Tornade au Luxembourg

12 août 2019 13:46; Act: 13.08.2019 09:26 Print

Il faut bâcher les toitures avant les orages

LUXEMBOURG – Plus de 100 personnes du CGDIS sont encore déployées ce lundi sur le terrain suite au passage de la tornade vendredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après le passage de la tornade vendredi, de nombreuses demandes d’intervention ont été enregistrées par les secours. À 10h ce lundi matin, le CGDIS faisait état d’environ un quart des demandes qu’il reste à traiter. La cellule de crise du gouvernement s’est une nouvelle fois réunie ce lundi matin, sous la présidence de la ministre de l’Intérieur, Taina Bofferding.

Plus de 100 personnes du CGDIS sont encore déployées sur le terrain. Elles sont désormais soutenues par l’armée ainsi que 60 agents et une vingtaine de véhicules du Technisches Hilfswerk venus d’Allemagne, à la demande de la cellule de crise.

En ce lundi, l’objectif principal reste le bâchage et la fermeture des toitures endommagées. Cela notamment suite aux prévisions météorologiques annoncées par MeteoLux pour ce lundi après-midi avec des averses, des orages localisés et de potentielles fortes rafales.

Des lignes téléphoniques réservées

La circulation dans et aux alentours des rues touchées par la tornade restant difficile, la cellule de crise demande aux personnes non-concernées d’éviter le secteur qui reste sous surveillance de la police grand-ducale. Il est également interdit de s’approcher des pylônes et lignes haute tension tombés, tant que les travaux ne sont pas terminés.

Le 112 étant uniquement réservé aux appels d’urgences, toute demande annexe doit être adressée à la hotline au 8002 8080. Les communes de Pétange et Käerjeng ont en complément mis en place des lignes dédiées aux questions de relogement, l’expertise sur la stabilité des bâtiments et la gestion des déchets et débris. Pour la commune de Pétange : 50 12 51-22 22 et pour la commune de Käerjeng : 621 455 716.

Le groupe de support psychologique a pris en charge plusieurs personnes après les événements vécus ces derniers jours. Les équipes se tiennent à la disposition des personnes qui en font la demande auprès de la hotline.

La société Sudgaz travaille au rétablissement du gaz dans les secteurs touchés des communes de Pétange et Käerjeng. Pour éviter les accidents, les personnes touchées ne doivent pas rouvrir elles-mêmes leurs conduites de gaz et attendre l’intervention de professionnels. Une hotline de Sudgaz est ouverte au 55 66 55 75.

(mme/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Siseulementsi le 12.08.2019 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au vu de ce qu il vient de tomber il y a quelques minutes, mes pensées se sont dirigées vers ces pauvres gens qui sont déjà la détresse. La météo n est vraiment pas clémente alors que les travaux de protection ne sont pas encore terminés. Une pensée pour eux

  • la trois le 12.08.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @la deux. Trop tard!!!!

  • Soleil le 12.08.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le congé collectif permet le repos collectif qui est bien nécessaire dans la construction. Nous avons beaucoup de voisins prêts à aider ainsi que des privés. Il ne faut pas tout mélanger.

Les derniers commentaires

  • Soleil le 12.08.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le congé collectif permet le repos collectif qui est bien nécessaire dans la construction. Nous avons beaucoup de voisins prêts à aider ainsi que des privés. Il ne faut pas tout mélanger.

  • anti-congé-collectif le 12.08.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    voilà la catastrophe avec le congé collectif: aucune firme de construction ou de toitures... sont disponibles, tous en congé des semaines! d'ou le gouvernement veut prendre les ouvriers pour réparations??? qu'il abolisse ce congé collectif nocif, dangereux, irresponsable surtout en cas de catastrophe naturelle...

    • Jerome: il n'y pas de catastrophe. le 12.08.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Renseignez vous d'abord: les installateurs d'ascenseurs, carreleurs, électriciens, menuisiers, peintres, couvreurs, ferblantiers, charpentiers et calorifugeurs (toiture) et vitriers n'ont PAS de congé collectif imposé.

    • Pro-congé-collectif. le 12.08.2019 19:16 Report dénoncer ce commentaire

      Intéressant mais cela ne tient pas la route: a) les entrprises de toiture ne tombent pas dans le congé collectif. b) le gouvernement peut à tout moment établir des dérogrations. Donc même si les entreprises à Luxembourg n'avaient pas les effectifs, celles de la grande région interviendraient.

    • JBL-DD le 13.08.2019 09:06 Report dénoncer ce commentaire

      à toi Pro-congé-collectif Tout ce qui concerne le bâtiment sont en congés collectifs, entreprises de toiture y compris.

    • @JBL-DD: faux ! le 13.08.2019 16:43 Report dénoncer ce commentaire

      Texte de l'ITM: "Vu ce qui précède, les branches suivantes ne sont pas soumis au congé collectif: installateurs d’ascenseurs, carreleurs, électriciens, menuisiers, peintres, couvreurs, ferblantiers, charpentiers, calorifugueurs et vitriers." Et il suffit d'aller à la Cloche d'Or, et vous les verrez ..

  • la trois le 12.08.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @la deux. Trop tard!!!!

  • Siseulementsi le 12.08.2019 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au vu de ce qu il vient de tomber il y a quelques minutes, mes pensées se sont dirigées vers ces pauvres gens qui sont déjà la détresse. La météo n est vraiment pas clémente alors que les travaux de protection ne sont pas encore terminés. Une pensée pour eux

    • Fred le 12.08.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

      @ Siseulementsi: Ici au Findel plein soleil depuis ce matin. On a besoin d'eau les gazon sont brun et les sol se fissure.

  • la deux le 12.08.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop tard ????