Au Luxembourg

25 juillet 2020 15:34; Act: 25.07.2020 15:43 Print

Henri Kox en mission au lac de la Haute-​​Sûre

ESCH-SUR-SÛRE - Le tout nouveau ministre de la Sécurité intérieure est venu mesurer ce samedi l'efficacité du système de réservation de places au lac de la Haute-Sûre.

storybild

(De g. à dr.) Marco Schank, bourgmestre de la commune d’Esch-sur-Sûre, Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure, Thierry Jacobs, directeur régional de la région de police «Nord» et Jean-Pierre Kayser, chef du commissariat de police Turelbaach.

Sur ce sujet
Une faute?

Fraîchement nommé ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox (Déi Gréng) a effectué ce samedi sa première sortie officielle, au lac de la Haute-Sûre. Le successeur de François Bausch a ainsi pu mesurer l'efficacité du système de réservation de places sur les six plages du lac, introduit après l'afflux massif de visiteurs, le week-end des 18 et 19 juillet. Henri Kox a rencontré le bourgmestre de la commune d’Esch-sur-Sûre, Marco Schank, et le directeur régional de la région de police «Nord», Thierry Jacobs.

Le ministre de l'Intérieur en a profité pour rappeler les paroles de son prédécesseur, François Bausch, concernant la répartition des tâches, à savoir que les sociétés de gardiennage privées sont uniquement habilitées à contrôler les tickets d’entrée et ne peuvent pas effectuer les missions de police.

Henri Kox a également appelé à respecter les règles en vigueur, dont les gestes barrières, pour garantir la pérennité des activités de loisir autour du lac. Le ministre a enfin rappelé que la police continuera à effectuer des contrôles dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19. La police et l’administration communale d’Esch-sur-Sûre ont mis en place quelques règles à respecter aux alentours du lac.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bidule le 25.07.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce serait bien qu'avec l'augmentation de la fréquentation et du fait de la fermeture toujours de certaines piscines, les baignades soient surveillées par le personnel de ces piscines comme réaffectation et surtout pour la sécurité des nombreux baigneurs en mode vacances doheem.

  • Unicorn le 25.07.2020 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui d'accord contrôler c'est bien mais quand il fait beau et chaud, ce weekend ce ne sera pas plein, croyez-moi !

  • Loquitto le 25.07.2020 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il devrait déménager rue de Strasbourg quartier gare....... Ça changerait peut être.

Les derniers commentaires

  • Miss Tère le 26.07.2020 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Je voudrais savoir si ces 4 personnes ont réservé pour aller au Lac.

  • serieux le 26.07.2020 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le danger est aussi sur les lieux du travail ! C est là que j ai attrapé le virus car le personnel n avait pas de masque lorsqu’ elles ils prenaient leur goûter ( postillons dans la salle de service) et dans les vestiaires postillons partout car aucun ne portait de masques là et ça papote beaucoup là !

  • serieux le 26.07.2020 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Espérant qu ils aillent aussi voir si toutes s les asbl et sàrl / SA privées ont bien tous les masques dans leurs locaux absolument dès l entrée . Lutte contre COVID 19 sanction à la direction / cadres si ils / elles ne font pas les choses comme il aurait fallu depuis ke début sans exception j espère pas de conflits d intérêts ni favoritisme . Eux aussi ! Chasse à la drogue des employés qui consomment régulièrement du canabis illégalement devraient avoir strictement une amende aussi . La médecine du travail devrait vérifier régulièrement. Car ça peut être dangereux si employé( e) s travaillent avec les enfants personnes âgées / vulnérables.

  • Réaction le 26.07.2020 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour faire bouger les choses, tout doit passer par l'UE,donc pas de soucis, PATIENCE ????

  • comabelle le 25.07.2020 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il n y avait personne donc c est sur le système fonctionne pffff