Incendie au Showtime

13 juillet 2018 07:00; Act: 13.07.2018 09:50 Print

«Il faudra plusieurs années pour reconstruire»

ESCH-SUR-ALZETTE - Le café-spectacle «Showtime» a été entièrement ravagé par l'incendie du lundi 2 juillet. Son fondateur, Patrick Siquier, fait le point sur la suite.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

«Un téléphone portable et de la bonne volonté, c'est tout ce qu'il reste du "Showtime"», ironise Patrick Siquier, responsable du café spectacle d'Esch-sur-Alzette. Le lieu prisé des amateurs d'humour francophone est entièrement parti en fumée, à la suite du terrible incendie du lundi 2 juillet.

«Les couvreurs qui travaillaient sur la toiture ont reconnu leur responsabilité, ce qui devrait accélérer le processus du côté des assurances», indique M. Siquier. C'est bien là le seul motif de réjouissance pour le patron de la salle de spectacle, qui s'apprête à vivre une longue période de turbulences. «Le temps des formalités administratives a commencé et il risque d'être long».

Pas la peine pour l'instant de planifier un retour rue d'Audun: «Vu l'état du bâtiment, il faudra des années pour tout reconstruire». C'est pourquoi le «Showtime» s'est d'ores et déjà mis en quête d'une autre salle pour accueillir ses spectacles, de préférence au Luxembourg. La programmation de juillet a été annulée, mais celle de la rentrée est maintenue pour le moment. «Nous sommes à la recherche d'une âme charitable pour nous accueillir».

«Une épreuve de plus»

Patrick Siquier estime le préjudice à «plusieurs millions d'euros». «Même si nous ne sommes pas propriétaires du bâtiment, nous avons tout perdu: les installations scéniques, la cuisine, le bar, tout l'aménagement en quelques sorte. Notre outil de travail a disparu», regrette le patron, précisant que les procédures pour le chômage technique ont été lancées. La salle de spectacle fonctionne avec deux personnes à temps plein, des extras et des intérimaires.

«C'est une épreuve de plus», tente de philosopher le fondateur. «Le "Showtime" a connu cinq premières années difficiles avant de monter en puissance, à partir de 2008, et de s'imposer comme un acteur incontournable du paysage humoristique dans la Grande Région», conclut-il.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 13.07.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au gros rond point de esch belval, la ville a un bâtiment, genre hangar, couleur jaune. cela serait une belle solution: facile d'accès, parking gratuit. bonne continuation

  • tintin le 13.07.2018 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Des propriétaires gentils et accessibles, des soirées de qualité, une grosse perte pour la région. Je leur souhaite de trouver une solution rapidement et de pouvoir continuer cette belle aventure !

  • Plusieurs années ? le 13.07.2018 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui, on est au luxembourg

Les derniers commentaires

  • tintin le 13.07.2018 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Des propriétaires gentils et accessibles, des soirées de qualité, une grosse perte pour la région. Je leur souhaite de trouver une solution rapidement et de pouvoir continuer cette belle aventure !

  • Plusieurs années ? le 13.07.2018 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui, on est au luxembourg

  • torolkozo le 13.07.2018 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu le rythme de certains travaux au pays, plusieurs années oui ...

    • Lorna le 13.07.2018 10:24 Report dénoncer ce commentaire

      Ouais, mais c'est écrit dans l'article quand même! Vous auriez pu vous épargner ce travail inutile

  • ladeux le 13.07.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au gros rond point de esch belval, la ville a un bâtiment, genre hangar, couleur jaune. cela serait une belle solution: facile d'accès, parking gratuit. bonne continuation

    • Angie le 13.07.2018 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      Le rond point raemerich c'est ça encore!! Les habitants ont on marre du trafic routier un peu de tranquillité au moins la soirée et la nuit hé ladeux on voit que tu habite dans un autre endroit

  • Réel le 13.07.2018 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ben pour les extras et les intérimaires c'est juste une fin de contrat et un chomage "normal". Le chomage technique ne concerne que les personnes en cdi ou cdd au sein de la société.