Nomination

08 juin 2018 16:28; Act: 08.06.2018 16:57 Print

Gilles Nackaerts, nouveau directeur chez Diekirch

LUXEMBOURG - Originaire de Bruxelles, Gilles Nackaerts remplace Arnold Blondeel, en tant que directeur général de la Brasserie de Luxembourg.

storybild

Gilles Nackaerts est le nouveau directeur de la Brasserie de Luxembourg. (photo: Brasserie de Luxembourg)

Sur ce sujet

Le Belge Gilles Nackaerts est depuis le 1er juin le nouveau directeur général de la Brasserie de Luxembourg, a indiqué la Brasserie de Luxembourg, via un communiqué, vendredi.

Il succède à Arnold Blondeel, qui a été promu «Directeur pour le Moyen-Orient». Après trois ans passés à la direction générale, M.Blondeel s'offre un nouveau défi au sein de l'entreprise avec la charge de faire fructifier les bières sans alcool ou avec un taux d'alcool très bas sur le marché encore très peu exploité du Golfe.

«Gilles Nackaerts souhaite travailler dans la continuité de son prédécesseur, à savoir développer la marque Diekirch et la Brasserie de Luxembourg tout en enrichissant l’offre de bières du groupe pour répondre aux attentes des consommateurs au Grand-Duché», indique le communiqué.

Originaire de Bruxelles et passionné de bière, Gilles a rejoint AB-InBev Belgique, maison mère de la Brasserie de Luxembourg, en 2012, en tant que délégué commercial. Il a également travaillé dans le développement marketing et occupé différentes fonctions de management au sein du groupe.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 09.06.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut espérer qu'il veillera à défendre et affirmer l'ancrage local spécifique au sein de ce groupe mondial ...

  • C'est mon avis le 09.06.2018 06:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée, la bière "zéro" n'est pas vraiment terrible et il ferait bien de la mettre en 25cl, en 33 cela devient franchement écoeurant car elle a le temps de se réchauffer ...

  • torolkozo le 08.06.2018 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normalement un Belge pour diriger une brasserie c'est une bonne chose il apportera peut-être aussi des idées nouvelles qui sait ...

Les derniers commentaires

  • FullmétalJF le 09.06.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut espérer qu'il veillera à défendre et affirmer l'ancrage local spécifique au sein de ce groupe mondial ...

  • Realiste Man le 09.06.2018 07:05 Report dénoncer ce commentaire

    Il parle les 3 langues?

    • Cercel Parfait le 09.06.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

      Oui!! Il parle en plus l'anglais et le néerlandais

    • AnBev le 09.06.2018 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Les Belges parlent plusieurs langues.

  • C'est mon avis le 09.06.2018 06:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée, la bière "zéro" n'est pas vraiment terrible et il ferait bien de la mettre en 25cl, en 33 cela devient franchement écoeurant car elle a le temps de se réchauffer ...

  • BBlancM le 08.06.2018 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh ben il a du boulot celui la ... il faut revoir tous ces commerciaux qui sont jamais présent ! Cette bière n’a plus la cote !! J’en bois plus .. aucune communication dans ce groupe .. aucun effort pour aider les ptit café de village ..

  • Angelo51 le 08.06.2018 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance à ce gars qui a l’air super sympa. Il en aura besoin pour lutter contre l’hypocrisie de l’état qui d’un côté ne veut pas renoncer aux accises et de l’autre frappe aveuglément les amateurs de boissons alcoolisées. Dur de naviguer dans la société bobo full control.