Dès janvier 2022

20 juillet 2021 11:23; Act: 20.07.2021 12:08 Print

Henckes, futur directeur général d'Hospilux

CONTERN - De la Confédération luxembourgeoise du commerce, Nicolas Henckes rejoindra le secteur de la santé dès janvier 2022 en prenant la tête d'Hospilux.

storybild

Nicolas Henckes occupera de nouvelles fonctions dès janvier 2022 chez Hospilux.

Sur ce sujet
Une faute?

Le suspense n'aura pas duré trop longtemps pour Nicolas Henckes. Un tout petit peu plus d'un mois après avoir annoncé qu'il quitterait son poste de directeur de la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc), il a d'ores et déjà retrouvé un emploi.

À partir du 1er janvier 2022, Nicolas Henckes deviendra en effet le nouveau directeur général d'Hospilux, société qualifiée, dans un communiqué tombé ce mardi 20 juillet, de «leader national, des entreprises spécialisées et des sociétés de vente à distance, dans le domaine médical», dans les secteurs privé et public au Grand-Duché.

Un nouveau challenge

L'actuel directeur d'Hospilux, Claude Bindels, restera l'actionnaire unique tout en assurant le rôle de pharmacien. Après 25 ans à la tête de l'entreprise, il s'est montré heureux «d'avoir trouvé le candidat idéal pour diriger la société», créée il y a plus de 35 ans et aujourd'hui basée à Contern. Les nouveaux objectifs sont clairs pour le prochain directeur: digitaliser et moderniser, poursuivre le développement commercial et affronter les défis à venir du mieux possible.

Après avoir occupé durant 4 ans et demi le poste de directeur de la clc, Nicolas Henckes se lancera donc d'ici six mois dans un tout nouveau défi: «C'était dans mon ADN de reprendre la direction d'une entreprise», a-t-il affirmé dans un communiqué. «Je connais bien le secteur de la santé où la responsabilité morale est haute. J'ai hâte de relever ce défi dans une entreprise florissante dans un secteur très concurrentiel et en constante évolution».

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Promo 2000 le 20.07.2021 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parcours typique ici de personne pistonnée qu'on place tantôt dans le public puis le privé au détriment de véritables selections sur les compétences requises. On se protège entres familles, amis...

  • Angelo51 le 20.07.2021 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un invité de JLB qui a décroché la timbale !

  • Fred le 20.07.2021 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On s’en fout

Les derniers commentaires

  • Didier le 21.07.2021 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Au GDL, on sait recaser les copains des copains aux meilleures places bien rémunérées… Et bien entendu, ce sont toujours des gens extrêmement compétents dans leur domaine.

  • Tome le 20.07.2021 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une société qui vit du fait que les hôpitaux préfèrent payer plus chers à des entreprises locales… contrairement aux règles de l union euros.

  • Promo 2000 le 20.07.2021 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parcours typique ici de personne pistonnée qu'on place tantôt dans le public puis le privé au détriment de véritables selections sur les compétences requises. On se protège entres familles, amis...

  • Angelo51 le 20.07.2021 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un invité de JLB qui a décroché la timbale !

  • DIGOS le 20.07.2021 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand les informations sont décrit en langue portugaise,mais pas en luxembourgeois??