Xavier Bettel

24 juin 2021 15:08; Act: 25.06.2021 11:09 Print

«Être gay n'est pas un choix, l'intolérance l'est»

LUXEMBOURG/BRUXELLES - Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a dénoncé ce jeudi la loi anti-gay en Hongrie, en mettant en avant son expérience personnelle.

Sur ce sujet
Une faute?

Xavier Bettel a délivré ce jeudi un message fort à propos de la loi anti-gay en Hongrie. Le Premier ministre luxembourgeois s'est ainsi appuyé sur sa propre expérience. «La chose la plus difficile était de m'accepter quand j'ai réalisé que j'étais amoureux d'une personne du même sexe, a-t-il confié à DW Europe. Cela a été dur à annoncer à mes parents et à ma famille».

Xavier Bettel, qui est marié avec Gauthier Destenay, souligne à ce titre que «beaucoup de jeunes» se suicident car ils n'acceptent justement pas ce qu'ils sont. Une manière pour lui de dénoncer la loi en Hongrie qui interdit la promotion de l'homosexualité auprès des mineurs: «Pointer du doigt l'homosexualité au niveau national, ne pas la considérer comme normale, estimer qu'elle est un danger pour les jeunes, c'est oublier qu'être gay n'est pas un choix, au contraire de l'intolérance».

Le Premier ministre a poursuivi en indiquant qu'il allait continuer à rester intolérant face à l'intolérance. «C'est mon combat», a-t-il conclu.

(ol/L'essentiel)