Économie au Luxembourg

07 avril 2020 09:00; Act: 07.04.2020 17:12 Print

Du volume mais moins de bras au Cargocenter

LUXEMBOURG - La crise liée au coronavirus bouleverse l'activité sur le site de transit.

Sur ce sujet
Une faute?

L'activité se poursuit coûte que coûte au Cargocenter. Les marchandises continuent de transiter sur le site attenant à l'aéroport du Luxembourg. Les compagnies aériennes de fret, comme Cargolux, n'ont pas cessé de livrer.

«Il y a beaucoup de masques, d'appareils respiratoires, de matériel technique, sanitaire et médical, ou encore de l'alimentaire. Dans les vols commerciaux, annulés, il y a aussi normalement des cargaisons en soute qui sont transférées vers le cargo traditionnel. Il y a du volume, mais nous sommes confrontés à un problème de ressources internes», constate Joe Schroeder, responsable de la communication de LuxairGroup.

Entre les congés maladie, pour raisons familiales, des intérimaires qui ne peuvent se déplacer, etc., l'absentéisme avoisine les «40%», sur un effectif de 1 300 employés soutenu par un volant de 200 intérimaires. «On a demandé de l'aide et on a reçu de la solidarité de sociétés qui évoluent au Cargocenter, comme CFL Multimodal ou Luxport. L'armée est aussi là pour aider à assurer la sécurité», complète Joe Schroeder.

Une grosse partie du staff employé à l'aérogare ou sur le tarmac au Findel, où l'activité est réduite à peau de chagrin, a aussi été transférée vers le Cargocenter, pour maintenir la cadence.

(Mathieu Vacon / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claudine le 07.04.2020 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    "Il y a beaucoup de masques", oui, pour nos pays voisins, mais rien pour nous... c'est pas bien de jouer avec les mots.

  • Domany94 le 07.04.2020 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait-ce pas une question de sureté également ? Pour pouvoir travailler en zone sous douane, il faut quand meme un badge aeroportuaire. Manque de main d'oeuvre ou pas, tout le monde ne peut pas accéder aux installations comme il le veut

  • La tulipe noire le 07.04.2020 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo ils ont tous des masques alors qu’on nous dit ça sert à rien, on sait pas les mettre correctement et il donnent un faux sentiment de sécurité.

Les derniers commentaires

  • Mcfly le 08.04.2020 01:25 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis mardi 24 mars j’ai étais pris et aujourd’hui on me dis qu’il y’a pu besoin de main d’œuvre

  • La tulipe noire le 07.04.2020 21:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et eux c’est mr. Bausch. Vous ne l’avez pas reconnu? Mais les travailleurs chez Cargolux eux, n’ont pas de masques!

  • La tulipe noire le 07.04.2020 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Justement pour faire les courses, impossible de trouver des masques

  • kdjd le 07.04.2020 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cargolux n'as ps bessoin d'aide .. mais bien luxair pour le cargo ;) Les gens qui pensent que c'est les gens de cargolux qui travillent sur place .. vous n'avez rien compris :) Et les saaire du personne de cargolux sont bien plus payer que les gens de luxair ????

  • MC57700 le 07.04.2020 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Embaucher locaux ? Les luxembourgeois veulent bosser ? C’est nouveau ?

    • Claudius le 07.04.2020 21:15 Report dénoncer ce commentaire

      c est bien qu'ils ne veulent pas bosser,, comme ca les voisins peuvent en profiter ;)