Coronavirus

24 février 2020 09:20; Act: 24.02.2020 18:26 Print

«Aucun contrôle, ni à Milan, ni au Findel»

LUXEMBOURG - Les passagers arrivés dimanche soir de Lombardie, principal foyer de coronavirus en dehors de l'Asie, ont été choqués de constater qu'aucun contrôle n'a été fait.

storybild

«On a juste pris nos valises et on est partis» témoigne une passagère.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce lundi matin, une quatrième personne est morte en Italie des suites du coronavirus. Cette quatrième victime a succombé en Lombardie, la région de Milan, principal foyer, avec la Vénétie, de l'épidémie en Europe, et en dehors de l'Asie, avec plus de 160 cas confirmés, onze villes placées en quarantaine stricte, des matchs de foot annulés, le carnaval de Venise écourté... Pourtant, Véronique* est rentrée au Luxembourg dimanche soir après 15 jours à Milan sans subir le moindre contrôle.

«J'ai été extrêmement choquée», raconte la jeune femme à L'essentiel. «Il n'y a rien eu, aucun contrôle de température, ni à Milan, ni au Findel. À l'arrivée, on a tous récupéré nos valises et on est partis. On aurait tous pu être malades, je ne trouve pas ça normal, c'est un vrai problème». Déjà au départ de Milan Malpensa, vers 21h dimanche soir, l'ambiance était particulière, mais aucun passager n'a été contrôlé. «Tout le personnel de l'aéroport portait des masques, ce qui est normal. Mais personne n'a pris notre température et, quand on est arrivés dans l'avion, aucune hôtesse ne portait de masque».

«À l'aller, on avait pris notre température»

Pourtant, il y a deux semaines, avant que la Lombardie soit affectée aussi violemment par l'épidémie, les choses s'étaient déroulées autrement. «À l'arrivée à Milan, il y avait des gens qui prenaient notre température». Or, depuis, la situation s'est donc largement aggravée. «Les villes sont de plus en plus fermées, les manifestations arrêtées... Ce serait pourtant en faisant des contrôles qu'on pourrait arrêter la propagation. Ce n'est pas comme ça que ça va s'arrêter à la Lombardie».

À Venise, dont la région est également un gros foyer du coronavirus, même principe. Un journaliste de L'essentiel a été contrôlé à son arrivée à l'aéroport de Venise-Trévise, dès mercredi dernier. «C'était impressionnant, notre température a été prise par des militaires qui portaient des masques, qui arrêtaient tous les passagers». En revanche, au moment de repartir du même aéroport, samedi après-midi, aucun contrôle n'a été effectué, ni en Italie, ni à l'arrivée à Charleroi.

«La situation est susceptible d'évoluer»

Contactés par L'essentiel, le ministère de la Santé précise qu'il «suit de près l'évolution de la situation et adoptera d'éventuelles mesures en fonction de l'analyse de l'ECDC (European Center for disease controle and prevention)», indique une porte-parole du ministère. L'ECDC travaille «en étroite collaboration avec les autorités sanitaires italiennes et a convoqué une audioconférence ce lundi après-midi pour évaluer la situation européenne».

Selon le constat alors dressé par l'ECDC, «il n'est pas impossible qu'un nouvel avis contienne des recommandations pour les voyageurs en provenance de/ à destination de certaines régions de l'Italie». Ce qui n'est pas le cas pour le moment. «Il n'y a aucune disposition spécifique à prendre vis-à-vis de l'Italie» pour le moment. En outre, le ministère rappelle qu'il n'y a actuellement aucun cas déclaré au Luxembourg et que «le niveau d'alerte est maintenu inchangé, mais la situation est susceptible d'évoluer».

* Le prénom a été modifié

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Laxisme Intégral le 24.02.2020 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    On n'est pas sauvé...

  • la tele realité appliquée a la politique le 24.02.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En meme temps s’il n’y a aucun contrôle au Luxembourg c’est normal qu’il n’y ait aucun cas identifié.

  • belgedarlon le 24.02.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pareil à Bruxelles. Nous avons passé quelques jours à Venise et sur le retour, aucun contrôle.

Les derniers commentaires

  • Dënn le 25.02.2020 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    on est préparé ?? mais dans les pharmacies, même pas de simples masques en vente !!

  • meyers le 25.02.2020 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo quelle futur ont donné aux enfants Évitons la pandémie du coronavírus... l Europe commence à être contaminé Aujourd’hui des cas en Monaco .. En plus pleins de pays avec des vacances scolaires . Nous ici les vacances sont fini mais dans 15jours aura t il des soucis ...

  • Anonym le 25.02.2020 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut commencer mettre en œuvre le contrôle et l'interdiction de voyager

  • Un vrai manque de controle ? le 25.02.2020 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Ma femme et mes enfants vont bientôt revenir de Corée du Sud et attérir au Findel, je me demande s'ils seront contrôlés ou pas...

  • jos le 25.02.2020 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis retourner il i a 3 semaine de la thailande , plein de groupe chinois en thailande qui ma vait peur , en rentrant avec air france via paris pas de controle a paris ni a luxembourg . Bon je suis en bonne sante , mais je pense que tout les pays asiatique ou les gens retourne en europe devrait au moins etre sous mis a un petit controle , ca ma vait quand meme reflechir