Symbole à Luxembourg

19 novembre 2020 09:00; Act: 19.11.2020 10:18 Print

Il est énorme, mais le cœur est-​​il à fêter Noël?

LUXEMBOURG - La magie de Noël va opérer de manière inédite et improbable cette année. La capitale mise sur un énorme cœur pour combler l'absence des traditionnels chalets.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Covid-19 aura eu raison du traditionnel marché de Noël à Luxembourg, mais la ville a décidé de ne pas se laisser abattre pour autant. «C’est une année pas comme les autres», regrette avec amertume Lydie Polfer, la bourgmestre de la capitale. «Mais pourtant, on fait des efforts pour garder un caractère festif dans la ville avec les illuminations qui débuteront ce vendredi 20 novembre 2020, à partir de 17h. Mais je répète vraiment cet appel aux gens de respecter les mesures sanitaires, surtout le port du masque, là où il y a beaucoup de monde. Vraiment, ça aide beaucoup et nous voulons vraiment que la vie puisse continuer autant que possible à un rythme agréable. Et il en va de la responsabilité de chacun. Et des efforts de chacun pour avoir le meilleur résultat possible».

Impossible à rater lorsque l’on se trouve sur la place d’Armes: un énorme cœur trône désormais entre le kiosque et le Cercle-Cité. «Au cœur de la ville, un cœur», souligne Lydie Polfer. «C’est pour dire: "Ayons un cœur et pour chacun". Chacun doit faire des efforts pour soi, mais il doit aussi le faire pour sa famille et les gens qui lui sont chers. Mais aussi pour le travail et pour l’activité. Nous vivons surtout d’une bonne activité, non seulement ici en ville, mais également dans tout le pays. Et c’est extrêmement important que tout le monde y contribue. On s’en sort très bien pour le moment, mais il faut continuer». «Vous êtes tous dans notre cœur, voilà, c'est le message», ajoute Serge Wilmes, le premier échevin. «On vous aime et on aime notre ville. C’est vraiment un symbole pour offrir un peu de chaleur aussi et de ne pas oublier cette chaleur humaine. Notre société doit faire un effort collectif et c’est symbolisé par ce cœur».

«Au cœur de la ville, c'est un symbole important»

Et déjà de nombreuses photos sont réalisées à proximité de ce nouveau symbole de Noël, à Luxembourg. «C’est quand même triste tout ce qui se passe. C’est la première chose à rappeler», regrette Stéphanie, de Luxembourg-Ville. «Mais ce cœur donne un peu de réconfort quand on vient ici. Cela fait plaisir et on se dit que l’on doit rester unis et respecter les règles, car au bout du compte, on finira par résoudre cette situation. Voir un cœur, cela fait plaisir, mais quand on a l’habitude de venir dans le centre depuis que l’on est tout petit, cela me rend triste. Sans le marché de Noël et le bruit des gens qui rigolent, c’est un manque. Cette année, les fêtes seront forcément différentes des années précédentes, mais il faut faire avec, c’est comme ça. Après, l’effet est là, ça fonctionne, même si c’est simplement pour que les gens puissent se réunir. Juste pour prendre une photo, ça fait du bien et on le voit de loin».

«C’est la première fois qu’on le découvre», nous a indiqué, mercredi matin, Kamel, de Mont-Saint-Martin, présent au centre-ville avec toute sa petite famille. «Surtout en ce moment, cela donne un peu plus de gaité. Au cœur de la ville, c’est un symbole important, car c’est ici que tout le monde se croise. L’absence de chalets, c’est un peu dommage, mais la situation l’oblige, malheureusement. On le comprend et c’est dans la logique des choses. Le Luxembourg a encore la chance d’avoir les commerces et les restaurants ouverts et on croise vraiment les doigts pour que cela puisse continuer…».

«Important d'apporter un peu de perspective...»

«C’est magnifique, même s’il n’y a pas de marché de Noël», nous a indiqué une passante en anglais. «J’aime beaucoup ce cœur et surtout la volonté de faire quelque chose, malgré tout. Le symbole est fort et généralement, un cœur évoquait plus la Saint-Valentin, mais cette couleur rouge va nous réchauffer. Je ne sais pas quoi penser de l’absence des traditionnelles petites cabanes place d’Armes. C’est très étrange et c’est très spécial, mais c’est un choix qu’il faut respecter, à partir du moment où on nous demande de rester à la maison pour faire face au virus. Cette année 2020 est très triste et tout le monde a probablement envie de se changer les idées. Maintenir les illuminations de Noël, c’est déjà quelque chose…».

Et de l’importance de ramener un peu de lumière dans la ville. «On le voit et c’est l’hiver qui s’annonce», reconnaît Lydie Polfer. «Du brouillard, de la grisaille… Donc on espère… Et on va tout faire pour amener un peu de lumière dans ces mois un peu sombres et pour tenir le coup». Improbable, inédite, l’ambiance de Noël sera très particulière dans les semaines à venir. «C’est vraiment avec une profonde tristesse que l’on a dû annuler le marché de Noël», ajoute encore Serge Wilmes. «Car en fin d’année, c’est vraiment important d’apporter un peu de perspective dans une période qui est plus sombre. Voilà pourquoi, on aura au moins un peu d’illuminations et un peu de décorations. C’est le minimum que l’on pouvait offrir, mais rien ne remplacera le marché de Noël. On espère que ce ne sera pas trop morose...».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • J'adore le 19.11.2020 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle intention, un message d'espoir en ses temps difficiles. Merci à la commune de Luxembourg pour ce jolie coeur.

  • nickname le 19.11.2020 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pandémie n’est-elle pas une chance? Elle permet actuellement d’avancer au moins de 10 à 15 ans la 3e révolution industrielle, la transition sociale, économique et écologique.

  • Jean II le 19.11.2020 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi , j'aurai mis un gros masque .

Les derniers commentaires

  • gros raleur pas content le 20.11.2020 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Genre la commune de Lux-ville a à cœur de rendre vos déplacements encore plus compliqués, d'ouvrir encore plus de chantiers.... la ville a à cœur de vous montrer ses SDF et mendiants à tous les coins de rue.... franchement, cet argent n'aurait-il pas être mieux utilisé que ce gros fessier rouge?? Cela sera juste visible par les 3 ou 4 personnes qui habitent dans les parages, les autres ne venant plus en centre ville....

  • 123 le 20.11.2020 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est super mignon :) j’adore

  • lynn le 20.11.2020 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon coeur va plutôt aux soignants, malades et familles ayant perdu un proche. petite famille venant de France alors qu’il sont confinés, normal???? Et c’est nous qui devons faire attention???

  • Vale le 20.11.2020 00:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très belle initiative, elle est faite pour l‘absence du marché de Noël cette année mais je n’oublie pas le drame qui s‘est produit l’année passé où un petit garçon a perdu sa vie sur ce lieu, où beaucoup de personnes présentes ont été traumatisées par cet accident... donc dans ce sens voir un grand coeur sur ce lieu, fait chaud au coeur à toutes les personnes qui ont été touchées par la perte de vie de ce petit ange. Juste dommage qu‘il n‘a pas été cité...

  • BRB le 19.11.2020 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui l oeuvre?