Discours de Xavier Bettel

22 juin 2016 18:09; Act: 22.06.2016 18:40 Print

«Être fier de ce pays et de ce que nous réalisons»

LUXEMBOURG - Le Premier ministre s'est exprimé à l'occasion de la fête nationale. Il en appelle à la solidarité, qui selon lui n'est pas une histoire de langue ou de nationalité.

storybild

Pour Xavier Bettel, «le vivre ensemble n'est pas défini par une langue, ou une nationalité». (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Dans son traditionnel discours pour la fête nationale, Xavier Bettel a d'abord tenu à appuyer sur la fierté dont doivent faire preuve les Luxembourgeois et résidents: «Il faut être fier de ce pays et de ce que nous réalisons. Beaucoup de nos voisins et partenaires nous regardent avec jalousie». Le Premier ministre se félicite de la place que prend le Luxembourg aujourd'hui dans de nombreux domaines, dont le sport, les relations politiques en Europe, les Sciences et la Finance. Le Luxembourg jouit d'une image de marque et «n'hésite pas à prendre de nouveaux risques dans le secteur numérique et aérospatial».

Tout n'est pas rose pour autant et l'isolement des uns, la précarité des autres, «le Luxembourg y est confronté au quotidien». «Trouver des solutions est un challenge à la fois politique et citoyen. Nous avons besoin de solidarité», souligne Xavier Bettel, pour qui «le vivre ensemble n'est pas défini par une langue, ou une nationalité». Si la fête nationale marque «un instant d'arrêt», la solidarité ressentie pour l'événement national doit se prolonger ainsi «tout au long de l'année».

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rigoberta le 22.06.2016 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    la solidarité doit être volontaire. Prendre à Pierre pour donner à Paul ce n'est pas la solidarité mais du vol.

  • MERCI le 23.06.2016 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour tout ce que vous avez fait! En 2013 nous étions 140èmes à l'étude Pisa, grâce à M.Meisch nous sommes 3èmes!! Merci pour les 5 tranches d'index, merci pour avoir baissé mes impôts, merci pour avoir baissé les prix des logements, merci pour avoir fait en sorte que les prix ont baissé; merci pour les beaux radars ,merci pour les alloc et merci pour les bourses que vous avez triplés; merci, merci, merci. Reste à mettre en route le tram, mais on est sur le bon chemin n'est ce pas et le stade de foot sera prêt bientôt aussi. Non mais franchement, pourquoi les gens se plaignent ils?

  • un lulu le 22.06.2016 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    méthode Coué, de quelquún qui semble croire ce qu´il dit

Les derniers commentaires

  • joao le 24.06.2016 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis (encore) Portugais mais depuis 2013 je commence à voir trôp de semblances entre Luxembourg et Portugal: 400 millions d'euros pour 16 kms de tram!!!

    • Wattman le 24.06.2016 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      comptez sur le double au final! Au minimum!

  • Claude le 24.06.2016 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas fier, j’ai plutôt honte qu’on est les plus grand profiteurs du monde.

  • Hurra le 23.06.2016 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons besoin de solidarité, il dit. Mais pourquoi ne la pratique-t-il pas?

  • MERCI le 23.06.2016 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour tout ce que vous avez fait! En 2013 nous étions 140èmes à l'étude Pisa, grâce à M.Meisch nous sommes 3èmes!! Merci pour les 5 tranches d'index, merci pour avoir baissé mes impôts, merci pour avoir baissé les prix des logements, merci pour avoir fait en sorte que les prix ont baissé; merci pour les beaux radars ,merci pour les alloc et merci pour les bourses que vous avez triplés; merci, merci, merci. Reste à mettre en route le tram, mais on est sur le bon chemin n'est ce pas et le stade de foot sera prêt bientôt aussi. Non mais franchement, pourquoi les gens se plaignent ils?

    • Hipp le 24.06.2016 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      On pourrai aussi lui dire merci pour avoir réalisé certains projets de M.Juncker, projets que le DP avait critiqué quand il était dans l'opposition.

  • Juste un avis le 23.06.2016 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le pays ne va pas dans le bon sens et notre économie est très fragile car très très dépendante du secteur financier. Il serait temps de ne plus avoir des partis au pouvoir mais des citoyens lambda avec les compétences requises et que les débats publics et les référendums soient de mise comme en Suisse, tout comme des députés qui continueraient à travailler dans leur entreprise 3 semaines sur 4. On cache depuis au moins 2008 la poussière sous le tapis, mais elle est là ...