Énergie au Luxembourg

27 janvier 2021 13:14; Act: 27.01.2021 13:26 Print

Du photovoltaïque pour alimenter 93 ménages

ESCH-SUR-ALZETTE - Une installation photovoltaïque a été inaugurée ce mercredi, sur un parking d’Esch-sur-Alzette. Il s’agit d’une première au Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un parking novateur a été inauguré ce mercredi matin à Esch-sur-Alzette, dans la rue Henri-Koch. Il s’agit du premier «carport solaire» du Luxembourg, indiquent les concepteurs, c’est-à-dire un parking couvert doté de 772 panneaux solaires sur son toit. Ceux-ci sont capables de produire «273 MWh par an, de quoi alimenter la consommation électrique de 93 ménages de la commune ou d’un trajet de 1,3 million de kilomètres en voiture électrique», indique Torsten Schockmel, directeur administratif et financier de Sudstroum.

Selon lui, «le défi est souvent de trouver de grands espaces pour installer un nombre suffisant de panneaux solaires, car les petites installations sont peu rentables. Ici, c’est parfait». L’électricité produite par les panneaux est directement versée dans le réseau de la commune. L’installation et le raccordement ont coûté 300 000 euros, d’après François Neu, managing director d’Enerdeal, l’entreprise qui a financé le projet à parts égales avec Sudstroum. Un projet similaire est dans les cartons, à Mamer.

«Nous sommes fiers du projet. Il faut toujours continuer à innover, nous allons tenter d’installer des panneaux solaires sur chaque nouveau bâtiment», a indiqué Georges Mischo (CSV), bourgmestre d’Esch-sur-Alzette. De son côté, Claude Turmes (Déi Gréng), ministre de l’Énergie, se réjouit «que le monde de l’entreprise pousse désormais pour ce genre de projet». Selon lui, tant la commune que le propriétaire ont joué le jeu. Il estime que le potentiel est grand, car «il y a plusieurs centaines d’hectares de parking au Luxembourg».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 27.01.2021 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut installer des moteurs magnétiques a aimants et produire de l.electricite ça c est éco .

  • réponse le 28.01.2021 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    qui a fabriqué les panneaux solaires , si c est chinois , c est NUL

  • Cela m'étonnerait beaucoup le 27.01.2021 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    273 MWh par an ? Vous êtes surs ? Il faudrait plutot indiquer la valeur moyenne espérée sur base des radiations moyennes sur 10 ans. Ensuite, quel est le cout de la maintenance des panneaux, notamment leur nettoyage pour éviter que les rendements chutent fortement. Cela fait cher le KWh.

Les derniers commentaires

  • réponse le 28.01.2021 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    qui a fabriqué les panneaux solaires , si c est chinois , c est NUL

  • luxo le 27.01.2021 23:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Contrairement aux idées répandues au Luxembourg le photovoltaïque ne permet pas de réduire les émissions de CO2

  • Cela m'étonnerait beaucoup le 27.01.2021 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    273 MWh par an ? Vous êtes surs ? Il faudrait plutot indiquer la valeur moyenne espérée sur base des radiations moyennes sur 10 ans. Ensuite, quel est le cout de la maintenance des panneaux, notamment leur nettoyage pour éviter que les rendements chutent fortement. Cela fait cher le KWh.

  • luis le 27.01.2021 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Luc Besançon le patron de LMW9 domicilié à Aubagne avec le institut international scientifique inovante. des aimants magnétiques qui font tourné une roue qui acouplee à un Générateur génère de la électricité Elon Musk et très intéressé par le projet.

    • @luis le 27.01.2021 18:25 Report dénoncer ce commentaire

      Mais des aimants c est toujours magnétiques.

  • PAscal le 27.01.2021 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Allo, ils n’ont rien compris ! Les voitures et forcément les parkings vont disparaitre, la politique est « tous à vélo » !