Esch 2022

07 décembre 2021 13:39; Act: 07.12.2021 14:45 Print

Ils ont «rêvé grand» pour la Nuit de la culture

ESCH-SUR-ALZETTE - Le voile se lève sur les cinq Nuits de la culture qui auront lieu lors d'Esch 2022. Le grand final s'annonce «grandiose, aérien et flamboyant».

storybild

De gauche à droite: Sean McKeown, Violeta Frank et Horacio French.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est un lieu très très prometteur avec ce haut château d'eau et ces immenses bâtiments. Il y a du potentiel. À son arrivée, le public découvrira une scène massive dans un décor industriel». Quand il parle du site d'ArcelorMittal à Esch-Schifflange, l'Australien Sean McKeown, directeur artistique de nombreux spectacles du Cirque du Soleil, a les yeux qui brillent. Ce mardi matin, le voile se levait sur le contenu de la Nuit de la culture 2022. À l'occasion de cette année où Esch-sur-Alzette sera capitale européenne de la culture, les responsables ont «rêvé grand», souligne Loïc Clairet, coordinateur général de la Nuit de la culture.

Cinq «Nuits», élaborées avec les habitants, auront lieu sur cinq territoires de la Métropole du fer. Pour la première les 11 et 12 mars (à Sommet, Bruch, Zaeper et Fettmeth), le parc du Clair-Chêne sera transformé en jardin féérique avec une scénographie lumineuse pour ramener un peu de chaleur. Pour la seconde, le 9 avril (à Universiteit, Raemerich et Belval) des danseurs s'approprieront cet espace brut.

24 danseurs et acrobates du monde entier

Pour la troisième du 13 au 15 mai (à Lalleng, Schlassgoart, Lankelz, Wobrecken et Dellheich), on se mettra au sport avec des cours de yoga et une expo sur le vélo. Et pour compléter par un moment bien-être, il y aura une cérémonie du thé et peut-être des bains finlandais. Pour la quatrième du 15 au 17 juillet (à Neidurf, Park et Grenz), on plongera dans la nature pour une nuit d'histoires contées à la lampe torche au parc animalier et une autre d'astronomie au Ellergronn. Lors de la cinquième du 2 au 10 septembre (à Al-Esch, Brill et Uecht), près d'une centaine de projets artistiques émerveilleront le public.

C'est lors de cette dernière «Nuit», les 2 et 3 septembre, que Sean McKeown (direction générale), Violeta Frank (chef de projet) et Horacio French (direction artistique) présenteront «Reesch», un voyage imaginaire mais surtout un spectacle qui promet d'être grandiose, aérien et flamboyant, durant lequel 24 danseurs et acrobates du monde entier exécuteront leurs prouesses. «Cela aura nécessité deux ans de préproduction et deux semaines de répétitions intensives pour deux soirs de spectacle, détaille Sean McKeown. Ces deux prochains jours, on fait les castings pour trouver les 20 danseurs du Luxembourg qui se mêleront à notre troupe internationale», anticipe-t-il.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • PLUS JAMAIS !!! le 07.12.2021 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    bachelor jusqu a la mort ...

  • Titi le 07.12.2021 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    ça coûte combien tout cela? ça rapporte quoi exactement?

  • La culture ce n'est pas ça... le 07.12.2021 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Il est vrai que tout le monde n'attend plus que ça...on est vraiment préoccupés par le monde qui part en sucette, et là, on nous parle de confettis et cracheurs de feu...Esch-sur-Alzette ne sera jamais une réelle capitale européenne de la "culture", car le simple fait d'écarter des candidats étrangers lors du processus de recrutement, reste bien l'antithèse de la définition du mot culture. Alors arrêterez de promouvoir des fausses étiquettes. Certes, vous pouvez toujours inclure des "bénévoles" pour rester dans le paraitre...À bon entendeur!

Les derniers commentaires

  • Je me demande le 07.12.2021 20:54 Report dénoncer ce commentaire

    Esch et culture, deux mots qui s'opposent. Esch et criminalité, agressions, délabrement, zone, faune, des mots qui vont ensemble. Triste, mais vrai..

  • Titi le 07.12.2021 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    ça coûte combien tout cela? ça rapporte quoi exactement?

  • veritis le 07.12.2021 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors oui, il y a un microbiote à Esch. mais certainement pas celui de la culture mais plus celui de la culture d'une faune dangereuse

  • Pour moi, non merci le 07.12.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Événement réservé uniquement aux vaccinés. Si ces clowneries vous intéressent, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

  • nimportequoi le 07.12.2021 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Villede la ......délinquance ❗ Malheureusement .