Prévention

23 février 2012 07:48; Act: 23.02.2012 10:13 Print

Droguée à votre insu en soirée, soyez prudente!

LUXEMBOURG - Les cas de jeunes retrouvant de la drogue dans leur verre en soirée semblent devenir de plus en plus fréquents...

Voir le diaporama en grand »

Surveillez-vous votre boisson de près lorsque vous êtes en soirée?

Sabrina, de sortie avec des amis dans un bar des Rives de Clausen, samedi soir dernier, a retrouvé dans son verre ce qui était vraisemblablement de la drogue. La jeune femme avait laissé sa boisson sans surveillance sur le bar, quelques secondes, le temps d'aller chercher la monnaie qu'elle avait oubliée.

Elle a eu de la chance, elle a aspiré le comprimé avec la paille avant qu'il n'ait le temps de se dissoudre. Et l'a recraché. Mais deux autres cas ont été rapportés à L'essentiel ces dernières semaines. Les jeunes femmes, cette fois, ont seulement pris conscience que quelqu'un de malintentionné avait mis de la drogue dans leur verre une fois que les effets se sont fait sentir. La police, elle, n'a rien entendu.

«C'est difficile à contrôler. Il faut qu'il y ait plainte, analyses... Le GHB, dite "drogue du viol", est en général utilisé à l'état liquide et correctement dosé», dit Alain Origer, du ministère de la Santé. Ce qui laisse à penser que dans les cas qui nous occupent, les fautifs ont utilisé un peu n'importe quoi pour s'amuser.

Alain Origer conseille de «garder son verre à l'œil et de le couvrir. «Et quand on se sent dans un état anormal, de rejoindre une personne de confiance». Ceux qui infectent un verre peuvent attendre les effets secondaires et proposer de l'aide à leur proie.

Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Ypsos le 23.02.2012 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes tous drogués à notre insu par les lois et les hommes/femmes politiques, les banques et les entreprises.

  • giovanni Ferodo le 23.02.2012 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Moi même j'ai eu dernierement une sorte de malaise suite à une sortie au Rives de Clausen après avoir laissé mon verre sans surveillance. J'ai dû appelé une personne de confiance pour venir me chercher au parking

  • JeanMa le 23.02.2012 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    Faites comme à Cologne lors du Carnaval, prenez un porte verre en laine, et votre verre restera autour de votre cou toute la soirée !

Les derniers commentaires

  • Chris le 31.05.2012 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    il y a quelques jours je suis sortie , ça faisait des années! bref 2 verres de rosé quelques heures + tard dans un pub un verre de wisky le 2ème je l'ai commencé et puis 10mn après pas moyen de lever la tête super malade!! plus de jambes là j'ai demandé direct à un ami de me r'amener j'ai été défoncé 2 jours! malade saignement . si kelkun connait ces symptômes .décontraction musculaire par ex

  • MP le 23.02.2012 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    je viens de lire ces commentaires et je me pose franchement des questions .. on vit dans un monde ou la plus part des gens sont des égoïstes et ne pensent qu'à leur cul..et de + ne vous fiez pas sur le fait k le GHB ce n'est k pour les filles.. k dalle; par expérience les mecs y ont droit aussi

  • JeanMa le 23.02.2012 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    Faites comme à Cologne lors du Carnaval, prenez un porte verre en laine, et votre verre restera autour de votre cou toute la soirée !

  • Patapuf le 23.02.2012 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    pas seulement : méthèdrone, amphèt, xanax, rohypnole....la liste est longue

  • giovanni Ferodo le 23.02.2012 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Moi même j'ai eu dernierement une sorte de malaise suite à une sortie au Rives de Clausen après avoir laissé mon verre sans surveillance. J'ai dû appelé une personne de confiance pour venir me chercher au parking