Mobilité au Luxembourg

12 juin 2019 07:00; Act: 12.06.2019 09:58 Print

Il reste 430 km de pistes cyclables à préparer

LUXEMBOURG - Le réseau national de pistes cyclables compte actuellement plus de 630 km de pistes. Ces prochaines années, 430 km seront encore créés.

storybild

Le coût de création d'un kilomètre de piste cyclable peut varier de quelques centaines à plusieurs centaines de milliers d'euros. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

En fonction de l'impact environnemental, l'étude de faisabilité d'une piste cyclable peut prendre jusqu'à deux ans. Soit «le même temps qu'une route!», détaille Dany Frank, du ministère de la Mobilité et des Travaux publics. Les Ponts et Chaussées ont donc de quoi s'occuper pour les années à venir. En vertu du projet de loi, qui vient d'être envoyé au Conseil d'État pour approbation, «environ 430 km de pistes seraient encore à construire».

Actuellement, le réseau national, créé en 1999, compte plus de 630 km de pistes, auxquelles s'ajoutent les pistes cyclables mises en place par les communes. En 2018, 19,1 km de pistes cyclables nationales ont été construits, dont 6,6 km ont été sécurisés. 18,3 km étaient en cours de construction et 77 km en cours de planification détaillée. De plus, 221 kilomètres de pistes ont fait l'objet d'études de faisabilité.

Quant au coût d'une piste, «il est variable, note Dany Frank. Quelques centaines d'euros pour un chemin de terre en bon état où il faut juste placer des panneaux». Mais une nouvelle piste intégrale, avec de la construction de voirie, de petits ponts ou passerelles, des mesures compensatoires… «coûtera en moyenne 587 000 euros du kilomètre toutes taxes comprises».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Duchesse de montmiraille le 12.06.2019 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gasperich se developpe a fond, pourtant aucune piste cyclable entre bettembourg et le p\r et gasperich, aucun trottoir entre kockelscheueur et le p+r

  • Pierre le 12.06.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une excellente idée mais ce serait encore mieux d'avoir un projet global de circulation "douce". Les pistes existantes, comme celles en projet, gênent les piétons et les automobilistes sans pour autant satisfaire pleinement les cyclistes. Ce qui est imaginé aujourd'hui est avant tout "électoraliste" alors que les Danois et les Néerlandais sont disponibles à nous donner leurs conseils et nous faire part de leurs expériences. Il faut choisir: veut-on vraiment pousser les gens à utiliser des vélos ou veut-on ménager la chèvre et le chou?

  • prout2000 le 12.06.2019 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    630 km et ils sont toujours sur les routes avec leurs vélos de course

Les derniers commentaires

  • estrela777 le 13.06.2019 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien beau tout ça mais alors doit changé la loi puisque les cyclistes utilisent toute la route et se prennent pour les proprios des routes je peux vous dire que j'en vois tous les jours et c'est pas évident derrière le volant d'un bus pour les dépassements

  • Luxo le 13.06.2019 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    Si nous voulons développer l'usage du vélo au quotidien le gouvernement doit avoir le courage et le volonté d'interdire certaines routes et rues aux véhicules motorisés pour les transformer en pistes cyclables ou en vélo routes! Les cyclistes ont besoins de voies cyclables sécurisées et prioritaires sur les voitures qui empruntent le chemin le plus court entre leurs domicile et leurs lieux de travail ou les zones commerciales.

    • @Luxo le 13.06.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      c'est qui "Nous" ? Peux tu stp t'abstenir de parler pour la généralité? Merci.

  • Parent le 13.06.2019 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Vite plus de pistes cyclables sécurisées. Au vu de certains commentaires ici, je vois que l'ignorance du code de la route, mêlée à de la méchanceté de certains automobilistes continueront encore longtemps à mettre la vie en danger des cyclistes qui faute de pistes sécurisées doivent utiliser les routes classiques

  • Outsider le 13.06.2019 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En ville c’est très dangereux de rouler en vélo! On passe de trottoir sur la rue et puis sur la piste cyclable et vice versa! Ensuite on doit souvent rouler à contre sens!

    • Insider le 13.06.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

      parcontre en vélo on a pas besoin de soucier des piétons, des priorités et aucun Feu rouge ou passage piéton à respecter.

  • Un frontalier le 13.06.2019 05:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je rêve d'une piste cyclable entre Yutz, Thionville et jusqu'à Bertrange au Grand Duché en passant par les champs, bois, loin des autoroutes et son air polluée et autorisée aux vélos électriques. Ca serait le bonheur pour aller travailler… et vu qu'en voiture on roule à 40 km/h de moyenne, niveau timing ca reviendrait limite à la même chose…. le bonheur en plus !