Université au Luxembourg

16 avril 2019 10:00; Act: 16.04.2019 10:27 Print

Ils abordent les sciences de manière ludique

ESCH-BELVAL - Pour que le sujet de leurs thèses soit compris du grand public, 22 doctorants ont réalisé une bande dessinée, intitulée «À travers le miroir».

storybild

Pour être compris, ils ont dû vulgariser leurs sujets de recherche.

Sur ce sujet
Une faute?

Grâce à leur bande dessinée «À travers le miroir», les 22 doctorants de l'Université du Luxembourg popularisent leur sujet de thèse ou leur domaine de recherche de manière ludique. «L'une des difficultés qui est revenue souvent est la nécessité d'être compris par n'importe qui. Ce n'est pas évident quand on est doctorant et que l'on parle de choses très techniques. Cette BD a aussi pour objectif de présenter la diversité des sciences pratiquées au Luxembourg», présente Romain Tching, l'un des doctorants qui a participé au projet.

«La BD scientifique existe et est assez efficace car elle fait appel à l'imagination du lecteur. Entre les cases, il y a beaucoup de choses qui sont non dites et cet espace-là fait qu'on se recrée une image personnelle et ça marche assez bien pour les sciences», complète Bruno Teheux, chercheur scientifique en mathématiques, à l'initiative de ce projet.

Les femmes ne représentent que 25% des chercheurs au Luxembourg. Dans la BD, il a été fait en sorte qu'elles soient aussi présentes que les hommes pour que les jeunes filles puissent également s'y retrouver. Les lycéens sont particulièrement visés «pour leur faire comprendre qu'au Luxembourg il y a des chercheurs qui travaillent sur des sujets variés et pointus. On veut aussi leur montrer qu'ils peuvent embrasser cette carrière», ajoute Bruno Teheux.

Propos recueillis par Marion Mellinger pour «L'essentiel Radio»:

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 16.04.2019 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Et comment on fait pour se procurer la BD?

  • A Mummy le 16.04.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cette superbe initiative. Le Luxembourg a effectivement du travail à faire en matière d'aide en orientation. Il y a un nombre incalculable de professions et souvent seuls une trentaine sont présentées aux étudiants et en plus genrées. P.ex il est important de dire à un jeune homme que oui il peut travailler dans une crèche, secrétariat et qu'une jeune fille peut travailler dans la mechanique, la recherche etc si c'est le métier de leur rêve.

Les derniers commentaires

  • Alain le 16.04.2019 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Et comment on fait pour se procurer la BD?

  • A Mummy le 16.04.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cette superbe initiative. Le Luxembourg a effectivement du travail à faire en matière d'aide en orientation. Il y a un nombre incalculable de professions et souvent seuls une trentaine sont présentées aux étudiants et en plus genrées. P.ex il est important de dire à un jeune homme que oui il peut travailler dans une crèche, secrétariat et qu'une jeune fille peut travailler dans la mechanique, la recherche etc si c'est le métier de leur rêve.

    • Grumpy Doc le 16.04.2019 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      Un doctorat aborde souvent des sujets si pointu que seules une communauté assez restreinte s’intéresse aux travaux réalisé. A quoi bon vulgarisé quelque chose qui n’intéresse déjà qu'une infime partie des scientifiques pouvant comprendre le domaine?