Budget au Luxembourg

19 novembre 2019 11:40; Act: 19.11.2019 11:51 Print

Gérer son argent, ça s’apprend «dès 10 ou 11 ans»

LUXEMBOURG - Pour limiter le risque de surendettement et aider à mieux gérer son budget, plusieurs outils ludiques ont été lancés ce mardi. La cible? Tout le monde.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un abonnement pour regarder des séries, un autre pour écouter de la musique. Un smartphone neuf que l’on paye chaque mois. Sans oublier le crédit de la voiture, celui de la maison, le shopping et tout le reste... Sans s’en rendre compte, le budget mensuel est atteint, voire dépassé, au 15 du mois. Une situation qui n’épargne personne, au Luxembourg comme ailleurs, où le risque de surendettement est bien réel.

Et gérer ses finances au quotidien, ou dans une autre mesure mieux comprendre les produits financiers et d’investissement, cela s’apprend. «L’éducation financière est essentielle pour prendre une décision personnelle responsable, au moment d’ouvrir un compte, de faire telle ou telle dépense», estime Pierre Gramegna, ministre des Finances. «Le risque de difficultés financières est réduit si le consommateur a une vue claire sur ses revenus et ses dépenses», appuie Claude Marx, directeur de la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF). Globalement le consommateur est encore trop souvent seul face à des choix financiers.

«Une brochure ne suffit plus, il fallait de nouveaux outils plus adaptés»

Plus qu’un enjeu individuel, cette éducation financière des résidents est devenue une stratégie nationale, un défi sociétal. En témoigne la présence de Pierre Gramegna mais aussi de Claude Meisch, ministre de l’Éducation nationale, ce mardi matin, dans les locaux de la CSSF pour présenter plusieurs nouveaux outils. Ainsi, deux applications gratuites «Letzfin budget» et «Letzfin Pocket money» (pour les jeunes) sont maintenant téléchargeables sur smartphones pour accompagner de façon ludique et interactive dans la gestion de budget. «Tous les élèves dans les écoles, dès 10 ou 11 ans, les adultes mais aussi les seniors sont ciblés, précise Claude Marx. Une brochure ne suffit plus, il fallait de nouveaux canaux plus adaptés».

En plus des appli, un site d’information «letzfin.lu» en plusieurs langues et un jeu interactif développé par des étudiants de la Luxembourg Tech School viennent de voir le jour. Ce jeu permet de simuler le quotidien d’un adulte, de la recherche d’emploi aux différents choix de vie, et il est accessible sur les réseaux sociaux pour atteindre un large public. Tout le monde étant, à son niveau, «un acteur économique», l’éducation financière trouve toute sa place dans la question plus large de la protection du consommateur. Pour éviter des conséquences néfastes tous les mois dans chaque foyer mais aussi, à plus long terme sur la santé financière du pays.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John le 19.11.2019 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, ah, ah, le gouvernement luxembourgeois qui veut sensibiliser nos enfants et nos résidents au surendettement, lui qui dilapide l'argent de l'état dans des trucs complètement foireux comme les ressources spatiales, un stade qui coûtera le double du budget de départ, un vélodrome pour deux cyclistes ou encore dans des hélicoptères ou des avions militaires pour la galerie et à coups de centaines de millions d'euros...-) non mais franchement, et vous voudriez encore qu'on leur laisse faire la leçon à nos enfants ?

  • Chuck Norris le 19.11.2019 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    John a raison, ce truc est complètement risible, le gouvernement luxembourgeois qui veut apprendre aux gosses comment gérer son argent, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

  • Tiens le bien le 19.11.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Paraît qu'ils voulaient envoyer Etienne dans les écoles, au départ, avant de changer d'avis.

Les derniers commentaires

  • Millencolin le 20.11.2019 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    La critique est facile mais il s'agit ici de proposer un outil pour apprendre à gérer. Personne ne fait la leçon à qui que ce soit, et libre à chacun d'utiliser ou non cet outil. Si vous arrivez tous à gérer vos finances sans cette aide et bien tant mieux pour vous, personne ne vous force la main. C'est vraiment critiquer juste pour critiquer. Et sincèrement ceux qui se permettent de dire que le gouvernement dépense bêtement, ils peuvent juste regarder la qualité de vie, et la qualité des infrastructures dans tous les autres pays du monde et revenir partager le fruit de leur analyse.

  • Unicorn le 20.11.2019 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Un message d'un système capitaliste, on éduque indirectement les enfants, que la priorité est l'argent que l'on gagne, et non la profession qui leur permettra de s'épanouir. Déjà que le principal souci des jeunes est la peur de ne pas pouvoir s'offrir la vie que les parents leur offrent, ils vont à chaque bifurcation dans leur parcours scolaire choisir celui nourrit par l'avidité. Après on s'étonne de la rapacité des humains...

  • zonzon le 19.11.2019 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont vraiment à côté de la plaque nous les parents on est obligés de les aider à joindre les deux bouts avec les salaires ridicules qu'on leur verse. c'est ça la réalité.

  • sobriété le 19.11.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait aussi apprendre à nos enfants à vivre plus "sobrement"... En effet on peut être tout aussi heureux (si ce n'est plus !) en vivant plus simplement, en ne suivant pas des modes de vie imposés, ce"bonheur conforme" perpétuellement renouvelé de la publicité dont l'objectif est de nous rendre malheureux afin de provoquer l'acte d'achat, et qui au final nous endette, et nous fait perdre notre dignité...

  • jean le 19.11.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    super, mon gamin qui n'a pas de téléphone va me réclamer un smartphone pour gérer son argent de poche avec une application... et la bonne vieille tirelire, vous a avez pensez pour les 10 11 ans?