Coronavirus au Luxembourg

24 mars 2020 08:00; Act: 24.03.2020 12:49 Print

Des actions de solidarité regroupées en ligne

LUXEMBOURG - Deux jeunes femmes viennent de lancer une plateforme regroupant les actions liées aux besoins des personnes vulnérables.

storybild

Belen et Bianca souhaitent que les plus vulnérables soient aidés.

Sur ce sujet
Une faute?

Bianca Martinez et Belen Diaz-Mor vivent au Luxembourg et sont actives dans le milieu de la télécommunication. L’une travaille à la Commission européenne et l’autre chez Amazon. Ensemble, elles ont décidé de lancer un site Internet pour regrouper toutes les actions de solidarité autour des personnes qui souffrent directement ou indirectement du développement de l’épidémie du coronavirus.

Pour Bianca Martinez comme pour son amie, tout est parti d’un simple constat: «On vit une période très difficile et il est important d’aider les gens qui en ont besoin. Les personnes les plus sensibles doivent rester chez elles. Avec notre site Internet, on veut donner la possibilité à ces personnes plus vulnérables de trouver des personnes disponibles pour faire leurs courses ou aller à la pharmacie».

«Mon grand-père est décédé du coronavirus»

Pour mettre leur plateforme en place, les deux jeunes femmes ont effectué un gros travail préparatoire: «On a fait le tour des sites Internet des communes et on a listé les initiatives qui sont en place. Sur notre site, on a une carte avec des points sur les différentes communes où des choses ont déjà été mises en place. L’idée, c’est d’avoir des contacts avec d’autres personnes pour augmenter l’offre de services pour les personnes dans le besoin».

Ce site, Bianca a décidé de le dédier à son grand-père Cesar Fernandez pour une seule raison: «Mon grand-père qui vit en Espagne est décédé ce week-end. Je sais que là-bas en Espagne tout le monde sort pour faire ses courses et plein d’autres choses. C’est important de réfléchir à ce qu’on fait pour empêcher ce virus d’encore faire des ravages».

Les deux jeunes Espagnoles attendent désormais de pouvoir entrer en contact avec toutes les personnes qui souhaitent les aider dans leurs démarches.

www.helpcovid19.lu

(Jean-François Servais / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ronaldo 1998 le 24.03.2020 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est très bien bonne idée mais si j ai besoin d affection ou de

  • Éisleck le 24.03.2020 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les communes sont là et travaillent toujours pour centraliser ces demandes, et ces initiatives. vous pouvez a tout moment vous porter volontaire pour aider, comme je l'ai fait auprès de ma commune

  • Le Belge, une fois le 24.03.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Je suiiiiiiiiiiiiiiiis vulnérable.... Et on n'est jamais trop aidé....ok je sors.

Les derniers commentaires

  • orange le 24.03.2020 22:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elles sont jolies , ont l’air très gentilles! On appelle cela de l’altruisme.. Cela fait chaud au cœur surtout après tous les commentaires négatifs de certains frontaliers français, frustrés , mal dans leur peau , que je comparerais même à une catégorie » de gilets jaunes «  qui ont tellement fait de tort à ce mouvement complètement pacifique au départ ....et qui a dérivé ....

  • zetty le 24.03.2020 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un foulard ou une écharpe n’exclut absolument pas la contagion venant d’une autre personne

  • Le Belge, une fois le 24.03.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Je suiiiiiiiiiiiiiiiis vulnérable.... Et on n'est jamais trop aidé....ok je sors.

  • Evident le 24.03.2020 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut des masques, même "de fortune", "fait maison" c'est mieux que rien. Les FFP2 ou FFP3 c'est super mais faute de mieux, un simple masque en tissu, foulard ou écharpe, réduit les projections (salives, etc.) et donc réduit la propagation du virus. C'est évident, non ?

  • Unicorn le 24.03.2020 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    Avant de s'aventurer à aider les personnes vulnérables, il faut d'abord se donner les moyens de ne pas les infecter. J'ai de sérieux doutes alors que le matériel nécessaire est déjà insuffisant pour le personnel sanitaire...

    • Ça va censurer le 24.03.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi je doute même encore plus que vous car ma femme est aide soignante. Et plusieurs de ses collègues sont malade avec leur famille qui on tenu le confinement en france.