Témoignages au Luxembourg

25 mars 2015 09:00; Act: 25.03.2015 10:35 Print

Erasmus, une véritable expérience de vie

LUXEMBOURG - Le programme de mobilité à l’étranger Erasmus est souvent une première expérience de vie pour les étudiants.

storybild

Séverine, 22 ans, partie en Avignon, en France, et Luciano, 24 ans, à Louvain-la-Neuve, en Belgique, font partie des centaines de Luxembourgeois qui profitent chaque année d’Erasmus. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les Finlandais sont encore plus timides que les Luxembourgeois, s’émerveille Christine, 24 ans. Rien que leurs saunas sont un choc culturel, ils sont sans commune mesure avec ceux d’ici. Et au Luxembourg, la séance ne se termine pas sur une plongée dans un lac!». La jeune fille fait partie des centaines d’étudiants luxembourgeois qui posent chaque année, et pour quelques mois, leurs bagages sur un terrain qui leur est inconnu dans le cadre du programme européen de mobilité Erasmus. À l’Université du Luxembourg, ce semestre à l’étranger est obligatoire. Certains étudiants ont ainsi parfois le sentiment de s’être fait forcer la main.

C’est le cas de Luciano, 24 ans, étudiant en cultures européennes, qui a fait son Erasmus à Louvain-la-Neuve, en Belgique. Il n’a pas été très emballé. Les bleusailles, un baptême estudiantin assez corsé qui a cours en Belgique, très peu pour lui. Il admet être resté en petit comité avec les autres Luxembourgeois du campus pendant tout son semestre. «Mais c’est une très bonne université, et je recommande la ville pour les fêtards qui aiment se socialiser», concède-t-il. Sa camarade de classe, Séverine, 22 ans, en revanche, a adoré la ville française d’Avignon, où elle a rencontré des étudiants Erasmus «de toutes les nationalités» et s’est aussi «liée d’amitié avec les étudiants locaux. La ville d’Avignon est très culturelle, il y a des théâtres à tous les coins de rue, s’enthousiasme-t-elle. Avec ses immenses escaliers en pierre, l’université ressemble à "Poudlard" (NDLR: l’école de magie dans le film "Harry Potter"). Le soleil brille même en hiver. Et les cours sont hyper intéressants!».

Seul bémol: «Il faut savoir maîtriser son budget. Rien que la location de la chambre d'étudiant est très chère». Et de fait, Erasmus est souvent l’occasion pour les étudiants d’apprendre à mener leur vie de manière autonome et à gérer leur quotidien.

  • À la découverte du Luxembourg
  • Il y a de jolies maisons au Luxembourg, c’est cossu!», estiment Diana, 23 ans, et Barbora, 21 ans. Les étudiantes en économie ont eu le temps de voir. Elles se sont perdues avant de trouver le campus. Il faut dire qu’elles sont venues depuis la République tchèque en voiture. Comme elles, des dizaines d’Erasmus étrangers passeront leur semestre à l’Uni. «C’est la première fois que je vis seule, sourit Linda, 22 ans, étudiante en sciences de l’éducation, venue de Suisse. Je ne réalisais pas que les cours, les courses, le ménage, l’administratif… allaient autant empiéter sur ma vie». Mais, Linda trouve du temps pour regarder des films et faire des randos dans la nature avec ses colocataires de sa maison étudiante, à Esch-sur-Alzette. Même si son entourage lui manque, Linda est ravie: «Erasmus est une expérience qu’on ne fait qu’une fois dans une vie!».

    (Séverine Goffin/L'essentiel)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    L'espace commentaires a été désactivé
    L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

    Les commentaires les plus populaires

    • Pret Etudiant le 25.03.2015 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      C'est plutôt évident qu'Erasmus est une idée géniale! Ceci est encore un article pour remplir le journal avec des banalités... Mais pourquoi est-ce qu'Erasmus doit être financé par l'Europe, donc par nos impôts? Les échanges entre universités, je suis tout à fait d'accord. Au moins, ça permet aux étudiants d'ouvrir les yeux sur le monde. Mais je refuse l'idée de payer pour des rich kids' problems. Tout le monde peut travailler un an, économiser et se faire un budget pour aller étudier un an à l'étranger.

    • Erasmus le 25.03.2015 11:31 Report dénoncer ce commentaire

      Etudiant à l'Uni, les étudiants que j'ai connus étaient en partie contre l'Erasmus "obligatoire". En effet, on ne peut pas toujours choisir son université Erasmus car les places sont limitées et donc les meilleures universités se trouvent prises tout de suite et la c'est la moyenne qui entre en compte, certains étudiants devront alors choisir une université lointaine et qui ne les intéresse pas ou alors partir en "free mover" c'est à dire qu'il n'y aura pas de bourse ni de paiement de l'inscription à l'université d'accueil. Il y a souvent aussi moins de places en erasmus qu'il y a d'étudiants

    • A Avignon le 25.03.2015 09:55 Report dénoncer ce commentaire

      On peut lire sur le site officiel de la ville d'Avignon : "La formule " en Avignon ", si elle permet d’éviter un hiatus quelque peu dissonant, est toutefois incorrecte lorsqu’elle s’applique à la ville contenue dans ses limites communales. Son emploi dans ce cas est souvent le fait de l’ignorance ou d’un certain pédantisme basé parfois sur des nostalgies d’Ancien Régime." ou encore "La formule appropriée est " à Avignon " lorsqu’on parle de la ville stricto sensu comme l’on fait pour " à Aix ", " à Albi " ou " à Amboise "

    Les derniers commentaires

    • Phil le 25.03.2015 13:32 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai qu'un Erasmus dans les pays voisins est un must absolu. mdr

    • Candide le 25.03.2015 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      "Erasmus, un bon point sur le CV " Sources?

    • Pret Etudiant le 25.03.2015 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Faudrait retourner en septième, Réaliste. Vous vouliez sûrement écrite "Je n'entends que de la jalousie dans vos propos." Erasmus: zero points.

    • Pret Etudiant le 25.03.2015 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      C'est plutôt évident qu'Erasmus est une idée géniale! Ceci est encore un article pour remplir le journal avec des banalités... Mais pourquoi est-ce qu'Erasmus doit être financé par l'Europe, donc par nos impôts? Les échanges entre universités, je suis tout à fait d'accord. Au moins, ça permet aux étudiants d'ouvrir les yeux sur le monde. Mais je refuse l'idée de payer pour des rich kids' problems. Tout le monde peut travailler un an, économiser et se faire un budget pour aller étudier un an à l'étranger.

    • Candide le 25.03.2015 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      C'est amusant! Jadis, quand nous n'avions à Luxembourg que notre Centre Universitaire qui couvrait les 2 premières années d'études en une, la qualité de son niveau étant internationalement reconnue, tous les étudiants étaient des Erasmus car tous étaient obligés, par la force des choses, de poursuivre pendant plusieurs années - et pas que pour quelques mois de fiesta - leurs études à l'étranger! Cela se faisait naturellement et bien évidemment avec beaucoup de sérieux, aucun bricolage de réussite n'étant possible! Et tout cela coûtait bien moins cher au contribuable!