Tornade au Luxembourg

10 août 2019 10:41; Act: 10.08.2019 13:25 Print

Entre 80 et 100 maisons ne sont plus habitables

KÄERJENG/BASCHARAGE - Le ministre Dan Kersch a évoqué «un lourd bilan», tout en se félicitant «de la grande solidarité de la population et des secours» après la tornade.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Au lendemain de la tornade ravageuse qui s'est abattue sur Pétange et Bascharage, le ministre Dan Kersch (LSAP) a convoqué une conférence de presse pour faire le point sur ses conséquences. «Le bilan est lourd, mais nous avons pu constater une grande solidarité entre les services», a indiqué le membre du gouvernement.

Au total, 19 personnes ont été blessées, dont deux plus gravement, soit un bilan plus lourd que celui annoncé durant la nuit. L'une d'entre elle a fait une crise cardiaque au moment de la tornade. Au niveau matériel, les dégâts sont considérables. D'après le ministre, «entre 80 et 100 maisons» ne sont plus habitables en l'état.

60 personnes ont été relogées

Inquiets et remplis d'incertitudes, de nombreux résidents sont venus demander des réponses aux élus présents à la Kultur Haus de Käerjeng, où la conférence de presse a été organisée. «Des architectes vont venir faire un état des lieux. En attendant, nous allons nous coordonner pour bâcher les toits. Nous ferons les travaux dès que possible. Les entreprises sont mobilisées, et les pompiers vont aider», a répondu Paul Schroeder, directeur général du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS).

En attendant, l'urgence est au relogement: «Nous avons déjà relogé 60 personnes. Certains habitants sont encore en vacances, d'autres ont pu trouver des solutions de leur côté», a conclu Dan Kersch.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phil le 10.08.2019 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De tout cœur avec nos amis voisins touché par cette tornade.

  • Siegfried le 10.08.2019 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage et bon rétablissement aux blessés. On est avec vous.

  • lati le 10.08.2019 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela me choque ! Je suis de tout cœur avec nos voisins luxembourgeois

Les derniers commentaires

  • Mimie le 12.08.2019 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage pour toutes les familles

  • kyme le 11.08.2019 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    courage suis de tout cœur avec vous

  • misteryou754376 le 11.08.2019 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bjr, on ne peux aller à l'encontre de la nature. Comme quoi, il suffit d'une minute pour voir s'en aller ses biens durement acquis.

  • mensonge le 11.08.2019 01:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    notre maison a perdu son toit à Bascharage rte de Luxembourg. On ne nous donnait pas d' accès pour poser des bages avant 18H00 et le CGDIS n' ont a nullement et ne voulait pas en mettre.

  • Snickers le 10.08.2019 23:24 Report dénoncer ce commentaire

    M. le Ministre, dispensez nous de vos belles paroles. C'est dans ce genre de situations qu'il faut montrer si votre gouvernement est capable de faire vraiment du social en offrant un logement décent aux familles impactées en attendant les réparations.