Au Luxembourg

27 mai 2020 12:24; Act: 27.05.2020 12:41 Print

«Il faut assurer confiance et convivialité»

LUXEMBOURG - L'Horesca a lancé une charte qualité pour les restaurants et cafés qui rouvrent leurs terrasses ce mercredi. 180 se sont déjà montrés intéressés.

storybild

L'Horesca et le ministre Lex Delles ont présenté les mesures de sécurité en terrasse. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les tables et autres surfaces doivent être nettoyées après que les clients les ont touchées. Avec une dose de savon bien précise», détaille François Koepp, secrétaire général de l'Horesca. La Fédération nationale des hôteliers, restaurateurs, et cafetiers du Grand-Duché de Luxembourg a lancé la charte qualité «Safe to serve». «Elle vise à donner confiance aux clients en assurant une ambiance conviviale», dit le secrétaire général.

Le pari d'attirer les clients, ne semble pas difficile à relever. Ils étaient déjà nombreux attablés en terrasse sur le Knuedler, ce mercredi matin, pour la réouverture. En deux jours, 180 restaurants et cafés ont déjà signalé leur intérêt pour la charte et 60 ont déjà reçu leur kit pratique. En plus de les élargir, la charte reprend aussi les mesures imposées par le gouvernement. Ainsi au café Beim Renert, mercredi matin, les tables qui se trouvaient à moins de 1,5 mètre les unes des autres sont séparées par une vitre en plexiglas. En plus des contrôles des autorités sanitaires, l'Horesca vérifiera que les termes de la charte sont bien appliqués.

Avec le confinement, le secteur estime la perte de chiffre d'affaires à 20% sur l'année. Pour la reprise, le secteur pourra «compter sur les aides accordées aux autres entreprises dans le cadre du fonds de solidarité», explique Lex Delles, le ministre des Classes moyennes et du Tourisme. Certaines communes donnent aussi aux bars et restaurants l'autorisation d'agrandir leur terrasse. «Il faudra attendre pour mesurer l'impact de la reprise avec les mesures sanitaires sur le chiffre d'affaires du secteur», avance François Koepp. Mais une chose est sûre pour le secrétaire: «Nous n'augmenterons pas nos prix! Ce serait contre-productif».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fanny le 27.05.2020 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je fais partie des gens qui veulent revivre... tout en étant consciente que ce ne sera plus pareil ... mais là ... juste une hâte ...être à ce soir ...resto terrasse...

  • Oizirbaf le 27.05.2020 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez de gens non rassurés, j’aurais voulu qu’il y en ai plus pour être sur d’avoir une place. Enfin la vie qui recommence, youpiiiiie

  • Anonymous le 27.05.2020 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si tu n'y va pas...pas de risque.. voila c'est simple

Les derniers commentaires

  • tds le 27.05.2020 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi, je continue à rester chez moi !!!

  • Reino Raines le 27.05.2020 21:31 Report dénoncer ce commentaire

    j etais pas fan du confinement mais j ai jouer le jeu et la je suis pas emballé de deconfiner tout aussi rapidement j ai l impression que le confinement etait pas si indispensable

  • portista sd le 27.05.2020 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @anonymous. Ducon tu fais comment pr boire ?

  • CST61 le 27.05.2020 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Avec ces règles inutiles (et pas pour leur faute) moi je n'irai jamais. Si le gouvernement ne comprend pas et on ne revient pas à l'avant covid le 31/12 vous n'aurez plus le 50% des restaurants et peut-être autant de commerces. Bon chance

    • Dany le 27.05.2020 18:50 Report dénoncer ce commentaire

      Quel charabia!

    • Qu'est ce que c'est que ça le 27.05.2020 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      y a-t-il une âme charitable qui voudrait bien traduire... j'y comprends rien

  • Dejan le 27.05.2020 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui balisent comme des morts avant l'heure alors vous pouvez rester chez vous . Continuez à regarder BFM et à écouter l'OMS.