À Esch/Schifflange

09 octobre 2018 09:06; Act: 09.10.2018 17:31 Print

Le feu est «sous contrôle» chez ArcelorMittal

SCHIFFLANGE - L'incendie qui s'est déclaré ce mardi matin vers 7h40 sur le site d'ArcelorMittal est désormais sous contrôle mais pas encore totalement éteint.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Ce mardi matin, à 7h40, un feu de bâtiment industriel s'est déclenché sur le site d’ArcelorMittal, au niveau du boulevard Aloyse Meyer, à Esch-sur-Alzette. L'opération était toujours en cours à 17h15 selon le CGDIS, contacté par L'essentiel: «Le feu est désormais sous contrôle mais pas encore totalement éteint. Les opérations sont plus compliquées que prévu. Les pompiers vont continuer à intervenir ce soir (NDLR: mardi soir) pour circonscrire totalement l'incendie».

Les équipes de secours, qui ont fait face, dans un premier temps, à des difficultés d’approvisionnement en eau, ont combattu un feu de transformateur industriel dans un hall. Il n'y a pas eu de blessés.

Si la cause de l'incendie n'est pas encore connue, ArcelorMittal précise qu'il ne s'agit pas d'un court-circuit, puisque «le site n'est plus raccordé à l'alimentation électrique générale».

Selon les constatations sur place d'un journaliste de L'essentiel, quatre ventilateurs ont été mis en place pour évacuer la fumée et la chaleur afin que les pompiers puissent accéder à la zone concernée. Une cinquantaine de pompiers sont mobilisés. La population du secteur est invitée à garder portes et fenêtres fermées.

Précisons qu'il n'y a plus d'activité industrielle dans le bâtiment concerné par cet incendie.

Annick Baustert, chef de centre adjoint au CIS Luxembourg.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • touriste le 09.10.2018 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luxo Faut savoir que les usines arcelor etait la avant les habitations. Je suppose que vous voulez un macimum de confort, ce que je peux comprendre. Mais vous ne le savez peut etre pas que l’origine de richesse du luxembourg vient de la siderurgie. Votre voiture polluante n’a ruen a faire non plus a cote de mon habitation ecolo.

  • mign le 09.10.2018 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci aux pompiers formidables du GDL.

  • Pr luxo le 09.10.2018 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le luxembourg un pays écolo ???

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 09.10.2018 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens du voyage sont pas loin avec leur échelles sur le toit. ..

  • mign le 09.10.2018 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci aux pompiers formidables du GDL.

  • Nomi le 09.10.2018 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    S'il s'agit d'un vol de cuivre, comme c'est rapporté dans d'autres journeaux, il faut se demander pourquoi ce site n'est pas encore démonté jusqu'au fondations de sorte qu'il n'y a plus rien à voler sur le site !

  • Sam le Pompier le 09.10.2018 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le CGDIS recrute actuellement des officiers. Vous devriez vous présenter et contribuer ainsi à l‘efficience du travail des pompiers! Vous avez une idée de combien de temps on peut travailler sous appareil respiratoire isolant? Visiblement pas!

  • anne le 09.10.2018 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    50 pompiers comme à chaque intervention, 40 qui regardent ,la preuve en photo dans le diapo et 10 et je suis large qui travaillent, à chaque fois pareil quand il y a quelque chose, tout le pays est mobilisé et il y a une lance à incendie et là comble du ridicule...pas d'eau....mais bon on ne publie surement pas

    • ABCXYZ le 09.10.2018 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      50 pompiers, car ceux-ci travaillent en relais. Un pompier ne reste que 10-15min dans un feu de >200 degrés! C'est physiquement et mentalement un travail non négligeable. Essayez donc de faire 50 pompes dans un sauna à 90 degrés et on verra dans quel état vous allez être. Si cela vous tente, devenez pompier, ça tomberait bien ils en cherchent en masse !

    • feuerwehr le 09.10.2018 16:23 Report dénoncer ce commentaire

      Engagez-vous, après vous pourrez critiquer.

    • Julien le 09.10.2018 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      Le comble du ridicule c'est des commentaires comme ça. Juger une action des pompiers sur une photo c'est vraiment lamentable. Le "travail" du pompier sur un incident industriel ne se limite pas à aller au feu, il faut gérer un roulement des équipes .Je vous invite à essayer de porter un Appareil Respiratoire Isolant et vous comprendrez l'utilité du roulement de personnel sur une intervention longue telle que celle ci...

    • Peace & Love le 09.10.2018 17:38 Report dénoncer ce commentaire

      Vous préférez les pays en manque de moyens et de personnes ?