Au Luxembourg

31 mars 2020 06:59; Act: 31.03.2020 10:51 Print

Il faut «expliquer la situation aux enfants»

LUXEMBOURG - Devoir rester à la maison, ne pas voir de copains, comment expliquer le confinement aux enfants? Claudio Pignoloni, pédopsychiatre, fournit des éléments de réponse.

storybild

Il est important d'écouter les ressentis et les émotions de l'enfant, selon le pédopsychiatre Claudio Pignoloni. (photo: Pixabay/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Les déplacements étant restreints, les enfants comme les parents doivent faire preuve de patience en cette période de pandémie. Comment expliquer cette situation spéciale aux enfants?

Il est important de mettre des mots sur la situation et de ne pas la nier. Si l'enfant a déjà entendu parler du virus, que ce soit à l'école, dans des échanges avec les copains, il faut le lui expliquer dans un langage compréhensible et simple. Il ressent aussi l'angoisse des parents, ça risque de l'insécuriser si on ne lui en parle pas. Cela arrive que les enfants entendent des informations qui ne sont pas vraies, il faut les corriger. Il est nécessaire de les rassurer, d'être ouvert et honnête avec eux.

Que faut-il surtout ne pas faire?

Le «c'est pas grave» est à proscrire. Il est important d'écouter les ressentis et les émotions de l'enfant. Avoir peur est normal et naturel. La peur nous aide à nous protéger et va permettre de respecter les mesures de restriction. Que ce soit pour les enfants ou les adultes, c'est nécessaire de limiter l'exposition aux médias qui évoquent le coronavirus. C'est anxiogène, on a le droit de s'informer une ou deux fois par jour, mais pas plus.

Quelles sont vos suggestions pour que le confinement se passe au mieux?

Pendant cette période, il faudrait essayer de mettre une structure en place, une routine et avoir une visibilité pour la semaine avec les différentes activités. Jouer à des jeux avec l'enfant, pour avoir un moment privilégié est important mais il faut aussi s'accorder des pauses individuelles. Il ne faut pas rajouter de stress avec les travaux d'école, il faut les faire mais également alterner avec des moments de détente. Concernant les tâches ménagères, les enfants ont aussi un rôle à jouer, pour aider les parents.

(Propos recueillis par Marine Meunier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • El Pueblo Unido le 31.03.2020 08:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut leur expliquer comment il faudra voter à l'avenir, puisque le capitalisme ultralibéral nous à donné l'argent de Nutella mais nous a enlevé les usines essentielles, nous a fait construire des hôpitaux avec moins de lits et moins de personnel que les hôpitaux précédents.. ça nous a exposé aux spéculateurs et aux trafiquants de masques.. voilà ce qui faut leur expliquer, toute l'histoire de la pandémie

  • petite plume le 31.03.2020 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je lui ai dit toute la vérité , même si c’est hard . Le matin je me lève tôt pour faire mon télétravail, elle se lève à la même heure que l’école . On fait la même routine que les jours normaux . Je mets les chaises dans le salon pour faire la voiture et on part à l’école :) On fait beaucoup d’activité ensemble . Tout se passe bien pour le moment

  • Gino le 31.03.2020 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait plutôt l'expliquer au adultes parce que certains l'ont toujours pas compris,les enfants le comprennent toute suite quand ont leurs parle d'une chose mauvaise

Les derniers commentaires

  • Issssssssss le 31.03.2020 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait aussi expliquer la situation à certains anciens, qui partent du principe qu'il "faut bien mourir de quelque chose et qu'ils ont déjà eu une vie bien remplie jusqu'ici" afin qu'ils ne demandent pas à leurs enfants de faire des choses inutiles (ex: changer l'heure dans leur voiture, parce qu'on est à l'heure d'été maintenant) ... car leurs enfants ont aussi des enfants et les mettre dans une telle situation est égoïste.

  • Merci, mais non-merci le 31.03.2020 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    Merci mais nous sommes parents... et nous connaissons nos enfants. Donc arrêtons un peu de nous expliquer comment faire, ce n'est pas compliqué. A se demander comment faisaient nos grand-parents...

  • El Pueblo Unido le 31.03.2020 08:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut leur expliquer comment il faudra voter à l'avenir, puisque le capitalisme ultralibéral nous à donné l'argent de Nutella mais nous a enlevé les usines essentielles, nous a fait construire des hôpitaux avec moins de lits et moins de personnel que les hôpitaux précédents.. ça nous a exposé aux spéculateurs et aux trafiquants de masques.. voilà ce qui faut leur expliquer, toute l'histoire de la pandémie

    • @El Pueblo le 31.03.2020 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      Très bien. Et donc, alors dites nous quel pays fait mieux d'après vous !?

    • Colapso le 31.03.2020 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      Tous les pays qui soutiennent le capitalisme et la finance doivent évoluer vers l'équité et la solidarité. Mais Les pires , sont les paradis fiscaux et les monarchies ! C'est la notion d'état, de nationalité, de propriété, qui doit disparaître. L'avenir n'est plus la croissance et le développement du PIB. L'avenir passera par le développement des communautés résillientes , solidaire, équitable et la fin des discriminations par le salaire.

    • @@El Pueblo le 31.03.2020 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      La Chine, la Corée du Sud, ... par exemple. Ils ont bien plus d'habitants que nous et bien moins de moyens, donc par rapport à nous cela devrait être une catastrophe. Mais proportionnellement c'est pire chez nous. D'ailleurs elles sont où nos usines de masques et de désinfectants? Ah oui on a pas, et on sait pas créer. L'avis du gouvernement sur la chloroquine? Ah oui, ce fameux silence...

  • Gino le 31.03.2020 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait plutôt l'expliquer au adultes parce que certains l'ont toujours pas compris,les enfants le comprennent toute suite quand ont leurs parle d'une chose mauvaise

  • Réveillez vous bordel ! Luttez ! le 31.03.2020 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut leur expliquer qu'on est dirigé par des incapables, qui n'ont pas mesuré la gravité du virus et qui empirent la situation en arrêtant toute l'économie mondiale. Lui expliquer également que son avenir risque d'être bien pourri parce qu'on les a laissé faire pendant des décennies.

    • Tous responsables le 31.03.2020 09:34 Report dénoncer ce commentaire

      Ah oui ça fait mal de se prendre la réalité en pleine tronche. Pourtant, vous, moi nous sommes tous responsables à notre échelle, par notre laxisme et notre nombrilisme. Un exemple tout simple. Combien d'entre nous étaient aux manifestations des infirmières ? Combien ? Personne ! Et pourquoi ? Ah ben parce que pour moi ça roule et je suis en bonne santé... Alors qu'elles se battaient aussi pour nous tous. Tout est dit. J'espère que ça changera à l'avenir...s'il y en a un.