À Luxembourg

10 décembre 2019 09:19; Act: 10.12.2019 17:03 Print

La culture et Dubaï 2020 font-​​elles bon ménage?

LUXEMBOURG - Une intervention artistique, concrétisée avec un bloc de béton devant le ministère de la Culture, a dénoncé la participation à l'exposition universelle de Dubaï.

storybild

Un «happening», une «intervention artistique», a pris place devant le ministère de la Culture, ce mardi matin à Luxembourg. (photo: Mobile Reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Au ministère de la Culture, pour son engagement courageux, pour sa liberté artistique et les droits de l'homme dans le cadre de l'exposition universelle de 2020 à Dubaï». C'est en ces termes et en luxembourgeois qu'un «collectif» a signé un «happening», une intervention artistique, devant le ministère de la Culture, ce mardi de très bon matin à Luxembourg.

Un Mobile Reporter de L'essentiel qui passait par là, vers 9h du matin, ne s'est pas privé de nous envoyer plusieurs photos de ce bloc de béton blanc entouré de sable, placé au numéro 4 du Boulevard F-D Roosevelt à Luxembourg-Ville. Cette dénonciation n'avait pas encore été revendiquée, à ce moment-là, mais elle avait visiblement déjà fait son petit effet.

Une action du collectif «Richtung 22»

Ce mardi 10 décembre est la Journée internationale des droits de l'homme. Elle est fêtée dans le monde entier pour célébrer l'adoption de la Déclaration universelle de droits de l'Homme par l'Assemblée générale des Nations unies, le 10 décembre 1948. Une marche aux flambeaux, organisée par Amnesty International, se déroulera d'ailleurs dans ce cadre, à partir de 18h, ce mardi, depuis la place d'Armes à Luxembourg.

Contacté par nos soins, vers 13h, le collectif «Richtung 22» a reconnu que «cette action faisait partie de sa campagne pour le retrait du secteur culturel et du ministère de la Culture du projet Dubaï 2020». Pour deux raisons principales: «à cause de la situation des droits de l'Homme aux Émirats arabes unis» et «pour ne pas être partie prenante d'une mission purement orientée vers des questions économiques». Ce jeune collectif d'artistes nous a également confié qu'il ne s'attendait pas à voir «son monument» «monté vers 5h45» enlevé aussi rapidement, «à 10h», «une drôle de manière de faire face à une critique», a-t-il ajouté.

La ministre de la culture prend la balle au bond

Via son compte Instagram, ce mardi vers 15h45, Sam Tanson, ministre de la Culture et de la Justice, a signifié que le monument du collectif «Richtung 22» avait été déplacé à l'intérieur du ministère de la Culture, «pour que le ministère lui-même et les artistes luxembourgeois qui se rendront à Dubaï» se rappellent dans quel contexte ils se rendront aux Émirats arabes unis, «car la culture est un moyen pertinent, qui encourage la réflexion, pour faire face aux problèmes et dénoncer les violations des droits de l'Homme».

Et Sam Tanson de conclure en citant Gilbert Pregno, président de la Commission consultative des droits de l’Homme (CCDH) pour le Luxembourg: «la culture illumine les droits de l'homme». «Voilà pourquoi le gouvernement a décidé de se rendre à Dubaï et pourquoi il est important que la culture soit représentée.»

Voir cette publication sur Instagram

Merci deenen déi haut op d’Verbindung tëscht Kultur a Mënscherechter opmierksam gemaach hunn well, wéi sot de @gilbertpregno de Moien, “la culture illumine les droits de l’homme”. D’Regierung huet decidéiert zu Dubai dobäi ze sinn. Ech fannen et grad wichteg, datt dann och d’Kultur vertrueden ass. Well d’Kultur - wéi déi déi de Moien des Statue installéiert hunn - op eng pertinent a kontrovers Aart a Weis sech mat Probleemer, politesche Mëssstänn oder Violatioune vu Mënscherechter auserneen setzt an zum Denken ustéisst. De Kënschtlerkollektiv deen fir Lëtzebuerg ob Dubai geet, wäert dat hoffentlech och maachen. Fir ons un ons Aufgab an dem Kontext z’erënneren hu mer d’Installatioun am Kulturministère installéiert. #droitsdelhomme #luxembourg #luxembourgculture

Une publication partagée par Sam (@sam.tanson) le

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dalila le 10.12.2019 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je soutiens ce mouvement bravo pour leur courage de dénoncer

  • Phi le 10.12.2019 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le GDL a beaucoup de copains dans les pays qui ne respecte pas les droits de l’homme , car aussi au GDL cest droits ne son tj respecté voyez tout les fichiers a la police justice et puts Jean Nationale fait encore son Bla Bla autour du Monde.

  • Palamunitan le 10.12.2019 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mettez une photo de Mme Nagel et vous avez le poster de reve...

Les derniers commentaires

  • Le Suisse le 10.12.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu!

  • Oizirbaf le 10.12.2019 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est bien au GDL par rapport aux droits à Dubaï !

  • Palamunitan le 10.12.2019 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mettez une photo de Mme Nagel et vous avez le poster de reve...

  • luis le 10.12.2019 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les droits de l'homme vous avez oublier

  • luis le 10.12.2019 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    révisioner la onu parce que les droits du monde sont corruptivelles (corruption ) par tout sur toute la planète .masai peuple africain massacrés par les chinois qui achètent les terrains birmanie royaganes massacres par la armée avec la aide des marchandes des diamants le massacre de la Syrie et toute la region et tout le reste alors le droits de l homme ils existent seulement en cas de profite le reste....propagande

    • #metoo le 11.12.2019 07:36 Report dénoncer ce commentaire

      Luis, tu peux utiliser google translate stp... ce que tu dis n’est pas faux... mais dur à comprendre