Au Luxembourg

24 juin 2019 11:51; Act: 24.06.2019 17:33 Print

Guichet.lu dopé par les impôts et les européennes

LUXEMBOURG - Le gouvernement a présenté lundi sa politique en matière de digitalisation, basée sur le succès de guichet.lu et d'une nouvelle app à venir.

storybild

Marc Hansen estime que la digitalisation «n'a pas commencé aujourd'hui». (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

De juin 2018 à mai 2019, guichet.lu a été utilisé à plus de 3,4 millions de reprises, dont 1,7 million sur les cinq premiers mois de l'année en cours, avec un pic à 380 438 connexions en mars. La démarche que les citoyens effectuent le plus souvent de manière virtuelle, en 2019, est la déclaration d'impôt, devant la demande d'extrait de casier judiciaire et la demande de vote par correspondance aux européennes. La réservation d'une plaque pour un véhicule et les demandes de bourses pour les étudiants complètent le top 5.

«Cela fonctionne très bien. On voit que les chiffres aussi bien de visiteurs uniques que de visites et d'utilisations sont en train d'augmenter de façon substantielle et ont plus que doublé ces dernières années» pointe Marc Hansen (DP), le ministre délégué à la Digitalisation, un poste qu'il inaugure depuis la prise de fonctions du gouvernement actuel en décembre dernier. «C'est pour donner du poids à ce sujet hautement important. On n'a pas commencé la digitalisation aujourd'hui». Et ces progrès sont liés à «l'offre que l'on est en train d'établir et qui est importante».

Parmi les nouveautés présentées ce lundi matin, l'application Gouvcheck va être lancée bientôt. Elle «permet de contrôler l'authenticité et l'intégrité d'un document émis par une administration publique», explique Marc Hansen. Ainsi ces documents, un certificat de résidence par exemple, seront dotés d'un code QR permettant cette vérification. Mais la suite se prépare aussi. «Il y a d'autres sujets comme la prise de rendez-vous électronique, le etracking, le Digicash sur MyGuichet.lu… Le but est de digitaliser des procédures qui ne le sont pas encore, on y travaille au quotidien». Le tout pour «pousser davantage le egouvernement et trouver les nouvelles démarches et les besoins des citoyens et des entreprises».

Les explications de Marc Hansen.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AUDI RS3 le 24.06.2019 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il y aura une blockchain derrière?

Les derniers commentaires

  • AUDI RS3 le 24.06.2019 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il y aura une blockchain derrière?