L'ex-patron d'IBM Luxembourg

09 octobre 2018 07:58; Act: 09.10.2018 10:04 Print

Il mise sur le planeur avec moteur électrique

DUDELANGE - Ancien directeur général d'IBM Luxembourg, Pascal Lanser veut développer le moteur électrique pour propulser les planeurs ultralégers.

storybild

Pascal Lanser souhaite que la construction du moteur et l'assemblage soient faits au Luxembourg.

Sur ce sujet

Après une vie professionnelle intense, l'ex-directeur général d'IBM au Luxembourg, Pascal Lanser, se donne corps et âme à sa passion pour l'aéronautique. Depuis deux ans, il s'intéresse au développement du moteur électrique sur un planeur ultraléger (PUL).

«Les planeurs, qui font entre 70 et 100 kg, sont tractés par un ULM à moteur thermique pour le décollage. C'est une logistique lourde à mettre en place. Le moteur électrique permet d'être autonome et de décoller sur n'importe quel terrain», précise-t-il. «C'est plus écologique, mais aussi sécurisant, car avec le moteur électrique dont les batteries ont une autonomie de 45 minutes, on peut ramener le planeur à l'endroit où il a décollé».

«Secteur en plein essor»

Pour mener à bien son projet, l'ex-directeur général d'IBM a créé sa propre structure, UNL-SARL, et bénéficié du soutien financier de deux entreprises luxembourgeoises, Sopra Banking et Sopra Steria. Si actuellement les batteries et le moteur sont construits en Suisse et le moteur assemblé en Italie, Pascal Lanser caresse l'espoir de voir un jour ces différentes étapes se réaliser au Luxembourg.

«Je compte solliciter le ministère du Développement durable et j'espère trouver des soutiens pour la partie technique et financière. C'est un secteur d'activité en plein essor», assure-t-il. Aujourd'hui, seuls 20 PUL sont pourvus d'un moteur électrique en Europe.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 09.10.2018 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il a 10 ans de retard...

  • henck le 09.10.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    chouette hobby et chouette projet bonne chance monsieur !

  • ladeux le 09.10.2018 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors: le moteur sur un planeur cela existe depuis la nuit des temps et même en électrique !!!! et un planeur tirer par un ULM c'est bien moins de carburant utilisé ( moteur rotax 100ch injection et turbo) qu'un moteur de cesna ( avion). et dans certains endroits, c'est un câble sur poulie qui tire les planeurs pour les faire décoller.

Les derniers commentaires

  • jannis P le 09.10.2018 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    L'ultat léger est tout sauf un concept luxembourgeois.

  • pier le 09.10.2018 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un beau commentaire de belge...

  • henck le 09.10.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    chouette hobby et chouette projet bonne chance monsieur !

  • Le Belge le 09.10.2018 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il a 10 ans de retard...

    • Le pilote le 09.10.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Belle affirmation, mais pourquoi ?

  • ladeux le 09.10.2018 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors: le moteur sur un planeur cela existe depuis la nuit des temps et même en électrique !!!! et un planeur tirer par un ULM c'est bien moins de carburant utilisé ( moteur rotax 100ch injection et turbo) qu'un moteur de cesna ( avion). et dans certains endroits, c'est un câble sur poulie qui tire les planeurs pour les faire décoller.

    • GoodJob le 09.10.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      Outre ces aspects techniques, pourquoi ne pas souligner simplement l'initiative et la volonté d'apporter ceci dans notre pays ? A aucun moment l'article mentionne qu'il est visionnaire, seulement qu'il s'adonne à sa passion et que ceci se passe chez nous...