Au Luxembourg

20 novembre 2015 17:08; Act: 20.11.2015 17:32 Print

Ils rappent pour dénoncer les attentats de Paris

LUXEMBOURG - «Beaucoup confondent acte héroïque avec acte de terrorisme». Cinq rappeurs du Grand-Duché ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris.

op Däitsch
Une faute?

«Ils veulent nous saisir d’effroi mais cela ne marchera pas». Moins d’une semaine après les attentats sanglants de Paris, la scène rap du Luxembourg revient à sa façon sur ces événements tragiques. Dans ce clip vidéo de six minutes, les visages sont masqués et les mots explicites.

Dans «Tribute to Paris», les rappeurs Mila, Kriz Banger, Rebel, CRC et Jules Vallio présentent leurs condoléances aux victimes et appellent à soutenir la capitale française dans l'épreuve qu'elle traverse. Ils en appellent aussi aux musulmans radicalisés. «La terreur est la raison et les réfugiés sont la conséquence (…) Beaucoup confondent acte héroïque avec acte de terrorisme». Le clip utilise des photos, des enregistrements vidéo et des interviews tirés de la couverture des attentats du 13 novembre.

«Mur, appareil photo et quelques idées»

Les musiciens rappent en allemand, anglais et français. Une voix féminine souffle en guise de refrain «Rest in Peace» avec une touche de R&B. Selon la plate-forme de musique UrbanSoundz Entertainment, le clip a été réalisé «en deux jours, sans argent ni moyens techniques, juste avec un mur, une caméra et quelques idées».

Il a été produit par le Luxembourgeois Mike Mazzoni et la société Magestick Records. En l’espace de quelques heures, la chanson avait déjà été visionnée plus de 2 500 fois sur YouTube.

(sop/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pipolska le 20.11.2015 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo :)

  • Non mais le 21.11.2015 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe le style musical, la culture vivra!!

  • Dom le 20.11.2015 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo vive la musique

Les derniers commentaires

  • Gallien le 21.11.2015 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    @ nos génies politiciens! Lu dans revue médicale: "Menace bioterroriste : pourquoi il faut réviser le plan variole français actuel. Le contexte international actuel fait du bioterroriste une menace réelle et immédiate. La variole est l’arme furtive par excellence." Où en sommes nous au GDL? On va une fois de plus attendre que les choses tournent mal pour se prémunir?

  • Prudence le 21.11.2015 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il paraît que Schneider est "ministre luxembourgeois de la Défense et de la Sécurité intérieure "... Apprendre cela fait vraiment peur! Ouvrez plutôt l'oeil et lisez sur le site de la BBC: "What should you do in an attack?"!

  • Non mais le 21.11.2015 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe le style musical, la culture vivra!!

  • ancien le 21.11.2015 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    ce vendredi est arrive ce qui devait ce passait depuis 4 ans car cela fait 4 ans que l ont laisse debarque les loup dans la bergerie sans aucun controle ( motif la pitiee )mais les gens qui gouverne n ont jamais connue ,,1954 1962 ,terrible comedie ,,

  • TomIkebukuro le 21.11.2015 06:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le rap c'est nul.

    • Citoyen 57 le 21.11.2015 15:58 Report dénoncer ce commentaire

      Commentaire nul et inutile!