Luxembourg

20 octobre 2021 09:00; Act: 20.10.2021 13:45 Print

Imbroglio autour de la fin des autotests dans le sport

LUXEMBOURG - Informées au dernier moment qu'elles ne pourraient plus recourir aux autotests, les Fédérations ont été prises de court et ont dû annuler des matches.

storybild

Les autotests ne seront plus valables pour la pratique du sport dans le cadre des compétitions. (photo: Luis Mangorrinha Photographe)

Sur ce sujet
Une faute?

La date de la fin des autotests a débouché hier sur un sacré imbroglio. Lundi soir, les différentes fédérations sportives du pays ont été informées par une circulaire du ministère des Sports, que dès le lendemain, ces tests ne seraient plus suffisants aux sportifs, bénévoles et encadrants dans le cadre des compétitions.

Problème: si cette mesure avait déjà été annoncée par le gouvernement, toutes les fédérations étaient persuadées qu'elle entrerait en vigueur le 1er novembre, comme dans les entreprises ou l'Horeca.

«Il en faudra un sur chaque match»

Voté lundi, le texte de loi ne prévoyait pas les sports parmi les exceptions n'entrant en vigueur que le 1er novembre. «Xavier Bettel n'en a pas fait mention dans son discours ce qui a semé le doute, déplore le directeur technique de la Fédération de tennis de table (FLTT), Camille Gonderinger. Le ministère aurait pu nous le notifier en amont. Pris de court, la Fédération de football (FLF) et la FLTT ont décidé d'annuler toutes leurs rencontres jusqu'à jeudi et vendredi pour pouvoir s'organiser.

Les tests seront toujours fournis par le ministère mais devront être effectués par un professionnel de santé. «Il en faudra un sur chaque match», explique le secrétaire général de la FLF, Joël Wolff. La nouvelle loi dispense en revanche les enfants de moins de 12 ans et deux mois de certificat. Pour les plus âgés, les tests réalisés dans les 48 heures à l'école seront suffisants. Enfin, la jauge de 2 000 spectateurs ne s'applique plus aux rencontres sportives.

(Nicolas Grellier et Tom Vergez/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Muskatnuss le 20.10.2021 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je réclame une expertise psychologique de tous les membres du gouvernement.

  • packtiech le 20.10.2021 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    ce cirque devient de plus en plus ridicule mais les moutons obéissent!

  • Punition le 20.10.2021 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’en peux plus de toutes ces décisions stupides ! Ils se réveillent après la guerre !

Les derniers commentaires

  • Josy le 21.10.2021 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous n’avez qu’à consulter les pages nécrologiques des journaux et vous constaterez que beaucoup de personnes entre 40 et 60 ans meurent « subitement ». Et ce n’est pas dû au Covid!

  • Liberté chérie le 20.10.2021 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petit conseil de lecture en ces temps complexes. "Covid 19, la grande reinitialisation" de Klaus Schwab. Pour ceux qui voudrait décrypter, tout est dedans. Bonne lecture à tous.

  • tous en jaune le 20.10.2021 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Kevin: il suffit de se faire vacciner et tu vas pouvoir faire du sport

  • Christian SChmitt FLH le 20.10.2021 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, Malheureusement, je dois corriger une phrase. Je n'ai jamais dit que le 1er novembre était prévu. J'ai plutôt dit que je ne sais pas d'où vient l'affirmation selon laquelle le 1er novembre est la date limite. Merci d'en prendre note et de corriger votre article. Christian Schmitt

  • Peter le 20.10.2021 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    Une véritable folie orchestrée par nos gouvernants. Comment peut on autant vouloir détruire son peuple....