Au Luxembourg

28 janvier 2020 15:39; Act: 28.01.2020 17:01 Print

Intervention de police à la Bibliothèque nationale

LUXEMBOURG - Une intervention de la police s'est déroulée à la Bibliothèque nationale de Luxembourg. Il s'agissait en fait d'une fausse alerte.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une intervention de police s'est déroulée à la Bibliothèque nationale de Luxembourg, mardi, de 15h à 15h45. Un grand nombre de voitures de police ont encerclé le bâtiment, a indiqué un témoin à L'essentiel. La police grand-ducale a confirmé l'opération de ses agents.

«Les véhicules circulent autour de la bibliothèque à contre-sens et des policiers sont armes au poing», a affirmé un lecteur de L'essentiel témoin de la scène. La circulation du tram a été interrompue pendant l'opération.

La police a précisé, en fin d'après-midi, avoir été alertée par un agent de sécurité de la bibliothèque, qui avait entendu une conversation concernant des menaces présumées contre une personne dans le bâtiment. La police a donc sorti le grand jeu pour aller vérifier les faits. Finalement, il s'agissait d'une fausse alerte.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Question le 28.01.2020 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Encoe un qui n'a pas rendu son livre ?

  • Rose le 29.01.2020 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que le guarde n'aura pas à pâtir de son bon gardiennage.

  • la trois le 28.01.2020 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien, ils viennent s'instruire

Les derniers commentaires

  • Rose le 29.01.2020 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que le guarde n'aura pas à pâtir de son bon gardiennage.

  • hax le 29.01.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce que j adore ce sont ces anglophones dans la video qui rigoler en voyant ce qu il se passé. heuresement c etait rien. mais imaginez vous si ca sera un attentat ou quelque chose du genre? on rigoler encore?

    • François. le 29.01.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

      Vu les attaques au couteau qu'il y a eu récemment encore à Londres, franchement il n' y a pas de quoi rire pour nos amis anglophones!

  • smurf le 29.01.2020 06:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Starsky & Hutch

  • Jacques Zeyen le 28.01.2020 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    Question: si une personne armée est éventuellement dans un bâtiment, est-ce que le bâtiment ne devrait pas être évacué et non pas tous les visiteurs/salariés confinés à l'intérieur???

    • Monsieur X le 29.01.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Le traitement des crises nécessite inscription à un ensemble de 5 - 10 formations (y compris la prise des decisions). Votre question exige une simplicité qui n'existe pas dans la vie réelle.

    • dulux le 29.01.2020 10:41 Report dénoncer ce commentaire

      super idee... et ceux qui mettent des pouces vert sont des genies! Mais c'est totalement ridicule, on fait comment ? On dit tout le monde dehors mais sauf le gars arme? NON, tout le monde est suspect, les lieux et les gens fouille. La police, ni personne, n'a vraiment idee de ce qui se passe en arrivant sur les lieux. Un peu de bon sens.

  • lili le 28.01.2020 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’étais à la bibliothèque au moment de l’intervention et au final plus de peur que de mal :)