Tabac au Luxembourg

05 octobre 2015 15:45; Act: 05.10.2015 17:16 Print

Heintz van Landewyck va investir au Fridhaff

LUXEMBOURG – Le fabricant de tabac luxembourgeois, Heintz van Landewyck, a annoncé, lundi, qu'il quittera son usine de production, située dans la capitale rue de Hollerich, d'ici 5 ans.

storybild

La nouvelle usine se situera sur la zone industrielle Zano au Fridhaff, entre Erpeldange et Diekirch. (photo: HvL)

op Däitsch
Sur ce sujet

Dans 5 ans, les effluves de tabac ne chatouilleront plus les narines des passants du quartier de Hollerich, dans la capitale. Heintz van Landewyck a annoncé ce lundi le lancement d'un projet de construction d'une nouvelle usine sur la zone industrielle «Zano» au Fridhaff, entre Erpeldange et Diekirch (Nord). Le nouvel équipement viendra remplacer les deux sites de production du fabricant de tabac luxembourgeois, qui se trouvent à Luxembourg et Ettelbruck. Dans un contexte réglementaire et concurrentiel de plus en plus accru, cette configuration a montré ses limites.

«L'efficacité logistique» et les «flux de production» ne sont pas optimaux, a jugé la direction. Les projets urbains menés par la Ville de Luxembourg, «Porte de Hollerich» et «Aciérie-Industrie», sont également vus comme des contraintes. «Il n'y a pas d'avenir pour la production industrielle en cadre urbain, à cause des normes environnementales et énergétiques. Nous voulons construire un futur industriel pour nos produits et nos employés», a justifié Georges Krombach, directeur marketing. L'activité liée au tabac du groupe occupe quelque 600 employés au Luxembourg. Il n'y aura pas de plan social, mais les départs à la retraite (une centaine d'ici 5 ans) et les départs naturels ne seront pas forcément remplacés ces prochaines années. La nouvelle usine nécessitera autour de «400 personnes» pour son fonctionnement. Les services administratifs et afférents resteront à Hollerich. Le projet, baptisé Jos.lu en référence à Jos Heintz à l'origine de la manufacture, coûtera 60 millions d'euros.

Le site au Fridhaff représente en surface l'équivalent de douze terrains de football (36 000 m²). Il doit permettre à l'industriel luxembourgeois de gagner en réactivité et flexibilité, pour lutter contre les grands groupes. «Nous devons devenir plus productifs pour défendre, voire augmenter nos parts de marché export. En même temps, les législations, à l'image de la récente directive européenne tabac, deviennent toujours plus contraignantes et nous imposent des investissements lourds dans de nouvelles machines», commente Christian Greiveldinger, directeur général. La nouvelle usine doit permettre d'améliorer le prix de revient et appuyer la stratégie de l'entreprise, qui est de servir les marchés de niche. Actuellement, Heintz van Landewyck est présent sur 40 marchés à travers le monde, contre 8 en l'an 2000. Une cigarette sur 800 dans le monde est produite par le groupe luxembourgeois. «Nous avons besoin de lancer constamment de nouvelles marques, formats et gammes de produits», conclut Georges Krombach.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jack le franc le 05.10.2015 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    En gros les "cols blancs" restent en ville, et les "ouvriers" se tapent le nord du pays... question: qu'entend-on par départ naturel? les gens que l'on va pousser à bout pour qu'ils partent??

  • critic le 05.10.2015 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    Investir dans une industrie en décadence...les gens fument de moins en moins...surtout les jeunes...

  • Paul le 05.10.2015 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne chose, les effluves puants du tabac et du SIDEC vont se mélanger.

Les derniers commentaires

  • Daniel le 06.10.2015 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien voilà un terrain tout trouvé pour la future piscine de Luxembourg-ville. Qui croit encore au hasard?

  • pour personne le 06.10.2015 01:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le terrain va être laissé pour le nouveau tram puisse y passer .....

  • Paul le 05.10.2015 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne chose, les effluves puants du tabac et du SIDEC vont se mélanger.

  • critic le 05.10.2015 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    Investir dans une industrie en décadence...les gens fument de moins en moins...surtout les jeunes...

    • actionnaires le 06.10.2015 08:42 Report dénoncer ce commentaire

      C'est d'abord l'affaire des actionnaires, n'est-ce pas? Qui plus est purement luxembourgeois.

    • AlaZ le 06.10.2015 09:20 Report dénoncer ce commentaire

      Critic, je ne suis pas sûre vu la densité de fumeurs partout... pas moyen d'aller nulle part sans se prendre de la fumée dans la figure (même avec un petit enfant...).

    • Papier maïs le 06.10.2015 22:24 Report dénoncer ce commentaire

      @AlaZ. Ne confondez pas clope et pot d'échappement! Où donc allez-vous pour croisez tant de libertaires? J'y vais immédiatement!

  • Jack le franc le 05.10.2015 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    En gros les "cols blancs" restent en ville, et les "ouvriers" se tapent le nord du pays... question: qu'entend-on par départ naturel? les gens que l'on va pousser à bout pour qu'ils partent??