Au Luxembourg

10 juillet 2019 08:00; Act: 10.07.2019 10:31 Print

Ils tapissent les murs d'une maison de leur art

ESCH-SUR-ALZETTE - Alors qu'ils ont achevé leur bac, d'anciens élèves en filière artistique se réunissent une dernière fois pour un projet créatif de taille.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis deux semaines, au 62, rue du Fossé, à Esch-sur-Alzette, une vingtaine de bacheliers venant d'achever leurs études secondaires dans la filière artistique au Lycée de garçons d'Esch se sont emparés d'une maison inhabitée depuis sept ans.

«La commune nous a dit qu'on pouvait y faire ce qu'on voulait», racontent-ils. Répartis en sept groupes, les jeunes ont offert une identité qui reflète leurs signatures artistiques à la pièce de leur choix.

Au rez-de-chaussée, Clara et Luca ont voulu représenter l'intérieur «chaotique de notre cerveau», dans une pièce où la couleur noire prédomine. Dans la cage d'escaliers, Edina s'est munie de ses pinceaux pour faire pousser des fleurs sur les murs.

«Retracer les différentes phases de l'adolescence»

Alessia, Joana et Kiano se sont eux approprié des codes d'Andy Warhol en tapissant les murs d'autoportraits aux couleurs fluorescentes. Plus haut encore, au grenier, Léo et Denis utilisent des bombes de spray pour «retracer les différentes phases de l'adolescence».

La maison a été mise à leur disposition par la commune d'Esch, qui leur apporte aussi un soutien logistique et financier. Le résultat sera à apprécier lors du vernissage, demain, dès 18h30. De vendredi à dimanche, les portes de la maison restent ouvertes au public de 10h à 18h.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cerise le 10.07.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

  • Jul le 10.07.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Superbe. Quelle belle initiative et quel formidable travail d’équipe. Bravo à ces jeunes!

  • Le Russe le 10.07.2019 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Clara et Luca ont voulu représenter l'intérieur «chaotique de notre cerveau» - Faut il vraiment représenter cet intérieur chaotique de notre avec des dessins? Il suffit d'observer les gens dans la rue et on a ce chaos en réel devant ses yeux!

Les derniers commentaires

  • Madrinha da Joana le 11.07.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous felicite a tous. Votre travail est trés BOM. Directement de Portugal, Vive votre Jeunesse

  • Zelda le 10.07.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Le logo de la tri-force. Bande de ptits geeks ;)

  • Mince alors le 10.07.2019 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je croyais que l'on manquait de logements au GDL. On m'aurait encore menti...

  • tous droits réservés le 10.07.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime beaucoup certains travaux.

  • jdw le 10.07.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun son goût. Et c'est Eux qui doivent y Vivre.