Santé au Luxembourg

18 septembre 2017 17:37; Act: 19.09.2017 09:38 Print

Finalement, il n'y aura pas de taxe sur les sodas

LUXEMBOURG – Contrairement à ce qu'elle avait laissé entendre, la ministre de la Santé indique que les boissons fortement sucrées ne seront pas taxées différemment.

storybild

Les boissons telles que les sodas contiennent énormément de sucre. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet

Les boissons à forte teneur en sucre telles que les sodas ne seront finalement pas taxées différemment au Luxembourg, comme l'a indiqué lundi Lydia Mutsch (LSAP), ministre de la Santé, en réponse à une question de la députée Octavie Modert (CSV).

Le gouvernement serait pourtant préoccupé par l'augmentation des maladies chroniques au Grand-Duché. Au total, 22,6% des habitants du pays seraient en surpoids. En comparaison avec d'autres pays dans le monde, le Luxembourg se situerait ainsi au-dessus de la moyenne (19,5%). En outre, il aurait été clairement démontré que la consommation excessive de sucre représentait l'un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Lydia Mutsch avait d'ailleurs laissé entendre cet été qu'une taxation allait être mise en place.

Le gouvernement fait confiance à l'industrie

Mais les autorités privilégient d'autres outils. Avec son plan d'action «Gesond Essen, méi bewegen» («Mieux manger et bouger plus»), le gouvernement tente de promouvoir un mode de vie plus sain. Une taxe sur les boissons non alcoolisées ne serait pas une solution satisfaisante face aux exigences dans le domaine de promotion de la santé, selon la ministre. L'Organisation mondiale de la santé et d'autres commissions internationales seraient du même avis.

Le gouvernement «est convaincu que l'industrie alimentaire a, depuis longtemps, pris en compte la tendance qui consiste à mener une vie plus saine», selon la ministre. Les industriels auraient volontairement réduit l'apport de sucre dans la fabrication de leurs produits, notamment en raison de l'exigence toujours plus marquée de la part de leurs clients, toujours plus critiques et soucieux de consommer des produits plus sains. Un meilleur étiquetage des produits alimentaires et la sensibilisation des consommateurs resteraient néanmoins des points importants à améliorer.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 18.09.2017 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Sans doute, notre ministre, pense qu'une population obèse et malade est favorable pour la croissance du PIB... Alors qu'une taxe sur les mauvais aliments industriels permettrait de détaxer l'eau et les aliments sains et respectueux de l'environnement , et rendre le "bio" moins cher et abordable à tous.

  • Soda soda soda le 18.09.2017 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    Lobby quand tu nous tiens. Il fallait s'en douter. C'est beaucoup trop d'argent même peut-être plus que le pétrole.....

  • Human le 18.09.2017 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui les multinationales ont bien rempli les poches aux politiciens ...

Les derniers commentaires

  • Vindelle le 19.09.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Quand il y a un doute, il n'y a pas de doute. Il y a du conflit d'interet dans l'air!

  • Toni le 19.09.2017 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait déjà enlever tous les distributeurs de boissons sucrées et de sucreries dans les écoles !!!

  • rené le 19.09.2017 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucune de ces boissons ne rentrent chez moi et je les déconseille autant que je peux autour de moi

  • citron presse le 18.09.2017 22:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et l école alors! NEst il pas possible d éduquer les enfants dés leur plus jeune age? J ai seriné constamment à mes enfants que ce n etait pas bon pour eux, résultat ils n en boive que trés peu

    • Nemo le 19.09.2017 10:22 Report dénoncer ce commentaire

      Idem pour moi, mes enfants préfèrent l'eau, même quand ils ont le choix.

    • @Nemo le 19.09.2017 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bien tu es un bon papa.

  • Duty Free le 18.09.2017 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    La seule solution serait de retirer ce qui est mauvais des rayons, mais il y a trop d'intérêts économiques derrière l'alimentation. Moi-même j'avoue aimer les sodas...