à chaque fois».

José, lui aussi client habituel de la brasserie, ne s'attendait pas à une telle machine à l'entrée. «On est dans un café, c'est déjà assez restreint comme ça, je n'ai pas peur, mais je n'ai pas envie de m'afficher face aux autres clients. Je n'ai pas envie d'être jugé si j'ai de la température, par exemple, mais pourquoi pas?».

Unité de production basée à Séoul

Mais en quoi consiste le passage dans le «Sterilizer?». «En passant dans le portique durant dix secondes, les clients sont soumis à un processus de stérilisation», précise le communiqué, qui ajoute également que «ce processus élimine les traces de tous les virus». «Et pas seulement le Covid-19», ajoute Tahar Slimani, «cela purifie l'air également, c'est le principe d'une douche catalytique».

Selon TaEd Consulting, le «Sterilizer» est doté «d'un photocatalyseur et de lampes UV qui décomposent et éliminent les virus». Et le communiqué de rassurer: «L'utilisateur ne ressent rien d'autre qu'une forte brise». Produit en Corée du Sud, par la société BioCore dont l'unité de production est basée à Séoul. «Deux semaines sont nécessaires pour être livré à partir de la commande», affirme Tahar Slimani. «Le prix d'achat est de 21 900 euros et il est également possible de louer le "Sterilizer" contre 1 289 euros par mois pour une durée de 24 mois ou contre 527 euros par mois pour une durée de 72 mois».

Dix secondes maximum

Contactée dans la foulée, ce lundi après-midi, la responsable de la brasserie Beaulieu nous a confirmé que l'installation de cette machine était «actuellement un échange de bons procédés». «On ne paie rien pour le moment et on compte bien la garder jusqu'à la fin de l'année 2020», s'est réjoui Gwadys au téléphone. «Entre nous, on l'appelle "la machine à remonter le temps" et cela fait rire nos clients qui, en majeure partie, jouent le jeu. Le "Sterilizer" est un peu étrange, à première vue, mais il correspond bien au lieu. Il est surtout là pour rassurer notre clientèle, mais également notre personnel».

Au niveau de son utilisation, «le «Sterilizer» ne consommerait pas plus qu'un radiateur électrique», s'avance encore notre interlocutrice. «C'est comme une soufflerie et ça dure dix secondes maximum. Cela ne fait pas mal du tout. La machine dégage un léger bruit sourd qui s'estompe lorsque nos tables sont bien remplies. On s'y fait facilement. On n'utilise vraiment pas cet appareil, comme une publicité, mais on est content de pouvoir en disposer».

(nk/fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Curieux le 13.10.2020 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gros n'importe quoi. Si quelqu'un est malade ce n'est une douche qui va empêcher de transmettre le virus, autrement on aurait trouvé la solution depuis bien longtemps. Sinon le coup de publicité est passé comme une lettre à la poste.

  • Haha le 13.10.2020 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est surtout un bon coup de pub pour cette brasserie.

  • APPLIU le 13.10.2020 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est stupide. Il est peu probable que nous ayons le virus sur nos vêtements. Il est beaucoup plus probable que le virus se propage en parlant ou en toussant sans le masque (pour manger/ boire, etc.)

Les derniers commentaires

  • bonsens le 14.10.2020 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a tous besoin d’une douche!

  • Wall Street le 14.10.2020 02:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela ne fonctionne pas. C est prouvé, Leclerc et Carrefour ont fait des tests en France. Du grand cinéma.

  • luxo le 13.10.2020 22:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tellement plus simple de fermer les bars .

  • Norry le 13.10.2020 19:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il s'agit du sterilizer par lequel les gens sont alle voir Poutine. Et dire que nous avions rit. Mais Poutine est un excellent promoteur pour cette firme

  • Anne le 13.10.2020 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Et votre appareil mouche aussi le nez au client et rince le bouche,merci pour la reponse a la fin du travail je passe chez vous desinfecter les blouses