À Luxembourg

26 octobre 2021 11:55; Act: 26.10.2021 12:23 Print

Ivre, il laisse sa voiture moteur allumé sur la route

LUXEMBOURG - Une patrouille de police est tombée sur une voiture sans occupant, mais moteur allumé, au milieu de la route lundi soir.

storybild

La police a encore dû faire face à des citoyens un peu trop portés sur la bouteille, lundi soir...

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme invisible au volant? Non, un conducteur ivre qui était sorti de sa voiture. Une patrouille est tombée, lundi soir rue de la Fonderie à Hollerich, sur une voiture sans chauffeur avec le moteur en marche. En partie sur la voie de la circulation, le véhicule gênait la circulation.

Tout à coup, les policiers ont vu un homme monter dans la voiture et tenter de repartir. Les agents ont pu l'arrêter à temps et ont vite constaté qu'il était complètement ivre, ce qu'a confirmé l'alcootest. Qui plus est, l'individu était dans l'incapacité de montrer une vignette fiscale valide ou un certificat d'assurance. En fouillant un peu plus, les agents ont constaté que leur client était déjà sous le coup d'une interdiction de conduire partielle, dont il n'a pas tenu compte.

Le parquet a été informé de tous ces éléments et la patrouille a commencé à dresser un procès-verbal et à procéder au retrait de permis et à la confiscation de la voiture. Mais, pendant la procédure, les agents ont été gênés et molestés par un autre jeune homme complètement ivre. Il était arrivé sur les lieux à vélo, avec une canette de bière dans son porte-gobelet, et, après avoir été invité à plusieurs reprises à arrêter d'embêter les policiers dans leur travail, il a fini par se montrer agressif et violent. Les policiers l'ont immobilisé et emmené en cellule de dégrisement.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lion le 26.10.2021 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Le gratin luxembourgeois était présent on dirait.

  • Maitre guichard le 26.10.2021 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est parce que l'essence a augmenté il pouvait plus faire le plein !

  • PiPa le 26.10.2021 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait tester les politiques quand je vois ce que ils peuvent boire et repartir ca fait peur

Les derniers commentaires

  • PiPa le 26.10.2021 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait tester les politiques quand je vois ce que ils peuvent boire et repartir ca fait peur

  • veritis le 26.10.2021 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Jean bierre battin effectivement cette feuille de choix mériterait bien d'autres reporters et surtout une indépendance totale face à l'état et ses politiques

  • Maitre guichard le 26.10.2021 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est parce que l'essence a augmenté il pouvait plus faire le plein !

  • moi le 26.10.2021 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des réactions bêtes

  • benjy le 26.10.2021 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou est le mal ?