Performance musicale

21 mars 2019 16:17; Act: 22.03.2019 09:45 Print

Ils chantent du Bach dans le tram à Luxembourg

LUXEMBOURG - L'opération «Bach in the Subways» s'est déroulée ce jeudi 21 mars, pour la deuxième année consécutive à Luxembourg-Ville. À la grande surprise des passants.

storybild

«Bach in the Subways» n'a laissé personne indifférent dans le tram à Luxembourg, ce jeudi 21 mars 2019.

Sur ce sujet
Une faute?

Vous les avez peut-être croisés totalement par hasard durant le temps de midi, à Luxembourg, et vous vous êtes alors demandé pour quelles raisons ces musiciens et chanteurs reprenaient en chœur les plus grands classiques de Jean-Sébastien Bach? Né le 21 mars 1685, le compositeur allemand est mis à l'honneur en ce jour grâce à l'opération «Bach in the Subways».

«Un événement lancé à New-York dans le métro en 2010», précise Elisa Baiocchi, chargé de communication à l'Institut européen de chant choral (INECC) à Luxembourg. «Et qui depuis, est organisé aux quatre coins du monde. Au Grand-Duché, c'était la 2e fois. Et on a déjà pris rendez-vous pour les années à venir. Avec un samedi en 2020 et un dimanche en 2021, on espère attirer encore plus de monde».

La magie prend dans la capitale

Pour ce jeudi 21 mars 2019, plus ou moins 35 chanteurs sont partis du Bierger-Center sur le coup de 10h pour rejoindre la Coque à 13h, en passant par le Lëtzebuerg City Museum, le musée national d'Histoire et d'Art ou encore le Funiculaire. «Et c'est probablement à cet endroit-là que nous avons vécu le moment le plus surprenant», reconnaît Elisa Baiocchi. «De nombreux passants étaient très surpris de voir notre chœur éphémère et quand nous avons pris le tram pour aller à la Coque, on a vu des gens fermer les yeux pour encore mieux savourer et partager cet instant».

L'objectif de «Bach in the Subways» est clair: venir gratuitement à la rencontre, dans la rue ou dans des bâtiments publics, de personnes qui n'écoutent pas forcément de la musique classique. Et la magie de Jean-Sébastien Bach prend visiblement peu à peu dans les rues de Luxembourg. «Celles et ceux qui nous ont rejoints n'ont pas hésité à prendre sur leur temps libre pour étaler la musique classique aux quatre coins de la capitale».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lâchez nous le 22.03.2019 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Mais à quelle époque vit-on ? Parfois je me le demande. Avis aux montreurs d'ours et autres troubadours, trouvez-vous une place en ville et laissez les honnêtes gens tranquilles et aller travailler dans le calme.

  • Pierre le 22.03.2019 06:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect, surtout si on considère qu'il n'y a pas de métro sous-terrain au Luxembourg. Ils auraient tout aussi bien pu chanter yellow submarine des Beatles.

  • Siegfried le 21.03.2019 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bach, le plus grand. Un équilibre parfait de technique et émotion.

Les derniers commentaires

  • L'Américain le 22.03.2019 19:36 Report dénoncer ce commentaire

    Merci! Un concert gratuit c'est rare. Nous en demandons plus! Ignorez les critiques! Il disent toujours que chez nous il n'y a rien et si quelqu'un a une idée on ils le démolissent

  • Musikus le 22.03.2019 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, on en redemande! Allez la prochaine fois du Mozart svp

  • ladeux le 22.03.2019 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    utilité ou futilité de la chose?

  • Lâchez nous le 22.03.2019 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Mais à quelle époque vit-on ? Parfois je me le demande. Avis aux montreurs d'ours et autres troubadours, trouvez-vous une place en ville et laissez les honnêtes gens tranquilles et aller travailler dans le calme.

    • Henry VIII le 22.03.2019 14:12 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas de montreurs d'ours, il n'y a que des gens qui chantent. En quoi cela vous dérange-t-il, en quoi cela dérange votre travail?

  • MarcMarronier le 22.03.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    ...et quand je parle trop fort on me regarde de travers. Heureusement qu'il y a une affiche qui indique de ne pas déranger les autres usagers. Je trouve cette action inutile.

    • Oui Mais le 22.03.2019 14:38 Report dénoncer ce commentaire

      Mais vous dites vous même que vous parlez TROP fort, ce sont vos mots!