Taxations des Gafa

29 avril 2018 11:48; Act: 29.04.2018 21:04 Print

Gramegna veut négocier avec les États-​​Unis

LUXEMBOURG/BRUXELLES – Le ministre luxembourgeois des Finances a plaidé pour une taxation des géants du web, mais élaborée après une discussion avec Washington.

storybild

Pierre Gramegna a exprimé son désaccord avec le projet de taxation présenté samedi. (photo: AFP/John Thys)

Sur ce sujet

La taxation des Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple) divise l’Union européenne. Alors que la proposition de taxe a été présentée samedi, plusieurs pays, dont le Luxembourg, n’en ont pas voulu. Le Grand-Duché, par la voix de son ministre des Finances Pierre Gramegna (DP), a plaidé pour une autre approche, au risque de nuire à la compétitivité de l’Union européenne.

«Les grandes entreprises du secteur digital doivent être taxées, mais la question est de savoir comment», a expliqué le ministre luxembourgeois. Il estime que la méthode actuelle risque de conduire à une «escalade» avec les États-Unis, alors que les tensions sont déjà palpables dans le dossier des taxes sur l’acier et l’aluminium que compte instaurer Donald Trump. Gramegna réclame «une discussion constructive» avec les États-Unis, d’où sont originaires les géants de l’Internet, «selon les règles de l’OCDE».

Pierre Gramegna reconnaît que, jusqu’à présent, les discussions sur la taxation des Gafa n’ont pas avancé. «Il faut désormais qu’elles avancent plus rapidement».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Avec Trump ? le 29.04.2018 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a rien à négocier avec Trump, il faut taxer les multinationales du numérique comme n'importe quelle société.

  • Gonzo le 29.04.2018 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'il récupère d'abord les 250 millions donnés illégalement à Amazon. On verra après.

  • Diabolo le 30.04.2018 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    @Luxo: Macron agit en pensant d'abord à la France, Merkel agit en pensant d'abord à l'Allemagne, Poutine agit en pesant d'abord à la Russie, Trump agit en pensant d'abord aux USA et Gramegna agit en pensant d'abord au Luxembourg. Il est ministre des Finances, il sait ce qu'il a à faire et il fait du mieux possible pour notre pays! Il n'a pas volé les voisins et il n'a favorisé personne! Notre ministre fait et a fait un travail de qualité, un travail exemplaire! Imaginez un peu, il a fait ce travail sans vos conseils! Vous devez admettre qu'il est très fort!

Les derniers commentaires

  • Luxo le 30.04.2018 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon les GAFA et les autre ne quitterons pas l'UE. Donc nous avons tous a gagner à ce que nous trouvions une solution pour les taxer. L'imposotion sur les bénéfice ne peut pas s'appliquer à ces multinationales, car elles trouvent des parades pour arriver à zéro bénéf... donc une taxe (impôts) sur le Chiffre d'affaire est la meilleurs des solutions. Et il est plus facile de déterminer le C.A. réalisé dans cahque pays. Peut importe si notre pays ou Malte, perdent au change, l'essentiel est que tous les pays y gagnent, nous tous serons gagants

  • Decken le 30.04.2018 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    On ne peut pas négoicier à n'importe quelle prix! Il a raison le ministre!

  • UnLuxo le 30.04.2018 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    Si on continue avec ce système qui s'appelle tax rulling alors on aboutit où? Les multinationales vont s'implanter là où ils ne paient plus d'impôts?? Allez,allez!! Et qui paiera de plus en plus d'impôts alors? Exactement le petit contribuable comme vous et moi? Vous préféreriez donc qu'on continue comme cela?

    • @unLuxo le 30.04.2018 20:14 Report dénoncer ce commentaire

      oui nous voulons

  • GusSim le 30.04.2018 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Trop drôle! Il se prend pour qui le pompiste en chef?

  • galileo le 30.04.2018 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    On peut lire; "Pierre Gramegna reconnaît que les discussions sur la taxation des Gafa n’ont pas avancé". Normal, le Luxembourg (protéger Amazon) et Malte bloquent les discussions! Trop facile de rejeter la faute sur les autres.

    • @galileo le 30.04.2018 14:08 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement c'est vraiment triste!