Classes aérées au Luxembourg

24 octobre 2020 08:00; Act: 24.10.2020 08:02 Print

Frigorifiés, les profs veulent de nouveaux moyens

LUXEMBOURG - Le syndicat enseignant SEW OGBL demande aux ministres de l'Éducation nationale et de la Santé de trouver une alternative à l'aération massive des classes.

storybild

Ce qui semblait aller de soi en plein mois de juin ou septembre, devient problématique fin octobre. (photo: dpa)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est une des mesures les plus importantes pour lutter contre le coronavirus: aérer massivement les locaux, les bureaux et les salles de cours. La ministre de la Santé, Paulette Lenert, le répète à chaque point presse. Les profs sont ainsi appelés à ouvrir grand les fenêtres en début de cours et à les laisser entrouvertes pendant toute la durée de la leçon.

Sauf que ce qui semblait aller de soi en plein mois de juin ou septembre, devient problématique fin octobre. «Les températures des salles de classe baissent continuellement, beaucoup de professeurs et d'élèves ont très froid», écrit le syndicat enseignant SEW OGBL, dans une lettre ouverte aux ministres. Il redoute une hausse du nombre de rhumes et donc du taux d'absentéisme des professeurs comme des élèves.

Détecteurs de CO2

«Nous avons besoin d'autres solutions», réclame le syndicat. Il propose la mise en place, dans toutes les classes, de détecteurs de CO2 qui avertissent quand il faut aérer la pièce. Un dispositif «efficace et peu coûteux» selon le syndicat. Il appelle également à investir, à long terme, dans des systèmes de ventilation plus efficaces.

Le syndicat regrette que «de nombreuses questions restent sans réponse», et accuse le ministre de l'Éducation de la jouer «solo», «dans un refus du dialogue».

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ziv le 24.10.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dès qu’il s’agit des profs, les commentaires négatifs se multiplient. La jalousie est une des choses qui rend l’humain plus mécontent dans sa propre vie... à méditer!

  • Ja lu cine le 24.10.2020 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il faut en plus leur fournir des pulls. Ils vivent dans quel monde.

  • kikou le 24.10.2020 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres profs! La prochaine fois intitulons l article: les élèves ont froids, eux ne sont pas grassement payés

Les derniers commentaires

  • bac+10 femeur de fenêtre le 25.10.2020 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    @jessica il faut une formation pour fermer desfenêtres ou une habilitation. Et ouvrir sur les pauses. Le conseil c'est 4-5x 10minutes par jours. Pas par heure! Je crois qu'une journée pédagogique doit être prise de façon urgente pour une formation sur ce point. C'était quand les 5 degrés, je n'ai pas souvenance d'une telle température même dehors depuis septembre... C'est ça l'exagération.

  • olivertwist le 25.10.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh les pauvres, je passe les ¾ de mon temps dehors, qu'il fasse chaud, froid, qu'il neige ou qu'il pleuve. Et je ne m'en plains pas. Je m'habille en conséquence.

  • mimi le 25.10.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ohhh pauvre Isabelle je pense que vous n’avez pas compris nos enfants ne travaillent pas en extérieur ce sont juste des écoliers avec stylo à la main je ne craint que gants et doudoune chauffante ne soient pas adaptés Ce que revendiquent Les pauvres enseignants comme vous dites c’est pour nos enfants écoliers Mais sans doutes n’en n’avait vous pas

  • idwina le 25.10.2020 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi dès qu’on parle d’enseignants, on parle de salaire? C’est bizarre, il y a plein d’autres professions où les salariés gagnent bien leur vie, voire plus et personne ne leur reproche! Jalousie? Par contre je crois que les gens ne se rendent pas compte que les enseignants travaillent beaucoup à la maison et pensent boulot le soir, les week-ends et pendant les vacances!

    • inégalité le 25.10.2020 18:12 Report dénoncer ce commentaire

      Et ça justifie une aussi grande différence de salaire. C'est vrai que ça fait longtemps a penser au boulot vu qu'ils ont bien un mois et demi de congé en été. Ce n'est pas mon cas. C'est simplement démesuré et déséquilibré. Et ça, un enseignant luxembourgeois devrait s'en rendre compte, une grande majorité d'entre eux fond leurs stage et leurs études en Belgique, non?

  • tuyau le 25.10.2020 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il existe des pull-over.