L'abbé Émile Moinet

23 juillet 2019 14:44; Act: 24.07.2019 09:58 Print

Il avait traduit toute la Bible en luxembourgeois

BASTOGNE/LUXEMBOURG - L'abbé Émile Moinet, décédé il y a peu, à l'âge de 77 ans, avait consacré cinq ans de sa vie à traduire la Bible en luxembourgeois.

storybild

L'abbé Moinet avait réalisé un travail colossal en traduisant la Bible en luxembourgeois. (photo: diocesedenamur.be)

Sur ce sujet
Une faute?

On le sait peut-être peu, mais le Luxembourg est un des rares pays à ne pas pouvoir bénéficier officiellement d'une traduction intégrale de la Bible en luxembourgeois. Reconnue en 1984 comme 3e langue administrative, aux côtés du français et de l'allemand, la langue luxembourgeoise a progressivement été codifiée en 1976 et enfin en 1999. La majeure partie des chrétiens du pays étant en mesure de lire la Bible en français ou en allemand, personne ne s'était attelé jusque-là à traduire ces textes considérés comme sacrés par les croyants.

Un homme né en 1942 à Longvilly, petit village belge de la commune de Bastogne, situé à quelques mètres du nord du Grand-Duché, s'est lancé dans cette aventure en 2008. L'abbé Émile Moinet, qui vient de décéder, le samedi 20 juillet 2019, nous apprend la presse belge, a consacré cinq années de sa vie à ce «travail gigantesque» détaillé sur le site Internet du diocèse de Namur. Il maîtrisait parfaitement le luxembourgeois grâce aux leçons de son grand-père. En mars 2012, ce même article soulignait encore que «le résultat attendait un éditeur...».

Travail salué par Monseigneur Hollerich

Selon l'abbé Moinet, de tous les livres de la Bible, les quatre évangiles seraient les plus faciles à traduire en luxembourgeois. Les Actes des Apôtres et les Psaumes ne seraient pas trop compliqués, alors que le niveau de difficulté augmenterait avec le livre des Nombres, et le Deutéronome. Celui qui est décédé à l'âge de 77 ans et dont les funérailles auront lieu à Bastogne, ce mercredi 24 juillet, reconnaissait en 2012 avoir utilisé une machine à écrire pour dactylographier «des centaines de feuilles qu'il conservait dans un classeur» en espérant, peut-être un jour, voir une équipe grand-ducale s'intéresser à son travail.

De source sûre, cinq ans après ce dernier article, nous pouvons vous indiquer que Monseigneur Jean-Claude Hollerich, s'est rendu personnellement chez l'abbé Moinet pour le remercier de son travail. L'archevêque de Luxembourg figure d'ailleurs sur l'avis mortuaire de celui qui est décédé à Lustin, non loin de Namur. Son immense travail a-t-il été utile à l'église catholique au Luxembourg? Celle-ci nous a simplement indiqué que les traductions des évangiles de Matthieu, Marc et Jean étaient désormais terminées, alors qu'un groupe de travail se penchait encore actuellement sur l'évangile de Luc.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • macaron le 23.07.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci à vous, monseigneur l’abbé Moinet

  • Angelo51 le 23.07.2019 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout mon respect à ce travailleur de l’ombre et qu’il repose en paix.

  • FullmétalJF le 23.07.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des gens exceptionnels qui réalisent des choses remarquables sans vouloir monnayer leur talent ni devenir des vedettes. Chapeau à Emile pour ce travail colossal .

Les derniers commentaires

  • orange le 09.11.2019 17:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas une mince affaire ... Merci à ce prêtre humble et discret .

  • luxo le 26.07.2019 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    Si le manuscrit le plus lu au monde n'a jamais été traduit en luxembourgeois, est par ce qu'aucun Luxembourgeois ne lit la bible ou parce que les Luxembourgeois lisent et écrivent en français ou en allemand?

  • p0l!c€ le 24.07.2019 01:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    traduire la Bible c est bien, la lire c est encore mieux et la mettre en pratique c'est le but.

    • Siddharta le 24.07.2019 14:44 Report dénoncer ce commentaire

      peut-etre si on est catholique, ou pour la culture generale mais moi je suis plutot bouddhiste...

    • Nomi le 24.07.2019 16:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bon pour les créationnistes, ils croient tout, les yeux fermés ! Toutes les religions sont des inventions de certains hommes pour socialiser la communauté . Mais le monde repose sur l'évolution ! S'il y avait vraiment un Dieu, un "bon" Dieu, il ne permettrait pas que des hommes s'entretuent dans des guerres ! Mais on y est pas !

    • Thomas le 25.07.2019 15:05 Report dénoncer ce commentaire

      Dieu n'a pas empêché Caïn de tuer son frère Abel. Mais Dieu nous a laissé le Monde, un monde dans lequel nous pouvons être Libre, en sécurité : l'Homme ne craint aucun prédateur, aucun ennemi, aucune montagne ! Mais en plus, Il nous a donné un sauveur, un salut : Jésus-Christ. Pourquoi Dieu serait responsable des choix des Hommes ? Dieu a chassé Adam et Eve du Jardin d'Eden, après qu'ils aient mangé du "fruit de la connaissance du bien et du mal", mais Dieu ne nous a pas abandonné. Bien au contraire, il nous laisse libre de nos choix de vie, et nous assure une place au côté de son Fils...

  • Siegfried le 23.07.2019 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect, Monsieur

  • Angelo51 le 23.07.2019 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout mon respect à ce travailleur de l’ombre et qu’il repose en paix.