Covid au Luxembourg

23 novembre 2021 16:16; Act: 23.11.2021 16:51 Print

Enquêtes sur deux cas de fraude au CovidCheck

LUXEMBOURG - Un agent de santé aurait demandé à quelqu'un de lui certifier un test PCR négatif fictif. Une autre personne aurait réussi à créer un faux QR Code.

storybild

Une personne qui a falsifié un certificat risque jusqu'à trois ans de prison et/ou une amende pouvant atteindre 12 500 euros. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Le parquet a lancé des enquêtes sur deux cas de certificats CovidCheck faussés. C'est ce qu'indique Jean Claude Schmit, le directeur de la Santé, à 100.7. Interrogées, les autorités judiciaires confirment l'information à L'essentiel.

Le premier cas serait celui d'un agent de santé suspendu. Le journal Lëtzebuerger Land indiquait ainsi le 12 novembre qu'une personne non vaccinée occupant un poste de direction avait demandé à quelqu'un de lui certifier un test PCR négatif fictif. Le deuxième cas concerne un centre de vaccination, a précisé Jean-Claude Schmit. Une personne aurait réussi à produire un faux QR code.

Quelles sanctions?

Pour rappel, une personne qui a falsifié un certificat risque jusqu'à trois ans et/ou une amende pouvant atteindre 12 500 euros. En ce qui concerne les utilisateurs de certificats sanitaires frauduleux, ils sont susceptibles d'être punis d’un emprisonnement de quatre mois à cinq ans et d’une amende de 251 euros à 30 000 euros.

Rappelons également que la prochaine version de l'application CovidCheck permettra de supprimer les faux codes, parfois fantaisistes (Mickey Mouse ou Adolf Hitler), qui aujourd'hui restent valides.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Issou le 23.11.2021 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    Au moins, les vrais criminels sont tranquilles.

  • Gomes le 23.11.2021 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Deux alors ils ne cherchent pas bien

  • l'ange le 23.11.2021 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sur les dileurs a la gare ... personne fait des enquêtes.... sûr les covid-chek c'est plus intéressant

Les derniers commentaires

  • Pragma le 24.11.2021 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    A mon avis, un utilisateur du covid check etant positif et qui se balade partout sans se faire tester est tout aussi criminel que celui qui utilise un faux certificat.

    • Paul le 24.11.2021 16:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ceux qui ont été controlés avaient un faux covid check, à vous de trouver un qui en a un vrai et qui se ballade alors qu'il est positif, or aucun cas n'est connu. Rien n'est impossible, mais en tout état de cause les 2 contextes ne sont pas du tout comparables

    • Et les vaccinés non testés ? le 24.11.2021 21:28 Report dénoncer ce commentaire

      Ben avec tous les vaccinés non testés qui se baladent partout, il est certainement facile d'en trouver des positifs, sachant que le vaccin ne protège pas de l'infection ni de la transmission (confirmé par le CDC aux USA et par l'Institut Pasteur et l'IHU Marseille en France). Donc si, les deux contextes sont comparables sur les conséquences, juste qu'on a décrété qu'un acte était légal et l'autre pas, de manière totalement arbitraire et injuste.

  • obelix le 24.11.2021 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    faudrait aussi enquêter sur les agissements de l'état, et ce, avant les futur élections. Et a propos, on attend toujours la démission de Bettel et ses sbires

    • Panoramix le 24.11.2021 11:35 Report dénoncer ce commentaire

      Qui attend leur demission? Vous .. cette petite poignee d' anti tout qui n' est pas du tout representative?

    • Copypaste le 24.11.2021 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      @Panoramix: nous, les pour tout, nous sommes d'accord d'obtenir nos diplômes sans travailler.

    • Paul le 24.11.2021 16:37 Report dénoncer ce commentaire

      Copypaste : des sous sans diplomes et sans vaccin, avec toutes les libertés, ... cela va bien avec vos valeurs qui s'apparentent surtout à de l'obstination plus que du raisonnement

  • Crisoy le 24.11.2021 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Vous le sentez venir le CC dans les écoles pour les enfants. On prépare la campagne de pub pour trouver un bénéfice pour les enfants. J espère que certains oseront dire que les enfants non aucun bénéfice la dedans.

    • Pierre le 24.11.2021 09:32 Report dénoncer ce commentaire

      En tout cas, j'espère que les enfants apprendront mieux la langue française.

    • Doctor le 24.11.2021 14:01 Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre, arrêtez svp, vous avez un toc, merci de vous soigner. Ou on commencera à vous répondre dans toutes les langues, sauf en fr.

  • blu le 24.11.2021 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il suffit de se faire vacciner. C’est si simple.

  • Alexandre le 24.11.2021 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon tout ce Covid check c'est de la discrimination. Juste pour diviser la population. Le plus débile c'est que les gens tombent dans le panneau. C'est triste de voir ça, alors que le racisme est pratiquement fini, qu'on commence avec des choses comme ça.

    • Racisme pas fini le 24.11.2021 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord avec ton message, sauf que non, le racisme n'est pas fini. Il est encore là, à entendre les cris de singe dans les stades, et il vient se rajouter encore une autre forme de discrimination. On cherche toujours à discriminer, il faut toujours que certains s'estiment meilleurs que les autres au lieu de faire preuve de fraternité et d'égalité.